relation

Lauréats
des années
précédentes

 

Grands Prix du tourisme québécois

Les grands prix du tourisme québecois 1999Lauréats nationaux 1999

Lauréats régionaux




Accueil et service à la clientèle

Or Hôtel et centre de congrès Riôtel Matane (Matane, Gaspésie)

Une virée en Gaspésie, c'est emballant. Séjourner au Riôtel Matane, c'est encore mieux! Situé en bord de mer, cet hôtel et centre de congrès a été le premier au Canada à obtenir la certification ISO 9002, ce qui le place à l'avant-garde du secteur touristique. Pour établir son système qualité, il a misé sur son personnel et s'est donné une politique qui vise à satisfaire rapidement les exigences de la clientèle. « Ai-je fait l'impossible aujourd'hui afin de surprendre mon client ? » C'est le mot d'ordre que suivent en tout temps les employés. Chaque individu ou groupe qui se présente au Riôtel Matane reçoit un accueil personnalisé, est entouré de petites attentions et bénéficie, à moindre prix, de services de première qualité. Ainsi, au-delà de ses fonctions d'hôtellerie et de restauration, le Riôtel Matane donne le gage d'une expérience gaspésienne en tous points réussie. Voilà la stratégie qui fait la force de cette figure de proue du Groupe Riôtel Hospitalité.

Argent La Randonnée des îles (Longue-Pointe-de-Mingan, Duplessis)

Faire découvrir la beauté, la faune, la flore et les monolithes de la Minganie, c'est la mission que s'est donnée La Randonnée des îles. En faisant du macareux moine son emblème promotionnel, cette petite entreprise affiche son parti pris pour la mise en valeur des richesses naturelles de la région. Depuis cinq ans, elle offre un choix d'excursions écotouristiques dans l'archipel de Mingan, assorties d'un service sans pareil. Dès l'abord, l'accueil cordial et courtois, à saveur typiquement locale, convainc l'excursionniste qu'il fait partie de la famille Loiselle, propriétaire de la flottille. Pendant la randonnée, il bénéficie d'égards chaleureux : une couverture de laine par temps froid, une dégustation de fruits de mer, un brin d'histoire, racontée avec l'accent du coin... Grâce à cette approche et à plusieurs partenariats, l'entreprise a créé des emplois, accru sa clientèle, dont 15 % proviennent de l'extérieur du Québec, et étalé la saison touristique, pour le plus grand bonheur des gens de la région.

Bronze Camping Belle-Vue (Sainte-Croix de Lotbinière, Chaudière-Appalaches)

Le Camping Belle-Vue, c'est bien plus qu'un camping installé sur un site exceptionnel, en bordure du fleuve Saint-Laurent. Car là, des gens hospitaliers et souriants sont vraiment à l'écoute des visiteurs. C'est pour répondre à leurs souhaits que le Camping a investi plus de 220 000 $ dans un centre de villégiature, un parc aquatique avec jets d'eau, un parc sportif multidisciplinaire et des salles communautaires. Mais plus que son infrastructure remarquable, que l'entretien impeccable des lieux, que l'éventail d'activités pour tous et que les services destinés aux jeunes, c'est l'accueil affable et empressé du personnel qui séduit la clientèle. D'ailleurs, la formation des employés en accueil, en animation et en sauvetage nourrit son esprit d'équipe. Autant de raisons qui ont valu au Camping Belle-Vue de se voir octroyer plusieurs prix. La clientèle elle-même lui a rendu hommage en 1998, en lui décernant le Prix du choix du campeur de la Fédération québécoise de camping et de caravaning.

Haut de page

Développement et innovation touristiques

Or Les Légendes fantastiques (Drummondville, Mauricie - Bois-Francs)

Ah, les fabuleuses Légendes fantastiques! Au soleil couchant, les décors grandeur nature de la scène extérieure s'animent d'acrobates, d'acteurs, de musiciens, de chanteurs, de danseurs et même de chevaux qui racontent des légendes tirées de notre patrimoine. Musique originale, jeux pyrotechniques, effets spéciaux et sonores, projections d'images sur un écran d'eau émergeant d'une rivière, autant de moyens qui s'unissent pour créer un univers oscillant entre fiction et réalité. Unique en son genre, cette production saisonnière permanente présentait tout un défi! Elle a, pendant des mois, mobilisé 300 bénévoles, dont 150 comédiens-figurants, puis transporté dans le rêve et l'imaginaire 43 000 spectateurs de tous âges. Récoltant une pluie d'éloges, ce spectacle à grand déploiement a joué à guichet fermés dès la mi-juillet. Il a ainsi renforcé le positionnement arts et traditions populaires de Drummondville et généré des retombées de quelque 400 000 $ dans l'économie locale.

Argent Le Bioparc de la Gaspésie (Bonaventure, Gaspésie)

Avec un nouveau nom pour exprimer un nouveau concept, le Bioparc de la Gaspésie adopte une approche environnementale éducative, axée sur la relation de l'homme avec la nature. À la fois zoo, jardin, parc, aquarium et musée de sciences naturelles, il permet aux visiteurs de découvrir la faune et la flore de cinq écosystèmes, soit la baie, le barachois, la rivière, la forêt et la toundra. Une trentaine d'espèces animales et plus de 70 espèces végétales s'y laissent observer, bien vivantes dans leur milieu. Des panneaux d'interprétation, des jeux et des guides-animateurs qualifiés transmettent aux visiteurs une information précise de façon simple et sympathique, tout en les sensibilisant à l'écologie. Ouvert l'an dernier, le Bioparc a déjà permis la création de 17 emplois et attiré une clientèle nationale et internationale. Cet ajout précieux au produit touristique gaspésien, destiné à devenir un attrait familial couru, se positionne avantageusement dans la tendance écotouristique.

Bronze Village Vacances Valcartier (Valcartier, Québec)

Offrant, à l'origine, des glissades en traîne sauvage, le Village Vacances Valcartier s'est transformé, au fil du temps, en complexe récréotouristique quatre saisons. Il compte maintenant quatre pôles d'attraction : le Village des sports, le Village aventure, le Village hébergement et le Village bel âge. Du patin et à la motoneige, du rafting en eaux vives au golf et jusqu'à l'équitation, il répond ainsi aux goûts de tous les membres de la famille. Il s'est également doté d'un hôtel champêtre et d'un camping tous services, ainsi que de quatre salles thématiques qui se prêtent aux réunions d'affaires et aux réceptions. Grâce à ses efforts de diversification, à son approche novatrice et à sa mise en marché dynamique, le Village Vacances Valcartier a étalé sa saison, créé des emplois de plus longue durée, motivé son personnel et procuré des retombées importantes à la grande région de Québec. Avec d'autres projets sur la planche, il n'a d'ailleurs pas encore fini d'étonner!

Haut de page

Développement de la restauration québécoise

Or Toqué! (Montréal)

Encore un prix pour Toqué ! Hautement coté par les gourmets, ce restaurant les collectionne. Son chef-propriétaire, Normand Laprise, courtisé tant au Japon qu'aux États-Unis, est devenue une figure de proue de la gastronomie québécoise. Avec de jeunes salades, des plantes sauvages, des viandes rares, des fromages fins et combien d'autres produits du terroir sélectionnés chez des producteurs-partenaires, c'est toutes les régions du Québec qu'il sert dans une assiette. Et quelle assiette ! Aussi agréable à l'œil qu'au palais, elle marie savamment les saveurs et révèle la fraîcheur inégalée des aliments. Toqué ! ne laisse rien au hasard, et son personnel, choisi en fonction de l'amour du métier, met tout en œuvre pour que le client passe un moment inoubliable en se délectant à la sauce Toqué ! À l'avant-garde des tendances culinaires, cette table haut de gamme attire des dîneurs de partout, contribuant ainsi au rayonnement de Montréal et du Québec.

Argent Auberge Hatley (North Hatley, Cantons-de-l'Est)

Dès 1980, ce précurseur de la gastronomie au Québec séduit les fins palais. Depuis lors, l'Auberge Hatley innove sans cesse en présentant à une clientèle exigeante des mets aussi originaux que délicieux, qui font honneur à des produits régionaux de première qualité. Ses créations résultent du savoir-faire d'un chef émérite, qui démontre sans cesse son inventivité, sa parfaite connaissance des ingrédients et sa maîtrise technique. S'y ajoutent un service bien rodé, des serres bien garnies et une cave à vin primée, qui compte quelque 600 sélections. L'écho de tant de qualités s'est répercuté à l'étranger à un point tel que d'autres grandes tables ont adopté certains des plats de l'Auberge. Il arrive aussi que des chefs célèbres, tels que Michel Trois-Gros, viennent touiller ses chaudrons. Ardent promoteur de la restauration québécoise, l'Auberge Hatley s'est acquis une réputation d'excellence qui lui vaut d'attirer une clientèle de gourmets fidèles, composée à 50% d'étrangers.

Bronze Auberge des 21 (La Baie, Saguenay–Lac-Saint-Jean)

Après seulement six ans, cette auberge occupe une place de choix parmi les relais gourmands du Québec. Au gré des arrivages, elle privilégie les produits régionaux, notamment des aliments sauvages méconnus, dont quenouilles, pimbina, chicoutées, violettes sauvages et fleurs de mai, pour créer une cuisine actualisée, qui s'inspire des traditions locales et des mets autochtones. Démontrant avec doigté et finesse qu'il maîtrise cet un art en constante évolution, le chef-propriétaire Marcel Bouchard varie ses menus chaque semaine pour satisfaire et surprendre à tout coup sa nombreuse clientèle régulière. Il fait aussi la promotion des produits indigènes à des foires, des festivals et des démonstrations culinaires. Par sa recherche de l'excellence en tout, par la qualité et la fraîcheur des matières premières transformées sur place et par la qualité de son service en salle, l'Auberge des 21 s'est vite fait un nom. C'est ainsi qu'elle est devenue une référence dans sa fière région.

Haut de page

Grande entreprise publique

Or Musée du Québec (Québec)

Ce musée d'État collectionne l'art québécois ancien et actuel, mais il présente, en plus, des créations d'artistes étrangers. Il a fait de grands efforts pour obtenir l'exclusivité nord-américaine de l'exposition Rodin. En mettant en vedette près de 140 œuvres du célèbre sculpteur français, le Musée a démontré que l'art peut faire accourir les foules. Rodin à Québec a en effet attiré quelque 524 000 visiteurs, dont plus de 75 % provenaient de l'extérieur de la région. Établissements hôteliers et autres ont emboîté le pas au Musée en offrant un choix de forfaits, et ils ont pu constater qu'une forte majorité des amateurs d'art ont séjourné dans les environs pendant plus de 24 heures. C'est ainsi que cette manifestation artistique marquante, qui a remporté un succès critique et populaire sans précédent, a également eu des incidences financières de plus de 56 millions de dollars. Rodin à Québec a aussi, bien sûr, contribué à accroître la notoriété internationale du Musée et du Québec tout entier.

Argent Municipalité de Mont-Tremblant (Mont-Tremblant, Laurentides)

La municipalité de Mont-Tremblant, c'est une petite localité laurentienne aux allures de jardin qui compte moins de 1 000 habitants. Tous les ans, de nombreux villégiateurs et plus de deux millions de visiteurs se joignent à cette population. Devant une telle affluence, la Municipalité démontre sa volonté de suivre sa vocation d'accueil ancestrale, tout en préservant son cachet d'antan. C'est ainsi qu'en 1998, elle a inauguré trois infrastructures remarquables. D'abord la Place de la gare, qui incarne l'âme de l'ancien village, pour remplir un rôle communautaire et culturel. Ensuite, le Bureau d'information touristique, qu'elle a situé à un point stratégique pour qu'il puisse desservir tant les visiteurs que les gens d'affaires. Et enfin, la piste multifonctionnelle menant à la station Mont-Tremblant , pour doter la région d'un nouveau circuit fréquenté par une large clientèle. Par ces actions, la Municipalité de Mont-Tremblant s'affirme comme un partenaire privilégié du milieu touristique régional.

Bronze Musée canadien des civilisations (Hull, Outaouais)

Qualifié de chef-d'œuvre de l'architecture par tous les experts, le Musée canadien des civilisations affiche son imposante silhouette sculpturale sur les berges de la rivière des Outaouais. C'est aussi le musée le plus fréquenté au pays. Depuis son ouverture, il y a neuf ans, il se consacre à l'archéologie, à l'ethnologie, à la culture traditionnelle et à l'histoire du pays. En plus de ses collections, il gère également le Musée canadien des enfants et le Musée canadien de la poste, ainsi qu'un cinéma à écrans géants et une bibliothèque. En 1998, le Musée présentait une exposition d'envergure, Mystères de l'Égypte, qui a attiré dans ses murs un nombre record de 973 000 visiteurs. Le Musée s'est aussi, au fil des ans, affilié à nombre de partenaires touristiques de la région, tout en investissant dans des actions de promotion diversifiées et bien ciblées. Cet exceptionnel véhicule de l'offre touristique régionale favorise de la sorte l'essor et la notoriété de tout l'Outaouais, tant sur la scène internationale que nationale.

Haut de page

Petite entreprise publique

Or Centre local de développement de Kamouraska (La Pocatière, Bas-Saint-Laurent)

Le Centre local de développement du Kamouraska, ou CLD pour les intimes, est responsable de fournir une gamme de services aux entrepreneurs de son coin de pays. En 1998, il a lancé un plan d'action triennal appelé Opération Héritage Kamouraska. Le CLD voulait ainsi structurer l'offre touristique et mettre en valeur les richesses patrimoniales de sa région. Il a donc créé des groupes de travail axés sur la muséologie, le patrimoine religieux, les métiers d'art et les arts visuels, l'hébergement et les bonnes tables, l'agrotourisme, le milieu scolaire, la formation, le vélo patrimoine et le patrimoine nature. Puis, il a élaboré un programme de formation pour outiller les intervenants touristiques. Il a également réalisé plusieurs actions promotionnelles sur le thème Kamouraska, le doux pays! L'intervention dynamique du CLD a suscité un tel esprit de concertation que le milieu s'est rallié avec enthousiasme à sa démarche de développement originale.

Argent Tourisme Amiante (Thetford Mines, Chaudière-Appalaches)

Tourisme Amiante travaille au développement et à la promotion du tourisme dans sa région. Il a entrepris, l'an dernier, un projet novateur appelé DÉPART, pour rehausser l'attrait de trois sites à fort potentiel, peu exploités jusque là, pour mettre en valeur leur patrimoine irlandais, écossais et français, ainsi que leurs richesses naturelles. Il s'agit du village de Kinnear's Mills, doté de quatre églises de religions différentes, de Saint-Jacques-de-Leeds, berceau des institutions de la région, et des Sentiers pédestres des Trois Monts de Coleraine, un milieu écologique exceptionnel. Il y a mis en place de nouvelles infrastructures et un programme d'animation, d'expositions et d'activités spéciales qui ont séduit touristes et gens du coin. Cette formule originale, porteuse d'avenir, est le fruit d'un étroit partenariat avec la communauté. En associant économie sociale, culture, patrimoine et tourisme, Tourisme Amiante a suscité des retombées dépassant toutes les attentes.

Bronze Société de la piste Jacques-Cartier (Saint-Raymond, Québec)

La Société de la piste Jacques-Cartier • Portneuf a réussi un coup de maître en dotant la région d'un corridor récréotouristique quatre saisons, facilement accessible, où tous peuvent circuler en sécurité. Cette ancienne emprise ferroviaire traverse sept municipalités qui, pendant cinq ans, se sont concertées pour travailler en partenariat avec la Société et de nombreux autres collaborateurs. Grâce à cette exceptionnelle synergie, la Société a pu finir d'aménager ce parc linéaire, en y installant emprises, aires de repos et panneaux d'interprétation, ainsi qu'en y faisant du reboisement pour en améliorer le cadre. Ainsi, cyclistes et motoneigistes peuvent mieux apprécier les décors de montagnes et de lacs qu'ils traversent, de même que découvrir la végétation, la faune et l'histoire des lieux. Sorte d'autoroute de l'écotourisme, cette piste de 63 km, en pleine nature, constitue un nouvel attrait majeur pour la population, les vacanciers et les touristes de la vaste région de Québec.

Haut de page

Manifestation touristique

Or Tennis Canada • Omnium du Maurier
Les Internationaux de tennis féminin du Canada
(Montréal)

L'Omnium du Maurier de 1998, qui accueillait Les Internationaux de tennis féminin du Canada, a fracassé un record d'assistance mondial et engendré des profits de près de deux millions de dollars. Cette compétition d'envergure a réuni, au Stade du Maurier du parc Jarry, à Montréal, plus de 144 000 spectateurs venus applaudir 8 des 10 joueuses d'élite de la planète. Ces têtes d'affiche du tennis ont d'ailleurs qualifié ce championnat de meilleur tournoi de l'année. C'est là tout un exploit pour la petite organisation qu'est Tennis Canada ! Pour élargir la clientèle et créer une ambiance de fête autour de la manifestation, les organisateurs sont montés au filet en présentant aussi une programmation originale, qui comportait entre autres des matchs opposant des célébrités québécoises et une vente aux enchères. Avec ce coup d'éclat, la réputation internationale de l'Omnium du Maurier a rejailli sur Montréal et sur le Québec tout entier, les positionnant comme des destinations de choix.

Argent Championnats du monde de vélo de montagne, Mont-Sainte-Anne 1998 (Beaupré, Québec)

En septembre 1998, la région de Québec a accueilli une rare manifestation sportive d'envergure. Le Mont Sainte-Anne a alors vu défiler à toute vitesse 1 250 athlètes, venus de 45 pays pour participer aux Championnats du monde de vélo de montagne. Soulignons que l'organisation de cette grande fête cycliste a nécessité la collaboration de pas moins de 950 bénévoles. À la foule de 75 000 amateurs rassemblés pour acclamer les coureurs, s'ajoutent les innombrables spectateurs de 58 pays qui, pendant 175 heures de télédiffusion, ont également pu voir une capsule touristique sur le Québec. En plus de ces retombées médiatiques, ce rassemblement sportif a eu des incidences économiques de quelque 20 millions de dollars pour la région de Québec. Il a également démontré que le mont Sainte-Anne pouvait, avec succès, accueillir de grandes compétitions sportives. Cette visibilité internationale ne peut que servir le milieu touristique, notamment pour l'obtention d'autres manifestations du genre.

Bronze Rodéo du Camion (Notre-Dame-du-Nord, Abitibi-Témiscamingue)

Tous les étés depuis 18 ans, les routiers et leurs fans s'en donnent à cœur joie pendant quatre jours, à Notre-Dame-du-Nord. Le Rodéo du Camion remporte depuis lors un succès qui ne se dément pas. Avec l'arrivée de 45 000 visiteurs du Québec, de l'Ontario et des États-Unis, la petite localité de 1 600 habitants vit des moments exaltants, alors que les mastodontes de la route s'affrontent dans divers concours. Toute la famille y trouve son compte, car manèges, spectacles et marché aux puces figurent aussi au programme. Pour résoudre le casse-tête logistique que représente le fait de devoir loger et nourrir tout ce monde, le Rodéo s'est acquis la participation de 650 bénévoles. Il faut dire qu'il a, depuis 1986, redistribué pas moins de 2,6 millions de dollars aux organismes communautaires du milieu. Mais au-delà de ce partage social des recettes, c'est l'ensemble de la région qui bénéficie de l'apport économique et touristique du Rodéo du camion.

Haut de page

Petite entreprise touristique

Or Complexe hôtelier Pelchat (Les Escoumins, Manicouagan)

La volonté de développer le tourisme sur la Haute-Côte-Nord, les membres de la famille Pelchat l'ont dans le sang. C'est en ce sens qu'ils travaillent, de père en fils, depuis plus de 30 ans. Soucieux d'allonger la saison et d'accroître leur clientèle étrangère, les Pelchat ont transformé leur établissement en complexe hôtelier multiservices. En plus des avantages habituels, les visiteurs peuvent dorénavant s'y prévaloir d'excursions d'observation des mammifères marins en bateau privé, d'activités de pourvoirie et même, pour les amateurs de plongée sous-marine, d'une rareté de compresseur, dont il n'existe que deux exemplaires au Canada. Le Complexe hôtelier Pelchat s'est également muni d'un système informatique et s'est associé à d'autres intervenants touristiques pour solliciter le marché international. Il démontre ainsi son dynamisme et sa détermination à faire connaître et apprécier, à une clientèle de plus en plus diversifiée, les beautés et les ressources de sa région de grande nature.

Argent Aventure Nord-Bec (Saint-Lambert-de-Lévis, Chaudière-Appalaches)

En moins de 10 ans, Aventure Nord-Bec a accédé au rang de chef de meute dans le secteur des excursions en traîneau à chiens. La petite entreprise a vite compris qu'il ne suffit pas de disposer d'un cheptel de malamutes d'Alaska et de huskys fringants pour réussir dans ce créneau. Elle a donc tracé un réseau de 110 km de pistes qui traversent des forêts diversifiées, riches en gibier, où des guides naturalistes initient avec passion les clients aux richesses du milieu. Pour mieux desservir sa clientèle, composée à 60 % d'Européens, elle a conclu des partenariats avec des entreprises hôtelières et autres, ouvert une boutique de souvenirs et transformé une cabane à sucre en relais d'expédition. Elle offre aussi maintenant des activités telles que la raquette, la motoneige, la survie en forêt et une variété de produits estivaux. Par ses investissements et par sa diversification, Aventure Nord-Bec démontre son flair d'éclaireur, qui la situe parmi les leaders du tourisme d'aventure douce au Québec.

Bronze Musée acadien du Québec à Bonaventure (Bonaventure, Gaspésie)

Voué à l'histoire et à l'ethnologie, le Musée acadien du Québec à Bonaventure a réalisé un projet ambitieux avec de petits moyens. Il a réussi, sans aucune subvention, à se donner un nouveau local permanent, grâce à un partenariat exceptionnel avec le secteur privé, à une campagne de souscription populaire et à l'apport de nombreux bénévoles. Depuis l'été dernier, il y présente une trentaine de modèles réduits qui reproduisent fidèlement les bâtiments de la rue Principale du lieu, tels qu'ils étaient au milieu du siècle. Le Musée a ainsi créé un produit en symbiose avec son environnement et ajouté à l'offre touristique régionale un attrait d'une valeur excédant 150 000 $. Le pavillon Bonaventure en miniature met en valeur la couleur et la richesse de la culture locale auprès des touristes de toutes provenances, qui ont été plus de 12 500 à le visiter la saison dernière. Avec cette nouvelle réalisation, le Musée remplit éloquemment son rôle de porte-étendard de la culture acadienne au Québec.

Haut de page

Promotion touristique

Or Le Capitole de Québec (Québec)

Situé en plein cœur de la vieille capitale, le Capitole de Québec est la destination de choix d'une clientèle de gens d'affaires et de touristes. Depuis 1995, sa salle de théâtre polyvalente présente Elvis Story, une revue musicale haute en couleur sur la vie de la grande star rock du XXe siècle. Cette production de calibre international a attiré jusqu'à maintenant quelque 300 000 spectateurs, dont près de 60 % de l'extérieur de la région. Pour faire la promotion de ce spectacle et de ses autres attraits, soit son hôtel et son restaurant haut de gamme, le Capitole de Québec a élaboré divers forfaits, notamment avec une quinzaine d'hôtels partenaires, et commandité plusieurs activités. Il a aussi réalisé un éventail d'outils promotionnels, tous issus d'un travail de création original de grande qualité. Avec Elvis Story et les actions promotionnelles qui le sous-tendent, le Capitole de Québec offre un attrait unique qui entraîne, à lui seul, des répercussions directes sur le tourisme de la région.

Argent Pourvoirie et centre de plein air Domaine Bazinet (Sainte-Émélie-de-l'Énergie, Lanaudière)

En plus de la clientèle traditionnelle des pourvoiries, le Domaine Bazinet courtise les amateurs de plein air, les vacanciers, les gens d'affaires, jusqu'aux amoureux qui cherchent un coin romantique au bord d'un lac. Après avoir investi massivement dans de nouvelles infrastructures pour élargir sa gamme d'activités quatre saisons et pour s'enrichir d'une auberge, de chalets et de relais de motoneige, il a fait de la promotion son objectif majeur en 1998. Curieusement, la crise du verglas lui a permis de réussir un véritable coup d'éclat, alors que le Domaine a offert gratuitement ses installations aux sinistrés. Encore aujourd'hui, il ressent les répercussions positives de ce geste d'entraide. Cela ne l'a pas empêché de consentir des efforts promotionnels en Europe et aux États-Unis, ce qui lui a permis d'accroître sa clientèle de plus de 48 %, de créer des emplois, d'afficher complet pendant de longues périodes et, en fin de compte, de procurer d'incalculables retombées, tant pour le Domaine que pour tout Lanaudière.

Bronze Le Baluchon • La Seigneurie Volant (Saint-Paulin, Mauricie–Bois-Francs)

Niché dans un cadre enchanteur, Le Baluchon a misé sur les décors de la télésérie Marguerite Volant pour élargir sa gamme de produits. L'ajout d'une troisième auberge et d'une microbrasserie permet maintenant à ce relais santé gastronomique d'offrir, en toute saison, un nombre accru d'activités de plein air et de forfaits variés. En axant son offensive marketing sur la publicité pour illustrer la beauté du site, l'entreprise a fait montre de créativité et de stratégie. Parmi de nombreuses autres initiatives, elle a participé à des campagnes promotionnelles collectives, à des foires et à des tournées en Europe. Les résultats de ses efforts se sont traduits par un achalandage dépassant toutes les attentes, par une augmentation de 100 % du chiffre d'affaires et par la création de plusieurs emplois. Grâce à sa stratégie dynamique, le Baluchon • La Seigneurie Volant se positionne comme une destination santé de haut calibre et comme un chef de file du tourisme dans sa région.

Haut de page

Tourisme durable et responsable

Or Société zoologique de Saint-Félicien (Saint-Félicien, Saguenay–Lac-Saint-Jean)

Le Zoo de Saint-Félicien compte 800 animaux qui s'ébattent sur plus de 350 hectares d'habitats diversifiés. Il permet ainsi aux visiteurs de tous âges d'établir un contact aussi rare que privilégié avec une nature rendue accessible. Ce précurseur dans le domaine de la zoologie est devenu un lieu d'écotourisme, de conservation, de recherche et d'éducation sur la faune et la flore septentrionales. Déjà, en 1972, la Société zoologique affirmait sa volonté d'assurer la pérennité du site qu'elle occupe et de contribuer à la préservation de la biodiversité nordique. Cet outil éducatif et scientifique de premier ordre est aussi un moteur de l'industrie touristique de la région. Le Zoo accueille chaque année des milliers de gens venus d'un peu partout, dont 25 % de l'extérieur du pays, et il assure plus de 200 emplois directs. En traduisant sa philosophie en actions, le Jardin zoologique favorise une union durable entre l'humain et la nature.

Argent Randonnées Nature-Charlevoix (Baie-Saint-Paul, Charlevoix)

Depuis 1988, Randonnées Nature-Charlevoix s'investit avec passion dans la diffusion d'une culture scientifique populaire, dans le but de contribuer à l'appréciation et à la sauvegarde du patrimoine naturel charlevoisien. Tisser des liens entre le public et le monde des sciences, expliquer la beauté et la géographie particulières de Charlevoix, définir sa désignation de « Réserve mondiale de la biosphère », stimuler l'écotourisme, voilà les objectifs que vise l'organisme. En inaugurant le Centre d'histoire naturelle de Charlevoix en 1997, il y a greffé ses activités d'interprétation du milieu, ses expositions et ses documentaires. Ouvrant sur un panorama saisissant du cratère météorique qui distingue ce pays, le Centre est vite devenu le pivot du développement de l'écotourisme dans la région. Il s'agit là d'un secteur économique de première importance pour Charlevoix, car la découverte de ses richesses exceptionnelles incite les visiteurs à y prolonger leur séjour.

Bronze Ornitour (Montmagny, Chaudière-Appalaches)

Ornitour, c'est un service volant d'interprétation des oiseaux. Depuis son décollage à la fin de 1997, cette jeune entreprise offre des excursions ornithologiques guidées, des visites scolaires et des conférences. Sur le quai de Montmagny, sur les chemins de l'Isle-aux-Grues, sur la route des pommiers de Cap-Saint-Ignace, ou ailleurs, le guide suit les oiseaux et les saisons, s'adaptant à la famille, à l'individu, aux groupes ou aux spécialistes qu'il accompagne. La force d'Ornitour réside dans son choix de forfaits sur mesure et dans sa collaboration avec ses partenaires touristiques qui, à leur tour, bénéficient de l'effet d'étalement de ses activités. En créant un précédent tant dans le domaine de l'ornithologie que dans celui du tourisme, elle contribue à la mise en valeur de la nature non seulement dans les parcs, mais aussi dans les cours de fermes, dans les rangs et sur les battures. Ce faisant, Ornitour bâtit son nid et signale l'envol de l'ornithologie comme loisir touristique d'avenir.

Haut de page

Mise en marché du produit touristique québécois

Or Horizon Nature Aventures (Montréal)

Horizon Nature Aventures se positionne comme premier grossiste réceptif spécialisée en tourisme d'aventure au Québec. Au programme, des excusions d'une journée et des séjours de durée variable à l'échelle du Québec, axés notamment sur le canot, la randonné pédestre, le vélo de montagne, le traîneau à chiens, la motoneige et le ski de fond, avec comme thématique l'observation de la faune et de la flore. Après seulement un an d'activité, l'entreprise offrait une foule de forfaits et de produits, commercialisés par des grossistes européens et des agences spécialisées. Grâce à ses actions promotionnelles et à de solides partenariats, elle s'est acquis une clientèle provenant à 90 % de l'Europe francophone et des États-Unis. Par sa mise en marché dynamique, elle concrétise l'offre pour répondre à une demande croissante. En 1998, Horizon Nature Aventures a accueilli près de 1 000 visiteurs. Et dire que l'aventure ne fait que commencer...

Argent Voyages Piékouagami CAA (Saint-Félicien, Saguenay–Lac-Saint-Jean)

En misant sur les paysages et les manifestations culturelles de sa région, l'Agence de voyages Piékouagami CAA Saint-Félicien a créé des outils pour favoriser l'hébergement et la vente de forfaits régionaux, soit la Centrale de réservation Saguenay–Lac-Saint-Jean et 54 Aventure. Sa Centrale de réservation s'avère le point de repère par excellence d'une clientèle régionale, provinciale, nationale et internationale, à qui elle assure un service de recherche et de réservation, qu'il s'agisse d'hôtels, de chalets, de condos, de gîtes du passant, de pourvoiries ou de campings. L'Agence fait également le montage et la vente de forfaits, tout en fournissant un soutien technique et logistique à la tenue de congrès et de rassemblements de familles. Par ses partenariats et ses activités de promotion et de démarchage, elle vendait déjà, dès sa première année d'existence, près de 800 forfaits. Après avoir marqué des points en Europe, l'Agence s'attaque maintenant au marché américain.

Argent Voyages Tour Étudiant (Lévis, Chaudière-Appalaches)

Si les voyages forment la jeunesse, c'est peut-être grâce à Voyages Tour Étudiant! Cette agence organise en effet, depuis 12 ans, des tournées au Québec pour des jeunes d'ici et d'ailleurs. Elle épluche les programmes scolaires pour bâtir des séjours éducatifs correspondant aux objectifs des professeurs et permettant aux jeunes d'apprendre en voyageant. Passée maître dans l'art d'élaborer des forfaits uniques et originaux pour sa clientèle scolaire du primaire à universitaire, elle offre aussi des séjours linguistiques aux gens de tous âges. Avec une image promotionnelle qui reflète autant son dynamisme que les marchés qu'elle courtise, elle s'est taillé une place de choix au Canada et aux États-Unis. Elle connaît aussi une demande croissante en Europe. Ce sont plus de 200 000 étudiants qu'elle a fait voyager depuis sa création, dont près de 27 000 pour la seule année scolaire 1997-1998. Ces chiffres démontrent bien que Voyage Tour Étudiant reste au diapason de sa jeune clientèle.

Haut de page

Prix de l'excellence

Madame Christiane Germain (Sainte-Foy, Québec)
On la dit dynamique, tenace et inventive. Son impressionnante feuille de route tend à confirmer ces qualificatifs. Après des études en hôtellerie à Toronto, madame Christiane Germain a fait un stage en restauration à San Francisco avant de revenir travailler auprès de sa famille, avec qui elle continue de faire équipe. Elle a déjà à son actif la création de trois bars-restaurants et de deux hôtels raffinés dans la région de Québec. Madame Germain élargit maintenant son champ d'action en ouvrant un nouvel établissement au cœur de Montréal. Autant d'activité comblerait le commun des mortels, mais cette ex-présidente de l'Office du tourisme de la Communauté urbaine de Québec, du Festival d'été de Québec et de l'Association des restaurateurs siège aussi à plusieurs conseils d'administration. On dit toutefois que cette femme d'affaires aguerrie est également une femme de cœur, qui a comme mot d'ordre de dorloter le client. Alors, après Québec et Montréal, où d'autre Christiane Germain choisira-t-elle d'exercer ses multiples talents?

Haut de page

Prix spécial du jury

L'Ollonois (Laval)
Avec un concept à nul autre pareil, L'Ollonois a, l'an dernier, ébloui 2 700 spectateurs, ravis de monter en canot Rabaska pour suivre le capitaine Dubord dans ses aventures sur la rivière des Mille Îles. Cette jeune compagnie réinvente le théâtre. Pas de salle, mais des embarcations en mouvement. En guise de scène, des îles, des rapides, des berges, des marais, des quais et des sentiers. Comme trame dramatique, les récits et légendes de coureurs des bois, de colons, d'Amérindiens et de créatures mythiques. Autant que les comédiens de ce conte fantastique, le spectateur, aviron en main, voyage dans le temps et dans l'espace. L'originalité de cette production empreinte de magie a tellement séduit les médias que L'Ollonois a pu bénéficier, sans frais, d'une visibilité de quelque 140 000 $. Non seulement Les Aventures du capitaine Dubord ont-elles contribué à la notoriété du Parc de la rivière des Mille-Îles, elles ont aussi enrichi l'offre touristique de Laval d'un produit novateur, unique au Québec.

Récipiendaire de la Mention Kéroul

Cité de l'énergie
www.citedelenergie.qc.ca