Lauréats
des années
précédentes

 

Grands Prix du tourisme québécois

Gagnants des
Grands Prix du tourisme québécois

« Le Gala des Grands Prix du tourisme québécois est l'occasion de célébrer l'excellence des femmes et des hommes passionnés qui donnent vie à nos entreprises touristiques et font briller le Québec parmi les meilleures destinations au monde. » Voilà ce qu'a déclaré d'entrée de jeu la ministre du Tourisme, madame Françoise Gauthier, lors de la 21 e  édition qui a eu lieu le 26 mai 2006 au Palais des congrès de Montréal.

Créés en 1985, les Grands Prix du tourisme québécois permettent de souligner les efforts et le dynamisme des entreprises qui oeuvrent dans le domaine touristique, tout en reconnaissant officiellement leur contribution exceptionnelle au positionnement du Québec comme destination touristique de qualité.

Pour la toute première fois, la remise des Grands Prix du tourisme québécois a été organisée par un partenaire de l'industrie touristique. « Cette année, ATR associées du Québec a accepté de relever, avec brio, le défi que je lui ai proposé d'organiser cette cérémonie de remise des prix. Je dois d'ailleurs souligner l'excellence de leur travail. Mission accomplie! », a affirmé la ministre du Tourisme.

Cette année, 216 lauréats régionaux ont été couronnés. Les lauréats étaient inscrits dans l'une des quinze catégories du concours portant sur l'hébergement, la restauration, les attractions touristiques, les festivals et événements touristiques, le plein air et aventure, les transports et voyages, les services touristiques et les entreprises touristiques publiques. À celles-ci s'ajoutent deux prix de reconnaissance, soit le prix de l'employé touristique et le prix de la personnalité touristique de l'année.

Devant les quelque 1000 personnes présentes au gala, un touchant hommage a aussi été rendu à monsieur Normand Legault, récipiendaire du Prix de la ministre du Tourisme.

« Cet homme d'exception, qui s'est démarqué par son implication dans son milieu, a non seulement laissé sa marque au sein de l'industrie touristique, mais il a aussi contribué au développement économique du Québec ainsi qu'à son rayonnement sur la scène internationale. Son engagement indéfectible à l'égard de notre industrie et la grande générosité avec laquelle il a spontanément accepté de siéger au sein du Conseil des partenaires de l'industrie touristique font de lui un partenaire très précieux », a souligné la ministre du Tourisme.

Créé cette année par le gouvernement du Québec, le Prix de la ministre du Tourisme reconnaît l'apport remarquable d'un acteur de l'industrie touristique. La contribution du récipiendaire se mesure aussi bien par l'accroissement des recettes touristiques que par le développement économique et l'engagement personnel de cet acteur de l'industrie à titre de citoyen dans des dossiers significatifs pour la société québécoise.

Quant au Prix du Public Metro, les gens ont pu, encore une fois, voter pour leur coup de cœur touristique parmi les lauréats régionaux. C'est le Parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, de la région de la Gaspésie, qui a reçu la faveur du public. Plus de 16 400 personnes ont participé au concours. Parmi ces participants, trois personnes se sont méritées respectivement 2 500 $, 1 500 $ et 1 000 $ en chèques-cadeaux chez les lauréats nationaux.

Pour la présente édition, le ministère du Tourisme a confié, à un jury spécialement formé d'intervenants clés de l'industrie touristique québécoise, la responsabilité de choisir les lauréats nationaux du 21 e  concours des Grands Prix du tourisme québécois. Ce jury a été présidé par monsieur Jean-Marc Eustache, cofondateur, président du conseil, président et chef de la direction chez Transat A.T.

Monsieur Eustache a été secondé par madame Louise Beauchamp, directrice des Alliances stratégiques chez Via Rail Canada; madame Lucille Daoust, directrice générale et membre du conseil d'administration de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec; madame Paulette Dupuis, directrice des études au Collège Mérici, et madame  Diane Précourt , chef de pupitre au quotidien Le Devoir.

Le ministère du Tourisme a innové cette année. Afin de faciliter la tâche aux membres du jury en ce qui a trait au traitement des candidatures et aux modalités de sélection, une équipe de la Chaire de Tourisme de l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a procédé à une analyse rigoureuse des dossiers. C'est son titulaire, monsieur Michel Archambault, qui a agi à titre de secrétaire du jury.