Symposium international sur le développement durable du tourisme - Québec 2009

Partenaires
Logo Air Canada
Logo Sépaq
Logo Via Rail
Logo SAQ
Logo Transat
Logo Casinos du Québec
Logo Association laitière de la chèvre du Québec

BIOGRAPHIES

Photo de Roch AnctilRoch Anctil

Roch Anctil est le président et co-fondateur de l'organisme Les Excursions Nouvelle France inc. (ENF Canada), un « Tour Opérateur » spécialisé en tourisme d'aventure, en écotourisme et en tourisme d'apprentissage. Roch Anctil siège également sur le conseil d'administration d'Aventure Écotourisme Québec. Un des experts de premier plan en écotourisme au Québec, il est passionné par l'histoire naturelle, la faune et la culture. Il est régulièrement invité à titre de conférencier au Canada et aux Etats-Unis. Roch Anctil travaille également à titre de consultant en développement du tourisme d'aventure et de l'écotourisme au Nunavik, le grand nord Québécois.

Roch Anctil is CEO and co-founder of ENF Canada, a Tour Operator specialized in Adventure, Eco-tourism and Learning Travel. Roch also sits on the the board of administration of the association of professionals Aventure Écotourisme Québec. One of Quebec's leading experts in ecotourism, he is passionate about natural history, wildlife and culture. He is regularly invited as a guest speaker in Canada and the United States. Roch Anctil also works as a consultant in development of Adventure Travel & Eco-tourism in Nunavik, Quebec's great north.

Photo de Julien AurayJulien Auray

Après quatre années consacrées à la mise en place du second schéma départemental de développement touristique durable des Alpes de Haute-Provence 2007-2013 et à la conduite des travaux d'observation touristique menés sur le département, Julien Auray a rejoint, depuis décembre 2008, le Comité Régional du Tourisme de Provence-Alpes-Côte d'Azur, structure dans laquelle il est chargé de l'application du plan marketing 2008-2011 et de la coordination des travaux de veille touristique.

En parallèle de son activité professionnelle, Julien Auray est expert auprès de la Cité de la Culture et du Tourisme Durable, plateforme multifonctionnelle ayant pour objet la concrétisation du développement touristique durable et la valorisation du patrimoine et de la culture, et intervient dans des organismes de formation professionnelle (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) et universitaire (licence « tourisme durable » de l'Université d'Aix-Marseille I). Julien AURAY est titulaire d'un master en « développement et promotion des aménagements touristiques » effectué à l'Université Lumière de Lyon 2, faisant suite à un premier cycle universitaire (licence) consacré à la géographie et à l'environnement.

After 4 years of experience implementing the second sustainable tourism development plan of the Department of Alpes de Haute-Provence (2007-2013) and conducting tourism observation projects in that department, Julien Auray, in December 2008, joined the Comité Régional du Tourisme de Provence-Alpes-Côte d'Azur. In this regional tourism committee he is responsible for application of the 2008-2011 marketing plan and tourism watch coordination.

Parallel to his professional activities, Julien Auray is an expert with La Cité de la Culture et du Tourisme Durable, a multifunctional platform for the purpose of concretizing sustainable tourism development and enhancement of heritage and culture. He works with vocational training agencies (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) and university training programs (“sustainable tourism” licentiate from the Université d'Aix-Marseille I). Julien Auray has a Master's degree in “Development and Promotion of Tourism Facilities” from Université Lumière de Lyon 2, following an undergraduate degree (licentiate) in Geography and Environmental Studies.

Photo de Michel ArchambaultMichel Archambault

Titulaire de la Chaire de Tourisme Transat et professeur associé à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), Michel Archambault cumule une vaste expérience des secteurs privé et public, et ce, à des postes de haute direction sous-ministérielle et de directorat. Spécialiste dans le management stratégique des entreprises touristiques, il concentre son action sur le développement de liens avec le milieu : initiateur du Cercle de tourisme du Québec et des Gueuletons touristiques; organisateur de colloques, conférences et symposiums; à l'origine du Réseau de veille en tourisme et de nombreuses publications dédiées au secteur touristique. Membre actif de plusieurs organismes nationaux et internationaux, il est fréquemment sollicité comme expert-conseil et conférencier auprès de multiples forums et colloques.

Michel Archambault is Holder of the Transat Chair in Tourism and Adjunct professor at the Université du Québec à Montréal, School of Management . He has extensive experience in both the public and private sectors at high-level management and one of his specialities is applying strategic management practices to tourism-based businesses. Intimately connected to the decision-makers in the tourism industry, he initiated and launched the Quebec Tourism Cercle and the Gueuletons touristiques. A close observer of new trends affecting the development of industry, he has initiated and directed the organization of various conferences and research projects designed to promote expertise and the sharing of ideas. He also oversees the Québec Tourism Intelligence Network and is an active member of several national and international organizations. He is frequently asked as a guest-speaker at conferences and symposiums that are highly regarded.

Photo de Paul ArseneaultPaul Arseneault

Paul Arseneault se spécialise dans la recherche et la consultation dans le domaine touristique. Ayant débuté sa carrière dans l'industrie touristique en 1990, il a dirigé et collaboré à une centaine de mandats de consultation et de recherche. Ses champs d'intérêt sont la planification stratégique ainsi que le développement des produits et des destinations touristiques. M. Arseneault a eu l'occasion d'oeuvrer tant avec les entreprises privées, les associations sectorielles et régionales qu'avec les organisations gouvernementales. Il a également été conférencier, animateur et formateur à de très nombreuses occasions. Il a été successivement professionnel de recherche à HEC-Montréal, à l'UQAM (Chaire de tourisme Transat) et à l'École nationale d'administration publique (ÉNAP), président de Pensum Conseil ainsi qu'associé principal au Groupe DBSF. Depuis 2001, il est chargé de cours au département d'Études urbaines et touristiques de l'UQAM. Il dirige, au sein de la Chaire , les travaux du Réseau de veille en tourisme depuis sa création. Il est titulaire d'un baccalauréat en administration des affaires (B.A.A.) et doctorant en sciences de la gestion à l'École supérieure de Tourisme et d'Hôtellerie de l'université d'Angers (ESTHUA).

Paul Arseneault specializes in tourism research and consulting. Before beginning his career in the tourism industry in 1990, he directed and collaborated on about a hundred consulting and research mandates. His fields of interest are strategic planning and development of tourism products and destinations. Mr. Arseneault has had the opportunity to work with private companies, sectoral and regional associations, and government organizations. He has worked successively as a research professional at HEC-Montréal, UQAM (Transat Chair of Tourism) and École nationale d'administration publique (ÉNAP), as President of Pensum Conseil and as Senior Partner at Le Groupe DBSF. Since 2001, he has been a course lecturer at the UQAM Department of Urban and Tourism Studies. Within the Chair, he has directed the work of the Réseau de veille en tourisme (Tourism Watch Network) since its creation. He has a Bachelor of Business Administration (B.B.A.) degree and a Doctorate in Management Sciences from the École supérieure de Tourisme et d'Hôtellerie de l'université d'Angers (ESTHUA).

Photo de Lise BaillargeonLise Baillargeon

Lise Baillargeon est diplômée en Gestion d'hôtel et de restaurant de l'ITHQ et a participé à plusieurs sessions de perfectionnement en coaching, gestion, leadership. Elle représente le Fonds de Solidarité FTQ au CA du Groupe Riôtel Hospitalité depuis 8 ans et est membre du comité d'aide à l'entreprise du Réseau des femmes d'affaires depuis plus de 15 ans. En octobre 2004, Lise Baillargeon fonde son entreprise : Lise Baillargeon conseils.

À ce titre, elle travaille à titre d'expert, de consultante et de formatrice en gestion des opérations et des ressources humaines auprès des entreprises et des organismes dans plusieurs régions du Québec. Sa mission est de contribuer à la valorisation des individus et à la rentabilité des entreprises de l'industrie touristique par le développement des personnes et de la gestion efficace des activités d'exploitation. Les valeurs privilégiées – l'écoute, le service, l'ouverture, la collaboration et l'intégrité – se traduisent par des interventions efficaces, des résultats observables, des relations de confiance durables.

Lise Baillargeon is a Hotel and Restaurant Management graduate of the ITHQ and has participated in several professional improvement sessions in coaching, management and leadership. She has represented Fonds de Solidarité FTQ on the Board of Directors of Le Groupe Riôtel Hospitalité for the past eight years and has been a member of the Comité d'aide à l'entreprise Le Réseau des femmes d'affaires (Business Assistance Committee) for over 15 years.

In 2004, she founded her own consulting firm, Lise Baillargeon conseils. She works as an expert, consultant and trainer in operations and human resources management with businesses and organizations in several regions of Québec. Her mission is to contribute to the increased status of individuals and the profitability of tourism industry businesses by the development of people and the effective management of operating activities. Her preferred values – listening, service, openness, collaboration and integrity – translate into effective interventions, observable results and sustainable relationships based on trust.

Photo de Malcom BellMalcolm Bell

Malcolm Bell est devenu le directeur général de la société South West Tourism en avril 1999. Il occupait précédemment le poste de directeur du développement économique au sein de la société Devon & Cornwall, une fonction dans laquelle il a mis sur pied des activités stratégiques concernant le développement économique, le tourisme et les investissements à l'intérieur du pays ainsi que des initiatives urbaines et rurales.

En 2001, il s'est vu décerner le National British Hospitality Association Award pour le leadership exceptionnel dont il a fait preuve dans son travail, au niveau national comme dans le Sud-Ouest pendant la crise de la fièvre aphteuse. En 2004, il a travaillé au développement d'une nouvelle stratégie pour le tourisme régional, s'étendant sur 12 ans (vers 2015) pour le Sud-Ouest de l'Angleterre, une région qui reçoit plus de 26 millions de visiteurs par année, ce qui lui rapporte des revenus annuels supérieurs à 8 milliards de livres. Depuis 2005, il est membre spécialiste du Groupe Tourisme Durable de la Commission européenne; à ce titre, il a dirigé plusieurs groupes de travail et a été l'un des membres du groupe final chargé de la rédaction et de la publication du rapport final.

Malcolm Bell became Chief Executive South West Tourism in April 1999. His previous appointment was as Director of Economic Development for Devon & Cornwall, where he progressed strategic activities on economic development, tourism, inward investment, and rural and urban initiatives.

In 2001, he was awarded the National British Hospitality Association Award for Outstanding Leadership for my work both nationally and in the South West during the Foot and Mouth Crisis. In 2004 he headed up the creation of a new 12 year regional tourism strategy for the South West of England (Towards 2015) which has over 26 million visitors and a total visitor spend of over £8 Billions per year. Since 2005 he has been a expert member of the European Commissions Tourism Sustainability Group and headed several of the task groups and was one of the members of the final drafting and editing group for the final report.

Photo de Dave ButlerDave Butler

Établi à Cranbrook, en Colombie-Britannique, Dave Butler est biologiste et aménagiste forestier professionnel. Il occupe le poste de directeur du développement durable au sein de la société Canadian Mountain Holidays (CMH). CMH est la première société au monde, et la plus expérimentée, dans le domaine des activités de ski et de randonnée assistées par hélicoptère. Elle concentre ses opérations dans les montagnes du sud-est et du centre sud de la Colombie-Britannique. Le rôle de M. Butler au sein de la société consiste à s'occuper des relations avec les instances gouvernementales, des questions relatives à l'environnement, des baux et permis ainsi que des relations avec la communauté, en plus de diriger l'équipe Second Nature de la société.

Dave Butler a également travaillé comme conseillé en tourisme et, avec les gouvernements fédéral et provincial, dans les domaines de la gestion du territoire, des aires protégées, de la faune aquatique et terrestre ainsi que de l'application des règlements. Sous sa direction, les initiatives relatives au développement durable entreprises par CMH se sont méritées des prix aux niveaux provincial, fédéral et international. CMH est la première société à vocation touristique en Colombie-Britannique à publier régulièrement un rapport concernant le développement durable. M. Butler croit que le fait de se concentrer sur un tourisme durable offre une incroyable occasion de conserver, pour de nombreuses décennies à venir, les commerces, les communautés ainsi que les lieux extraordinaires que nous partageons avec nos visiteurs.

Based in Cranbrook (BC), Dave Butler is a professional forester and biologist who is the Director of Sustainability for Canadian Mountain Holidays (CMH). CMH is the world's first and most experienced helicopter skiing and hiking company. Dave's role with CMH, which operates in the mountains throughout south-eastern and south-central British Columbia, focuses on government relations, environmental issues, tenures/permits and community relations and he leads the company's Second Nature team.

He has also worked in tourism consulting and with the federal and provincial governments in land management, protected areas, fish and wildlife and enforcement. Under Butler's leadership, CMH's sustainability initiatives have been recognized with a number of international federal and provincial-level awards. CMH is the first tourism company in BC to publish a regular sustainability report. Dave Butler believes that a focus on sustainable tourism offers an incredible opportunity to maintain - for many decades to come - the businesses, communities and incredible places that we share with our visitors.

Phto de Richard ButlerRichard Butler

Richard Butler est actuellement professeur de tourisme international à l'Université Strathclyde, à Glasgow en Écosse. Il est détenteur d'un baccalauréat spécialisé en géographie de l'Université de Nottingham ainsi que d'un doctorat en géographie de l'Université de Glasgow. Il a enseigné pendant trente ans à l'Université Western Ontario au Canada où il était professeur et directeur du département de géographie. Il se déplaça ensuite à l'Université de Surrey en 1997, une institution dans laquelle il fut professeur de tourisme et administrateur général (recherche) de la School of Management Studies for the Service Sector pendant huit ans avant de déménager en Écosse en 2005. Il est un ancien président de la International Academy for the Study of Tourism ainsi que de l'Association canadienne d'études en loisirs. Il a dirigé quelques cinquante étudiants au doctorat et plus d'une centaine d'étudiants à la maîtrise pendant sa carrière. Il a en outre été conseillé à la fois pour le secteur privé et les agences gouvernementales au Canada, en Angleterre et dans d'autres pays.

Il est l'auteur de 11 livres , le dernier de ceux-ci étant une nouvelle version de Tourism and Indigenous Peoples paru en 2007, ainsi que de nombreux articles de revues portant sur le tourisme. Il travaille présentement sur des ouvrages traitant des géants du monde du tourisme et du lien entre les changements politiques et le tourisme. Ses principaux domaines d'intérêt sont le processus de développement d'une destination, le développement durable dans le domaine du tourisme, l'impact du tourisme et le tourisme dans des contrées et îles éloignées.

Richard Butler is currently Professor of International Tourism at the University of Strathclyde , in Glasgow , Scotland . He has an honours degree in Geography from the University of Nottingham and a PhD in Geography from the University of Glasgow . He taught for thirty years at the University of Western Ontario in Canada , where he was Professor and Chair of the Department of Geography. He then moved to the University of Surrey in 1997, where he was Professor of Tourism and Deputy Head (Research) of the School of Management Studies for the Service Sector for eight years before moving to Scotland in 2005. He is a past president of the International Academy for the Study of Tourism and of the Canadian Association of Leisure Studies. He has supervised almost fifty doctoral students and over one hundred masters students during his career, and has been a consultant for both the private sector and governmental agencies in Canada , the United Kingdom , and other countries.

He has produced 11 books, the latest being a new version of Tourism and Indigenous Peoples published in 2007, and many journal articles on tourism. He is currently working on books on The Giants of Tourism and on Political Change and Tourism. His main areas of interest are the destination development process, sustainability in tourism, the impacts of tourism, and tourism in remote areas and islands.

Photo de Liping A. CaiDr Liping A. Cai

Professeur et chercheur, le Dr Liping A. Cai est un spécialiste des marques dans le domaine du tourisme et de l' hôtellerie . Il est directeur du Purdue Tourism and Hospitality Research Center et administrateur délégué au Conseil du tourisme de l'Indiana. Au cours de ses activités de recherche, il a développé une expertise dans les domaines suivants : les marques de destinations et d'hôtels, le développement et le marketing du tourisme rural ainsi que les profils comportementaux et psychographiques des voyageurs d'agrément. Il a mis au point un modèle pratique concernant les marques de destinations qu'il a appliqué avec succès, parallèlement à d'autres concepts de gestion des destinations, en vue d'aider le développement économique de communautés.

Le D r Cai a signé ou cosigné 119 articles révisés par un comité de lecture. Une douzaine de ces articles se sont mérités une « Mention d'excellence » décernée par le Emerald Management Review dans les catégories originalité, recherche et implications pratiques. Il a fait partie du conseil de la International Society of Travel and Tourism Educators et pris part au Forum économique mondial à titre de spécialiste de l'industrie du voyage et du tourisme. En 2003, il a été nommé professeur titulaire par l'Université Perdue. Avant d'obtenir un poste à l'Université Perdue en 1999, le D r Cai était directeur du Center for Economic Development Through Tourism à l'Université de l'État du Nouveau-Mexique. Originaire de la province chinoise de Jiangsu, le D r Cai a déjà travaillé comme organisateur de voyages en groupe et directeur commercial de destinations. Il a obtenu sa maîtrise en administration des affaires à l'Université de l'État du Michigan en 1993 et son doctorat à l'Université Perdue en 1996.

Dr. Liping A. Cai is a professor and researcher specializing in tourism and hospitality branding. He is the director of Purdue Tourism and Hospitality Research Center, and a governor-appointee to Indiana Tourism Council. His research expertise includes destination and hotel branding, rural tourism development and marketing, and behavioral and psychographic profiles of leisure travelers. He has developed a practical destination branding model, and successfully applied the model and other destination management concepts to assist economic development for communities.

Dr. Cai has authored or co-authored 119 refereed papers . A dozen of his papers received designations of “ Citations of Excellence” by Emerald Management Review in the categories of originality, research and practical implications. He served on the board of International Society of Travel and Tourism Educators, and as Travel and Tourism Industry Expert to the World Economic Forum. He received Purdue University's designation of University Faculty Scholar in 2003. Prior to his tenure at Purdue in 1999, Dr. Cai was director of the center for economic development through tourism at New Mexico State University. A native of Jiangsu Province of China, Dr. Cai was a former tour operator and destination sales manager. He received his MBA from Michigan State University in 1993 and Ph.D. from Purdue University in 1996.

Photo de Christina CameronChristina Cameron

Depuis 2005, Christina est professeure à l'École d'architecture et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le patrimoine bâti à l'Université de Montréal. Avant d'être nommée à l'université, elle a été cadre supérieure responsable du patrimoine au sein de Parcs Canada pendant plus de trente-cinq ans, une fonction qui l'a amenée à définir l'orientation nationale en matière de conservation et de gestion des lieux patrimoniaux du Canada. Impliquée au sein du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis plus longtemps qu'aucun autre participant, elle a été activement engagée dans cet organisme en tant que chef de la délégation canadienne (1990-2008), présidente (1990, 2008) et rapporteur (1989) ainsi qu'en présidant plusieurs réunions de spécialistes internationaux autour de questions touchant le patrimoine mondial, celles-ci incluant la gestion du tourisme. Elle a fait ses études universitaires au Canada et aux États-Unis dans les domaines de la littérature, l'histoire de l'art et la muséologie. Elle détient une maîtrise de l'Université Brown à Providence, R.I. (1970) ainsi qu'un doctorat en histoire de l'architecture de l'Université Laval à Québec (1983).

Son programme de recherche actuel comprend une histoire de la Convention du patrimoine mondial, un projet historique oral relatif aux pionniers du patrimoine mondial ainsi que les manières canadiennes d'aborder la conservation du patrimoine bâti entre 1950 et 2000. En mars 2008, elle s'est vue décerner le Prix pour services insignes de l'Agence de la fonction publique du Canada, la plus haute distinction au pays en ce qui concerne la fonction publique.

Since 2005, Christina Cameron is a professor in the School of Architecture and holds the Canada Research Chair on Built Heritage at the Université de Montréal. Prior to her university appointment, she served as a heritage executive with Parks Canada for more than thirty-five years, providing national direction for the conservation and management of Canada's historic places. Longest-serving participant at UNESCO's World Heritage Committee, she has been actively involved as Head of the Canadian delegation (1990-2008), Chairperson (1990, 2008) and Rapporteur (1989) as well as chairing several international expert meetings on World Heritage issues, including tourism management. Her academic studies in Canada and the United States cover literature, art history and museum studies, including an M.A. from Brown University in Providence, R.I. (1970) and a Ph.D. in architectural history from Université Laval in Québec City (1983).

Her current research programme includes a history of the World Heritage Convention, an oral history project for World Heritage pioneers and Canadian approaches to conserving built heritage between 1950 and 2000. In March 2008 she received the Outstanding Achievement Award of the Public Service of Canada, the country's highest recognition for public service.

Photo de Julie Caron-MalenfantJulie Caron-Malenfant

Julie Caron-Malenfant se consacre à favoriser la compréhension, les échanges et la recherche de consensus entre les promoteurs d‚idées et les groupes concernés. Elle a organisé et animé de nombreuses consultations et assemblées publiques au Québec et au Mexique. Elle est co-auteure du Guide pratique de l'acceptabilité sociale : pistes de réflexion et d'action.

Julie Caron-Malenfant dedicates her efforts to promoting understanding, exchanges and consensus building between promoters of ideas and the groups concerned. She has organized and facilitated many consultations and public meetings in Québec and Mexico. She is co-author of a practical guide to social acceptability: Guide pratique de l'acceptabilité sociale : pistes de réflexion et d'action.

Photo de Jean-Paul CeronJean-Paul Ceron

Jean-Paul Ceron est un chercheur en sciences sociales (formation initiale HEC). Il a travaillé pendant trois décennies sur les questions environnementales, principalement dans un contexte français. Pendant la majeure partie de cette période il a été rattaché à l'équipe du CIRED (Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales, CNRS Paris) qui est spécialisée dans la recherche sur le changement climatique. Il travaille maintenant au Centre de Recherches Interdisciplinaires en Droit de l'Environnement de l'Aménagement et de l'Urbanisme – (CRIDEAU - Université de Limoges) dont il est le directeur-adjoint.

Les relations entre tourisme et environnement, tourisme et développement durable et plus spécifiquement entre le tourisme et le changement climatique sont maintenant ses principaux thèmes de recherche. Sur ce dernier thème il travaille à la fois sur les impacts et les adaptations du tourisme au changement climatique et également sur les impacts potentiels des politiques d'atténuation des émissions de gaz à effet de serre sur le tourisme (en particulier dans le domaine des transports). Il fait partie du noyau dur du réseau de recherche eCLAT (Experts in climate change and tourism ) sur le tourisme et le changement climatique, et a été un des rédacteurs du 4 e rapport du GIEC pour la thématique tourisme.

Jean-Paul Ceron is a social scientist (with initially a business school training)who has been working for three decades on environmental issues (mainly in the French context), for the greater part of the time within CIRED (Ecole des hautes Etudes en Sciences Sociales,, CNRS, Paris), a team which is specialised on climate change issues. He now works at the University of Limoges .

The relationship between tourism and climate change are now his main fields of interest. On the last topic, he deals both with the impact and adaptation dimensions but also with the potential effects of mitigation policies (transport…) on tourism. He is one of the core members of the eCLAT Network (Experts in climate change and tourism ) and has been a Lead Author within the Fourth Assessment Report of the IPCC, dealing there mainly with tourism.

Photo de Danielle ChayerDanielle Chayer

Diplômée de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec, Danielle Chayer oeuvre au sein de l'industrie touristique depuis près de 30 ans, à la direction de plusieurs organi­sations et à titre de membre de conseils d'admi­nis­­­tration et de comités aviseurs. Ses fonctions l'ont amenée à développer une expertise certaine en gestion, développement, communication et promotion tant dans les grands centres qu'en région. Appréciée pour sa créativité et son leadership, elle compte à son actif plusieurs réalisations.

Elle a travaillé dans toutes les sphères d'activité du milieu : agences de voyages, ligne aérienne, centrales de réservations, organisations privées et paragouvernementales. Madame Chayer était de l'aventure de Réservation Québec et a occupé, entre autres postes, celui de directrice générale de Tourisme Vallée-du-Richelieu et de directrice des ventes et service à la clientèle de la Société du Vieux-Port de Montréal. Au fil des ans, madame Chayer a su allier son expérience dans le domaine du tourisme à la promotion de l'offre culturelle en occupant des fonctions à la direction de la Vitrine culturelle de Montréal, de la TOHU et de l'Académie québécoise du théâtre. En poste à l'Association des hôteliers du Québec (AHQ) depuis mai 2007, elle y occupe la fonction de vice-présidente et directrice générale. L'AHQ a initié un Programme de développement durable pour l'hôtellerie québécoise connu sous le nom de RéserVert.

A graduate of the Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec, Danielle Chayer has worked in the tourism industry for nearly 30 years, as an executive of several organizations and as a member of boards of directors and advisory committees. Her duties have led her to acquire definite expertise in management, development, communication and promotion, both in the major urban centres and in the regions. Appreciated for her creativity and leadership, she has a track record of achievement. She has worked in every sphere of tourism: travel agencies, airline, central booking agencies, private organizations and paragovernmental bodies. Ms. Chayer was involved in the Réservation Québec venture and has held positions including Executive Director of Tourisme Vallée-du-Richelieu and Director of Sales and Customer Service of Old Port of Montréal Corporation.

Over the years, Ms. Chayer has been able to combine her experience in the tourism field with promotion of the cultural offering, holding executive positions with La Vitrine culturelle de Montréal, TOHU and L'Académie québécoise du théâtre. She has held the position of Vice-President and Executive Director of the Association des hôteliers du Québec / Quebec Hoteliers Association (AHQ) since May 2007. The AHQ has initiated a Sustainable Development Program for the Québec hotel industry known as RéserVert.

Photo de Costa ChristCostas Christ

Costas Christ est un spécialiste du tourisme durable de renommée internationale. Son travail et ses voyages l'ont amené à visiter plus de 100 pays dans le monde. Il est l'un des pionniers de l'écotourisme et membre fondateur et ancien président du conseil de la International Ecotourism Society. Il est conseiller spécial pour le Program For Industry de l'Université Cambridge et membre du comité consultatif de World Responsible Tourism Day, du conseil consultatif de la Leading Travel Companies Conservation Foundation ainsi que du comité exécutif de Sustainable Travel International. Il a fait plusieurs interventions à la télévision et à la radio pour parler de tourisme durable, notamment sur Travel Channel, ABC Good Morning America, NBC Today Show, CNN, CBC, BBC ainsi qu'à la radio publique nationale.

Costas Christ is an internationally recognized expert on sustainable tourism whose work and travels have taken him to more than 100 countries around the world. He is one of the pioneers of ecotourism and was a founding member and former Chairman of the Board of The International Ecotourism Society. He is a Special Advisor to Cambridge University's Program For Industry and serves on the Advisory Panel of World Responsible Tourism Day, the Advisory Board of The Leading Travel Companies Conservation Foundation, and on the Executive Board of Sustainable Travel International. He has appeared many times on television and radio to talk about sustainable tourism, including Travel Channel, ABC Good Morning America, NBC Today Show, CNN, CBC, BBC, and on National Public Radio.

Photo de Paule CôtéPaule Côté

Paule Côté est titulaire d'un baccalauréat en architecture de paysage de l'Université de Montréal et a réalisé une de ses quatre années d'études à la California Polytechnic State University à San Luis Obispo en Californie. Elle a travaillé comme consultante pendant plusieurs années, au Québec et en Colombie-Britannique, avant de se réorienter vers le tourisme, il y a plus de dix ans. Entre ces deux domaines existe un lieu commun, celui formé par le paysage et les communautés qui y vivent.

Paule Côté oeuvre présentement comme coordonnatrice marketing principale au sein du Québec maritime, une organisation pour laquelle elle travaille depuis 2001. Le Québec maritime fait la commercialisation hors Québec des régions touristiques de l'Est du Québec, soit le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie , la Côte-Nord et les Îles de la Madeleine.

Photo de Arthur DeJongArthur DeJong

Arthur DeJong travaille pour Whistler Blackcomb depuis plus de 25 ans. Les différents postes qu'il a occupés au sein de cette organisation, dont ceux de directeur des patrouilles à ski et directeur de l'exploitation de la montagne, lui ont permis d'acquérir une exceptionnelle connaissance de notre terrain montagneux et une profonde compréhension du fonctionnement de l'écosystème de la montagne. DeJong a été le premier à travailler dans le domaine de la planification environnementale pour Whistler Blackcomb, ce qui l'a amené à devenir directeur des ressources environnementales et de la gestion de la montagne, un poste qu'il occupe actuellement. Dans cette fonction, il travaille à marier des techniques de gestion qui permettent à la fois d'améliorer l'expérience du visiteur tout en respectant l'environnement naturel. Il a été un membre actif de la communauté de Whistler pendant de nombreuses années et pense que la clé d'une planification efficace réside dans une attitude d'ouverture et un engagement au niveau de la communauté.

Arthur DeJong est présentement activement impliqué dans de nombreux groupes communautaires à vocation sociale et environnementale. Il travaille également comme bénévole consultant pour une ligne d'écoute téléphonique et pour des programmes d'aide internationaux.

Arthur DeJong has been with Whistler Blackcomb for more than 25 years. Through various roles including Ski Patrol Manager and Mountain Operations Manager for Blackcomb, Arthur has gained an exceptional familiarity with our mountain terrain and a deep understanding of the workings of the mountain ecosystem. Arthur pioneered work in the area of environmental planning on Whistler Blackcomb which has led him to his current position of Mountain Planning and Environmental Resource Manager. In this role, Arthur works to marry planning techniques that both improve the guest experience and respect the natural environment. Arthur has been an active member of the Whistler community for many years and believes that the key to effective planning is openness and community involvement.

Arthur DeJong is currently active in numerous community social and environmental groups. He also dedicates volunteer time to crisis line counseling and international aid programs.

Photo de Marie-Andrée DelisleMarie-Andrée Delisle

Consultante en développement touristique, Marie-Andrée Delisle dirige sa propre firme depuis 1988 et étudie les tendances du tourisme à l'échelle nationale et internationale depuis plus de vingt ans. Elle œuvre auprès d'entreprises et d'organismes touristiques dans le cadre de plans stratégiques de développement, de plans de marketing, de conception et de développement de produits, de commercialisation et de formation. Ses pérégrinations dans plus de 60 pays et sa connaissance approfondie de l'ensemble des régions du Québec et du monde lui confèrent une perspective étendue des enjeux, des phénomènes et de l'évolution du tourisme culturel, expérientiel, rural et communautaire.

Elle détient une maîtrise en gestion et planification du tourisme de l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et y collabore en tant que professionnelle associée de recherche. En 2007, elle a publié le livre «  Un autre tourisme est-il possible ? », co-rédigé avec Louis Jolin, professeur à l'UQAM, aux Presses de l'Université du Québec.

A tourism development consultant, Marie-Andrée Delisle has run her own firm since 1988 and has studied national and international tourism trends for over twenty years. She works with tourism firms and agencies within the context of strategic development plans, product design and development, marketing and training. Her travels in over 60 countries and her in-depth knowledge of all regions of Québec and the world give her a broad perspective on the issues, phenomena and evolution of cultural, experiential, rural and community tourism.

She has a Master's in Tourism Management and Planning of the École des sciences de la gestion (School of Management Sciences) of the Université du Québec à Montréal (UQAM) and collaborates as an associated research professional. In 2007, she published the book “ Un autre tourisme est-il possible ?” (Is a another kind of tourism possible?), co-written with Louis Jolin, a Professor at UQAM, at the Les Presses de l'Université du Québec.

Photo de Pierre DelormePierre Delorme

Pierre Delorme, Ph.D., est professeur au Département d'études urbaines et touristiques de l'UQAM et cotitulaire de la Chaire de tourisme Transat. Il est également responsable du MBA en gestion des villes et métropoles et coordonnateur du Groupe d'études sur Montréal. Il a été doyen de la gestion académique à l'UQAM et aussi professeur dans plusieurs universités. Il est l'auteur de livres et d'articles portant sur la ville et l'urbain.

 

 

Photo de Raymond DesjardinsRaymond Desjardins

Biologiste de formation, Raymond Desjardins œuvre depuis dix ans au poste de vice-président Parcs Québec à la Société des établissements de plein air du Québec. À ce titre, il assume la responsabilité de la gestion et du développement du réseau des 22 parcs nationaux du Québec. Auparavant, M. Desjardins agissait à titre d'adjoint exécutif au sous-ministre responsable de la Faune et des Parcs au ministère de l'Environnement et de la Faune.Il compte également de nombreuses expériences à titre de consultant pour divers projets de développement durable ainsi qu'une expérience de plusieurs années à titre de professeur dans le domaine de l'environnement et du tourisme durable.

A biologist by training, Raymond Desjardins has worked for the last 10 years as vice-president, Parcs Québec, with the Société des établissements de plein air du Québec. As such, he is responsible for managing and developing Québec's network of 22 national parks. Mr. Desjardins earlier served as executive assistant to the deputy minister responsible for wildlife and parks at the Ministère de l' Environnement et de la Faune. He also has broad experience as a consultant for various sustainable development projects as well as many years' experience as a professor in the field of the environment and sustainable tourism.

Photo d'Alain DupeyrasAlain Dupeyras

En tant que chef de l'unité tourisme au sein de l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE), Alain Dupeyras dirige, avec l'appui des gouvernements, les travaux du Comité du Tourisme de l'OCDE. Le Comité du Tourisme examine l'efficacité des politiques nationales du tourisme des pays Membres et analyse les principaux déterminants de la croissance touristique et de la compétitivité et leurs implications pour la politique. Avant de rejoindre l'OCDE, Alain Dupeyras a été chargé de mission pour des projets d'investissements liés au tourisme et aux loisirs à la Banque de Développement des Petites et Moyennes Entreprises (France). Il est diplômé de l'École Hôtelière de Paris, de l'Université du Maine en sciences économiques et de l'Université Paris I Panthéon Sorbonne en économie, gestion et développement touristiques.

As Head of the Tourism Unit within the Organisation for Economic Co-operation and Development (OECD), Alain Dupeyras provides the strategic direction and manages, with the support of governments, the work of the OECD Tourism Committee.The Tourism Committee examines the efficiency of member countries' tourism policies and analyses the main factors of tourism growth and competitiveness, and their implications for policy. Before joining the OECD, Mr. Dupeyras was in charge of tourism and leisure investment-related projects at the SME Development Bank, France. He has degrees from the School of Hotel Management of Paris , the University of Maine in Economic Sciences, and the University of Paris I Panthéon Sorbonne , specialising in Tourism Management and Economics.

Photo de Jean-Marc EustacheJean-Marc Eustache

Jean-Marc Eustache a été le principal artisan de la création, en 1987, de Transat A.T. inc.  Associant une vision d'affaires avant-gardiste axée sur l'intégration verticale à un talent de leader exceptionnel, il a contribué à faire de Transat A.T. inc. le chef de file de l'industrie du tourisme au Canada. Avec ses filiales et ses sociétés affiliées, l'entreprise jouit aujourd'hui d'un rayonnement international et fait partie des grands acteurs de l'industrie mondiale du tourisme. Depuis 2007, Transat a mis de l'avant un vaste programme de tourisme durable.

Jean-Marc Eustache was the principal architect of the 1987 creation of Transat A.T. Inc. His forward-thinking business vision — focused on vertical integration — combined with outstanding leadership skills have helped elevate Transat A.T. Inc. to the rank of Canada's tourism industry leader. With its subsidiaries and affiliates, the Company has also become international in scope and one of the world tourism industry's largest players. Since 2007, Transat has developed a wide-ranging sustainable tourism program.

Photo de Christiane GagnonChristiane Gagnon

Professeure titulaire à l'Université du Québec à Chicoutimi. Elle possède un Ph.D. en aménagement de l'Université de Montréal et un post-doctorat (Université de Sydney, Australie). Ses recherches et publications portent sur le développement durable viable des communautés locales, la dynamique territoriale, l'écotourisme, l'évaluation et le suivi des impacts sociaux.

A full professor at the Université du Québec à Chicoutimi, Christiane Gagnon has a Ph.D. in Land Use Planning from the Université de Montréal and a Postdoctoral Fellowship from the University of Sydney, Australia. Her research and publications deal with viable sustainable development of local communities, territorial dynamics, ecotourism, and social impact assessment and monitoring.

Photo de Céline GaulinCéline Gaulin

Céline Gaulin occupe le poste de Dirigeant principal administratif à l'Agence Parcs Canada depuis le 1er février 2007. Antérieurement, elle a occupé divers postes de haute gestion au ministère des Pêches et Océans et a été à l'emploi de Parcs Canada pendant neuf ans, d'abord comme gestionnaire des Alliances stratégiques et de la Production de recettes, puis comme directrice des Autres modes de prestation des services, aux Services généraux. Aux fonctions régionales qu'elle a assumées s'ajoutent des affectations intérimaires comme directrice des parcs nationaux de Jasper et Banff.

Céline Gauvin a étudié à l'Université d'Ottawa, où elle a obtenu en 1979 un baccalauréat ès Sciences en kinanthropologie.

Céline Gaulin was appointed as Chief Administrative Officer on February 1, 2007 at Parks Canada. Prior to that, she has held a variety of senior positions at the Department of Fisheries and Oceans and spent nine years at Parks Canada prior to joining DFO, as Manager of Strategic Alliances and Revenue Generation and as Director of Alternative Service Delivery in Corporate Services. Céline Gauvin's regional work was supplemented by Acting Superintendent assignments in Jasper and Banff National Parks . Céline Gauvin graduated from the University of Ottawa in 1979 with a Bachelor of Science degree in Kinanthropology.

Photo de Adèle GirardAdèle Girard

Madame Girard est détentrice d'un baccalauréat en pédagogie et en gestion touristique.Elle a oeuvré dans l'enseignement pendant 10 ans, puis pendant 15 ans dans l'industrie touristique au sein d'une PME. Elle a suivi la ligne de conduite propre à cette industrie, puisqu'elle a été animatrice, responsable de l'animation, directrice adjointe et enfin directrice générale de la base de plein air Jouvence située dans les Cantons-de-l'Est au cœur du parc du mont Orford.

Elle a fait de la formation un cheval de bataille, ce qui l'a amenée a créer le comité de formation de Tourisme-Cantons-de-l'est et à en assumer la présidence pendant trois ans. Elle est convaincue que la formation peut devenir un outil qui permet à une entreprise de se différencier de ses concurrents. La performance d'une entreprise peut dépendre de l'attention que l'on porte aux ressources humaines. Elle est maintenant directrice du Conseil québécois des ressources humaines en Tourisme (CQRHT), comité sectoriel mis en place par les associations sectorielles et les régions et financé par Emploi-Québec. Ce comité s'occupe de coordonner les initiatives du milieu en matière de formation et de ressources humaines.

Adèle Girard has a Bachelor's degree in Pedagogy and Tourism Management. She worked in teaching for 10 years, then 15 years in the tourism industry with an SME. She followed the career path specific to this industry, serving as an animator, animation coordinator, assistant manager and finally general manager of the Base de plein air Jouvence resort located in the Eastern Townships in the heart of Parc du Mont Orford.

She made training her main interest, leading her to create the Comité de formation de Tourisme-Cantons-de-l'est (Eastern Townships Tourism Training Committee) and serve as its president for three years. She is convinced that training can become a tool that allows a business to differentiate itself from its competitors. A company's performance may depend on the attention it pays to human resources. She is now Director of the Conseil québécois des ressources humaines en Tourisme (CQRHT), the sectoral committee setup by the sectoral associations and the regions and funded by Emploi-Québec. This committee coordinates community initiatives on training and human resources.

Photo de Christian HartChristian Hart

Natif de Montréal, Christian Hart a terminé ses études en biologie à l'Université du Québec à Trois-Rivières en 1982. De fil en aiguille, d'implications bénévoles en implications professionnelles, ce citadin est devenu un « développeur » des domaines de la conservation, de l'agroalimentaire et du tourisme au Centre-du-Québec plus spécifiquement, dans la région du lac Saint-Pierre. Depuis 1998, Christian Hart occupe les fonctions d'agent de développement agroalimentaire et touristique et de coordonnateur au Centre Local de Développement (CLD) de la MRC de Nicolet-Yamaska . Il y fait ce qu'il aime le plus, soit : réseauter, créer des liens et ce, afin d'aider les entreprises de son territoire.

En 2001, son travail lui a valu le Prix Donat Grégoire , prix décerné par l'Ordre des agronomes du Québec et récemment le prix «Développement durable» de la Société St-Jean Baptiste.

Multidisciplinaire, ses compétences l'ont entre-autre amené à représenter le Québec comme conférencier à St-Malo en France, le Canada lors du sommet mondial de l'écotourisme en 2002 et à co-signer le Guide canadien pour le développement d'un produit de tourisme culinaire en 2003 . Il est de plus membre de nombreux c.a. dont Tourisme Centre-du-Québec , du groupe de conservation SARCEL , du Conseil Régional d'Économie Sociale Centre-du-Québec . Il est aussi président des Corporations de Développement Économique et du Centre d'interprétation de Baie-du-Febvre et , depuis 2006, de la Coopérative de solidarité de la Réserve de la Biosphère du Lac-Saint-Pierre.

A native of Montréal, Christian Hart completed his studies in biology at the Université du Québec à Trois-Rivières in 1982. This eventually brought him from personal involvement to professional involvement, and this city-dweller became a “developer” in the fields of conservation, agri-food and tourism in the Centre-du-Québec region, more specifically in the area around Lac Saint-Pierre. Since 1998, Christian Hart has held positions as agri-food and tourism development agent and coordinator of the Nicolet-Yamaska regional municipality's Centre Local de Développement . He is doing what he likes best, namely networking and creating links, with the aim of helping businesses in his territory. In 2001, his work earned him the Prix Donat Grégoire , a prize awarded by Québec's order of agronomists, and, more recently, the sustainable development prize awarded by the Société Saint-Jean-Baptiste.

His multidisciplinary approach and his skills have led him, among other things, to represent Québec as a speaker in Saint- Malo , France , and to represent Canada at the 2002 world ecotourism summit. He co-wrote the How-to Guide: Develop a Culinary Tourism Product , issued in 2003 . He also sits on many boards, including those of Tourisme Centre-du-Québec , the SARCEL conservation group, and the Conseil Régional d'Économie Sociale of the Centre-du-Québec region . As well, he chairs the Corporation de Développement Économique and the Centre d'interprétation in the municipality of Baie-du-Febvre and, since 2006, the solidarity cooperative of the Réserve de la Biosphère du Lac-Saint-Pierre.

Photo de Louis JolinLouis Jolin

Détenteur d'un doctorat en droit des affaires, Louis Jolin est professeur en tourisme (droit du tourisme, cadre institutionnel, tourisme social) au département d'études urbaines et touristiques de l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal. Il est aussi président de l'Association des auberges de jeunesse du Saint-Laurent, membre du Comité consultatif de Kéroul et responsable du Comité scientifique du Bureau international du tourisme social. En 2007, il a publié avec Marie-Andrée Delisle un ouvrage paru aux Presses de l'Université du Québec et intitulé : Un autre tourisme est-il possible?

With a doctorate in business law, Louis Jolin is professor of tourism (tourism law, institutional frameworks, social tourism) in the department of urban and tourism studies at the Université du Québec à Montréal. He is also president of the Saint-Laurent youth hostel association, a member of the Kéroul consultative committee and head of the scientific committee of the International Bureau of Social Tourism. He and Marie-Andrée Delisle co-wrote Un autre tourisme est-il possible? published in 2007 by the Presses de l'Université du Québec.

Photo de David JolyDavid Joly

David Joly débute sa carrière en 1987 chez Vidéoway où il était à la création et au maintien de plus de 240 services télématiques. Il fonda par la suite sa firme de production multimédia (1994) mais au bout de trois ans, il va à la conquête de nouvelles expériences professionnelles notamment au sein de Néomedia où il voit aux choix technologiques du développement de sites Web et chez Cossette, où il sera directeur technique, planificateur stratégique et directeur de production. C'est en 2000 qu'il devient directeur Internet chez Exit.ca / Transat Distribution Canada, l'agence de voyages en ligne détenue par le groupe Transat A.T. Il se plaît à dire que personne n'a eu un plus beau jouet que lui durant ses huit années chez Transat. Depuis 2008 il met à contribution son expérience en aidant les entreprises à se commercialiser sur le Web.

After beginning his career with Videoway in 1987, where he was involved in the creation and maintenance of more than 240 telematic services, David Joly founded his own multimedia production firm in 1994. After 3 years of this he moved on to new professional experiences, particularly with Néomedia, where he oversaw technological options for website development, and at Cossette, where he served as Technical Director, Strategic Planning and Director of Production. In 2000 he became Internet Director at Exit.ca/Transat Distribution Canada, the online travel agency held by the Transat A.T. Group. He is happy to say that nobody had nicer toys than he did in his 8 years at Transat. Since 2008, he has contributed his experience by helping companies market themselves on the Web.

Photo de Heinz JulenHeinz Julen

Born and raised in Zermatt at 2100 m of altitude, Heinz Julen has been working all his life as an artist-architect at his mountain workshop. Far removed from the intellectual and conventional architectural world, his work has been always motivated by a desire to design and build for people's wishes and dreams. This enabled Heinz to develop a unique style of creation that has been exhibited at various venues worldwide, many of which also merited international awards. He has also designed numerous tourism projects including one in the Himalayas at 5000 m of altitude and at Mount Fuji in Japan. Some of his creations can be found in Zermatt such as the Matterhorn Project and the five-star Into The Hotel complex .

Photo de Racelle KooyRacelle Kooy

Racelle Kooy est d'origine Stswecem'c et Stl'atl'imx  et possède des ancêtres hollandais. Elle est directrice du marketing de l'Aboriginal Tourism Association of British Columbia (ATBC). Avec plus de quinze ans d'expérience dans le domaine touristique tant au niveau international, national que local, Racelle Kooy se passionne pour tout ce qui vise à multiplier les opportunités et le développement des communautés autochtones. Elle a tout particulièrement apprécié travailler pour l'Aboriginal Tourism Association of British Columbia, Tourisme Autochtone Canada et l'Aboriginal People's Television Network.

Maîtrisant bien l'espagnol, madame Kooy a travaillé comme bénévole au Guatemala et en Espagne. Elle est également bilingue anglais-français et détient un baccalauréat en administration des affaires spécialisé en tourisme de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est candidate au programme de maîtrise spécialisée en tourisme autochtone au School of Resource and Environmental Management's Centre for Tourism Policy and Research de l'Université Simon Fraser.

Racelle Kooy, of Stswecem'c, Stl'atl'imx  and Dutch ancestry, is Marketing Director for the Aboriginal Tourism Association of British Columbia (ATBC). With over fifteen year of tourism experience at the international, national and grassroots level, Racelle Kooy is passionate about expanding opportunities and growth for Aboriginal communities. In particular, she has enjoyed working for the Aboriginal Tourism Association of British Columbia, Aboriginal Tourism Canada and Aboriginal People's Television Network.

Fluent in Spanish, Racelle has volunteered and worked in Guatemala and Spain .  Bilingual English- French, she has a Bachelor of Business Administration, specializing in tourism, from the  Université du Québec à Montréal (UQAM). She is a Master's candidate specializing in Aboriginal tourism at the School of Resource and Environmental Management's Centre for Tourism Policy and Research at Simon Fraser University.

Photo de Pierre LabriePierre Labrie

Pierre Labrie occupe le poste de directeur général de l'Office du tourisme de Québec depuis octobre 1991. Détenteur d'une licence en droit de l'Université Laval, il a également étudié à l'Université de Paris I / Panthéon-Sorbonne et obtenu un diplôme d'études supérieures en tourisme (1976). Actif au sein de l'industrie touristique depuis plus de trente ans, il est présent sur plusieurs groupes de travail et conseils d'administration, membre du Conseil des partenaires du ministère du Tourisme du Québec, de celui des ATR associées du Québec et de la Société du Centre des congrès de Québec. De 2000 à 2006, il a été président du Comité sur le tourisme intra-Canada de la Commission canadienne du tourisme et de 2002 à 2008 au conseil de l'Association de l'industrie touristique du Canada.

Pierre Labrie has held the position of Director General of the Office du tourisme de Québec since October 1991. Mr. Labrie has a Licentiate in Law from Université Laval (1971). He also studied at the Université de Paris I – Panthéon-Sorbonne and obtained a graduate degree (DESS) in Tourism (1976). Active in the tourism industry for over thirty years, he serves on several working groups and boards of directors. He is a member of the Conseil des partenaires of the Ministère du Tourisme du Québec and the boards of Les ATR associées du Québec and Société du centre des congrès de Québec. From 2000 to 2006 he acted as Chair of the Intra-Canada Tourism Committee of the Canadian Tourism Commission, and from 2002 to 2008 he sat on the Board of the Tourism Industry Association of Canada.

Photo de Torbjörn LahtiTorbjörn Lahti

Torbjörn Lahti est un planificateur et économiste suédois qui a travaillé en tant que professionnel au cours des 25 dernières années auprès de municipalités et de communautés locales développées sur un modèle durable. Au début des années 1980, il a lancé, dans la ville de Övertorneå, la première initiative de municipalité écologique en Suède. Il est le fondateur du mouvement suédois des municipalités écologiques qui regroupe plus de 25 pour cent de toutes les municipalités de ce pays. De 2001 à 2006, il a dirigé un projet international de démonstration de communautés développées sur un modèle durable appelé Sustainable Robertsfors qui visait à présenter la manière dont une municipalité peut opérer une transition vers des pratiques de développement durable sur une période de cinq ans en utilisant des procédés de planification démocratiques.

Torbjörn Lahti donne des formations et fait des présentations partout dans le monde en plus d'agir en tant que conseiller pour des initiatives de municipalité écologique qui voient le jour en Afrique, en Europe, au Japon ainsi qu'aux États-Unis. Il travaille en tant que conseiller principal auprès de l'organisme international à but non lucratif The Natural Step (TNS) et préside l'Association suédoise de développement durable qui est responsable de ce qu'on appelle les Sustainable Sweden Tours (visites de la Suède développée sur un modèle durable).

Torbjörn Lahti is a Swedish planner and economist who has been working professionally with sustainable development municipalities and local communities for the last 25 years. He began the first eco-municipality initiative in Sweden in the town of Övertorneå in the early 1980s, and is the founder of the Swedish eco-municipality movement consisting of over 25 per cent of all the municipalities in that country. From 2001-2006, he led an international sustainable community demonstration project called Sustainable Robertsfors, to show how a municipality can transition to sustainable practices in a 5-year period using a democratic planning process.

He gives training and presentations world-wide, and is advising emerging eco-municipality initiatives in Africa, Europe, and Japan , as well as the United States . He serve as a senior advisor in the international none profit organization The Natural Step (TNS) and is the chair of the Sustainable Sweden Association who are responsible for so called Sustainable Sweden Tours.

Photo de Nathalie LandryNathalie Landry

Nathalie Landry siège sur le conseil d'administration de l'Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie, organisme qui a au cœur de ses préoccupations l'éducation au développement durable. Détentrice d'un baccalauréat en Gestion et intervention touristiques de l'Université du Québec à Montréal ainsi que d'un certificat en Gestion du développement touristique de l'Université Laval, elle a enseigné pendant plus de 13 ans en Techniques de tourisme au Cégep de Saint-Félicien. Elle travaille actuellement sur le développement d'une nouvelle approche de formation qui vise à solutionner des problématiques liées à la main-d'œuvre en tourisme et à répondre au nouveaux besoins en développement de compétences, notamment en matière de développement durable.

Nathalie Landry sits on the Board of Directors of the Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie, an organization that includes education in sustainable development as one of its core concerns. Holding a Bachelor's degree in Tourism Management and Intervention from the Université du Québec à Montréal and a Certificate in Tourism Development Management from Université Laval, she has taught Tourism Techniques for over 13 years at Cégep de Saint-Félicien. She is currently working on the development of a new training approach that seeks to solve the problems related to the tourism workforce and meet the new skills development needs, particularly in sustainable development.

Photo de Suzanne LareauSuzanne Lareau

Œuvrant dans le monde du vélo depuis près de 30 ans, Suzanne Lareau fait partie des pionniers qui ont lancé le Tour de l'Île de Montréal. Directrice générale de cet événement de 1989 à 2002, elle est depuis 2001 à la tête du groupe Vélo Québec, qui compte quatre divisions et 80 employés. Vélo Québec travaille depuis 1967 à la promotion du vélo à des fins de loisir, de transport et de tourisme, dans le but d'améliorer la qualité de vie de la collectivité. En 1994, Suzanne Lareau lance Vélo Québec dans l'organisation de voyages à vélo. Le Grand Tour propose alors à 2 000 personnes une expédition cyclotouristique de huit jours dans une région du Québec. L'expérience se répète chaque année et donne le goût aux gens de voyager à vélo. Par la suite, des voyages en plus petits groupes font leur apparition et amènent les Québécois à découvrir le monde sur deux roues. Aujourd'hui, Vélo Québec Voyages fait voyager plus de 6 000 personnes annuellement.

Certes, Suzanne Lareau ne se contente pas de faire pédaler les autres. Passionnée de cyclotourisme, elle a enfourché son vélo dans une vingtaine de pays et sur les cinq continents. Diplômée en enseignement de l'activité physique de l'Université du Québec à Montréal, elle est aussi l'auteure d'un livre à succès sur la mécanique du vélo, Les hics de la mécanique .

Active in the cycling community for nearly 30 years, Suzanne Lareau is one of the pioneers who launched the Tour de l'Île de Montréal. After serving as Executive Director of this event from 1989 to 2002, she has headed Vélo Québec, with 4 divisions and 80 employees, since 2001. Vélo Québec has been working since 1967 to promote bicycle use for recreation, transportation and tourism, with the aim of improving the community's quality of life. In 1994, Suzanne Lareau launched a new mission for Vélo Québec – organizing bicycle trips. Le Grand Tour then offered 2,000 people an eight-day cyclotourism excursion in a Québec region. The experience was repeated each year, giving people a taste for travel by bicycle. Subsequently, trips for smaller groups emerged, leading Quebecers to discover the world on two wheels. Today, Vélo Québec Voyages offers excursions to over 6,000 people a year.

Certainly, Suzanne Lareau doesn't settle for getting other people to pedal. A cyclotourism enthusiast, she has biked through twenty countries on five continents. A physical education graduate of the Université du Québec à Montréal, she is also the author of a successful book on bicycle repair, Les hics de la mécanique.

Photo de Gilles LarivièreGilles Larivière

Diplômé de l'Institut de Tourisme et d'Hôtellerie du Québec, Gilles Larivière est président de Horwath HTL Canada depuis près de 30 ans. Il exerce à titre d'expert conseil des études reliées au domaine de l'hôtellerie et du tourisme. Son expertise au Canada et à l'étranger se traduit, entre autres, dans des études pour quelques centaines d'établissements hôteliers, ainsi que pour des infrastructures touristiques tel que des centres de congrès, l'hôtellerie de villégiature, des spas, des casinos, et des attractions touristiques.

A graduate of the Institut de Tourisme et d'Hôtellerie du Québec, Gilles Larivière has been President of Horwath HTL Canada for nearly 30 years, acting as a consultant in studies related to the hotel and tourism field. His Canadian and international expertise has translated into studies for a few hundred hotel establishments, and for tourism infrastructures, such as convention centres, resort hotels, spas, casinos and tourist attractions, among others.

Photo de Michel LemayMichel Lemay

Spécialiste de la gestion de la réputation ayant à son actif plus de 25 ans d'expérience dans le domaine des communications et des affaires publiques, Michel Lemay est responsable du vaste programme de tourisme durable de Transat. Il est membre du conseil de direction de Tour Operators Initiative, un groupe de voyagistes internationaux qui ont joint leurs forces à celles de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en vue de faire la promotion du développement durable et de la gestion responsable au sein de l'industrie du tourisme.

Michel Lemay, a specialist in reputation management with more than 25 years of experience in communications and public affairs, is responsible for Transat's wide-ranging sustainable tourism program. He is a member of the Board of Directors of Tour Operators Initiative, a group of international tour operators that have joined forces with the World Tourism Organization (UNWTO) and the United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO) to promote sustainable development and responsible management in the tourism industry.

Photo de Cedric LemesleCedric Lemesle

Cedric Lemesle est directeur du contrôle de la qualité et de l'environnement pour la société Accor North America. Dans le cadre de ses fonctions, il assure le contrôle de la qualité et la mise en pratique des programmes environnementaux pour plus de 1 000 hôtels en Amérique du Nord, ceci incluant les marques Motel 6 et Studio 6. Ses responsabilités comprennent le développement et la mise en œuvre de programmes de formation sur les questions environnementales destinés aux employés, la supervision de l'analyse de la consommation d'énergie pour la société ainsi que la direction de « l'Équipe verte », un groupe composé de membres issus à la fois du terrain et des bureaux qui voient à ce que tous les employés soient sensibilisés aux procédures environnementales. Cedric Lemesle travaille pour Accor depuis 1999, il s'est joint à l'équipe de gestion de la société Sofitel Los Angeles. Il a débuté sa carrière dans le milieu de l'hôtellerie en 1994 alors qu'il travaillait pour les Hôtels Hilton au Royaume-Uni.

Cedric Lemesle is Director of Quality & Environment for Accor North America.  In his role, Cedric oversees quality assurance and environmental programs for more than 1,000 hotels in North America, including the Motel 6 and Studio 6 brands.  Cedric's responsibilities include developing and implementing employee training programs on environmental matters, overseeing energy consumption analysis for the company, and leading the company's “Green Team” – a group made up of members from both the field and corporate office that work to ensure all employees are aware of the company's environmental procedures.  Cedric has been with Accor since 1999, when he joined the management team of Sofitel Los Angeles.   He began his career in hospitality in 1994, when he worked for Hilton Hotels in the U.K.

Photo de Marie LequinMarie Lequin

Marie Lequin, Ph. D. en études urbaines, est professeure titulaire au Département d'études en loisir, culture et tourisme de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Elle poursuit des recherches sur les notions de gouvernance participative, d'expérience touristique et de développement local reliées à l'écotourisme et aux aires protégées. Marie Lequin a publié deux ouvrages aux Presses de l'université du Québec (PUQ) soit Écotourisme et gouvernance participative (2001) ainsi que Tourisme et territoires forestiers (2008), en co-direction avec Bruno Sarrasin de l'UQAM. Elle est également membre du comité de direction et de rédaction de la revue de recherche en tourisme Téoros .

Photo de Raymond LesageRaymond Lesage

Originaire de Québec, monsieur Raymond Lesage a fait ses études en droit à l'Université de Sherbrooke, pour revenir à Québec en pratique privée de 1983 à 1999, principalement en droit corporatif. Son expérience de travail comprend également l'organisation et la logistique d'événements d'envergure et la direction des opérations au cabinet du premier ministre du Québec. De 2003 à 2008, il a agi à titre de commissaire du gouvernement du Québec dans le cadre du 400 e anniversaire de la Ville de Québec. En novembre 2008, il est nommé sous-ministre adjoint au ministère du Tourisme à l'accueil et l'hébergement touristique.

Raymond Lesage is from Québec City and studied law at the Université de Sherbrooke, returning to Québec City for private practice from 1983 to 1999, mainly in corporate law. His work experience also includes organization and logistics for major events and heading operations in the office of the Québec premier. From 2003 to 2008, he served as Québec government commissioner in connection with the 400 th anniversary of Québec City . In November 2008, he was named assistant deputy minister at the Ministère du Tourisme in the area of tourism reception and accommodations.

Photo de Louis LessardLouis Lessard

Biologiste de profession, écologiste de cœur, gestionnaire par raison et précurseur d'un tourisme durable, Louis Lessard président-directeur général, demeure fidèle à sa passion depuis 1990, l'Auberge Le Baluchon de Saint-Paulin en Mauricie. Il a été nommé en 2007, Personnalité Touristique de l'année au Québec lors du Gala des Grands Prix du tourisme québécois. M. Lessard est aussi co-propriétaire de Maïkan Aventure située à Trois-Rivières, une entreprise d'éco plein air qui vise à mettre en valeur la rivière par la pratique d'activités de plein air en milieu urbain. Visionnaire, acteur en développement du tourisme de santé et de la gastronomie régionale, il met aussi en valeur l'hiver québécois

A biologist by profession, an ecologist at heart, a manager driven by reason and a pioneer of sustainable tourism, Louis Lessard, president and chief executive, has remained faithful since 1990 to his passion, the Auberge Le Baluchon at Saint-Paulin in the Mauricie region. He was named 2007 tourism personality of the year in Québec during the gala celebration of the Grands Prix du tourisme québécois. Louis Lessard is also co-owner of Maïkan Aventure, located in Trois-Rivières, an outdoors eco-business that aims to develop the river by means of outdoor activities in an urban setting. A visionary, health tourism developer and regional gourmet, he also puts the Québec winter to use.

Photo de Marie-Janou LusignanMarie-Janou Lusignan

Titulaire d'un baccalauréat en administration des affaires – gestion du tourisme – et d'une maîtrise en muséologie, Marie-Janou Lusignan a débuté sa carrière d'enseignante en tourisme au Cégep de Matane. Elle a collaboré à la revue de recherche en tourisme Téoros . Depuis 15 ans, elle enseigne au département de Techniques de tourisme au Cégep de Granby-Haute-Yamaska; elle y assume la coordination depuis 2004. Elle est également tutrice dans un microprogramme de deuxième cycle en pédagogie pour la Faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke.

After obtaining a Bachelor's degree in Business Administration (Tourism Management) and a Master's in Museology, Marie-Janou Lusignan began her teaching career in tourism at Cégep de Matane. She collaborated on the tourism research journal Téoros . For the past 15 years, she has taught in the Department of Tourism Techniques at Cégep de Granby-Haute-Yamaska, serving as this department's coordinator since 2004. She is also a tutor in a Master's microprogram in Pedagogy for the Faculty of Education of the Université de Sherbrooke.

Photo de Chris LyleChris Lyle

Au cours de sa carrière, Chris Lyle a travaillé pour British Airways, la Commission Économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) ainsi que l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et s'est concentré sur les politiques de réglementation, l'analyse économique et la protection de l'environnement.

Chris Lyle a beaucoup travaillé dans le domaine du tourisme et du transport aérien. Récemment, il s'est occupé de la préparation et de la tenue de présentations dans le cadre de la conférence de l'OMT sur les changements climatiques et le tourisme (ainsi que des développements ultérieurs de la politique de l'OMT en ce qui concerne le transport aérien et les changements climatiques) et pris part à l'Assemblée de l'OACI ainsi qu'au Groupe de l'OACI sur l'aviation internationale et les changements climatiques. Chris a apporté sa contribution au travail de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques; l'année dernière, il a été conférencier dans le cadre de la prestigieuse Conférence Wilton Park intitulée : « Aviation: Post-Kyoto Control Structures » (« Aviation : les structures de contrôle après Kyoto »); il a également publié des articles portant sur le processus de Kyoto. M. Lyle est diplômé de l'Université Cambridge, détenteur d'un diplôme d'études supérieures en recherche opérationnelle et membre de la Royal Aeronautical Society.

Chris Lyle's career spans British Airways, the United Nations Economic Commission for Africa, the International Civil Aviation Organization (ICAO) and the World Tourism Organization (UNWTO), with a focus on regulatory policy, economic analysis and environmental protection.

Lyle' substantial work in the field of tourism and air transport has recently included preparation and presentations for the UNWTO Conference on Climate Change and Tourism (and subsequent development of UNWTO policy on air transport and climate change), the ICAO Assembly and the ICAO Group on International Aviation and Climate Change. Chris has contributed to the work of the United Nations Framework Convention on Climate Change, last year he was a speaker at the prestigious Wilton Park Conference on “Aviation: Post-Kyoto Control Structures”, and he has published articles on the Kyoto process. Chris is a graduate of Cambridge University with a postgraduate in operational research, and he is a Fellow of the Royal Aeronautical Society.

Photo de Mark ManteitMark Manteit

Mark Manteit a occupé le poste de directeur général du Phillip Island Nature Park (PINP) depuis fin 2003. Il est détenteur d'un diplôme de comptable agréé en plus d'avoir complété des études supérieures en gestion de projets et en aquaculture. Il a su utiliser efficacement ses antécédents de gestionnaire commercial et ses habilités personnelles pour attirer les visiteurs et accroître les profits qui seront utilisés pour la conservation et le développement durable de l'environnement local. Le PINP emploie plus de 200 employés et reçoit 1,050 million de visiteurs internationaux et locaux chaque année en plus de gérer un terrain couvrant plus de 1 805 acres . Le succès commercial du parc en tant qu'attraction touristique a permis d'amasser des fonds précieux pour la protection de l'environnement local et plus de 1 M$ chaque année pour assurer le financement continu de recherches importantes.

Mark Manteit has been the CEO since late 2003 and has qualifications as a Chartered Accountant, and post graduate qualifications in project management and aquaculture. He has successfully used his commercial background and skills to attract visitors and increase profits to be used for conservation and sustainability of the local environment. PINP employs over 200 staff and receives 1.050 Million  international and domestic visitors each year and manages in excess of 1805 hectares of land.  PINP's commercial success as an attraction has meant valuable funds for the protection of the local environment and over $1.0 m yearly for ongoing funding for valuable research.

Photo de Charles MassicotteCharles  Massicotte

Président et chef de l'exploitation de Tremblant-Intrawest depuis septembre 2007, Charles Massicotte est responsable de tous les aspects opérationnels du centre de villégiature Tremblant ainsi que du développement de deux nouveaux villages.  Il est également président du conseil d'administration de l'Association de Villégiature Tremblant, ainsi que membre du conseil d'administration de la Fondation Tremblant. Auparavant, il a oc c upé le poste de vice-président, Finances de 1998 à 2003, où il était responsable de la gestion financière et acteur de premier plan dans la planification et le financement des projets de développement. Vice-président, Finances et administration et chef de la direction financière aux Aéroports de Montréal de 2003 à 2004, il a été responsable de financements sur le marché obligatoire d'une valeur de près d'un milliard de dollars.  Il a initié et implanté des partenariats innovateurs tant au niveau de la technologie que du financement d'actifs aéroportuaires. Charles Massicotte a débuté sa carrière chez Price Waterhouse ou il a œuvré à titre de Vice-président aux Services conseils aux entreprises en fusion, acquisition, gestion, financement et redressement.

Thomas Niebuhr

Thomas Niebuhr (M.Sc. Biology) is the Environmental Manager of the Roskilde Festival. This is the biggest Northern European Festival with 100 000 visitors every day for 8 days, an event that has been working actively on the environmental agenda for 15 years. Presenting the work is Thomas Niebuhr, environmental Manager at the festival. Coming from a background in Biological Science and local agenda 21, the focus since 2003 has been as manager of environmental work at Roskilde Festival. Creating systems and supporting the work of volunteer colleagues to ensure an environmentally friendly festival, presenting opportunities for the visitors to act green at the festival and involving them in campaigns and activities about these issues are among the key areas of the work.

Photo de Catherine NoppenCatherine Noppen

Catherine Noppen est diplômée d'une maîtrise de l'École des Sciences de la Gestion de l'UQAM en Gestion et planification du tourisme. Elle s'est spécialisée, au cours des dix dernières années, dans la coordination et planification d'événements qui appliquent des mesures éco-responsables.  Elle a, entre autres, été impliquée dans la coordination de différents événements tels que Kyoto 2005, plus spécifiquement pour la délégation du World Wildlife Fund. Catherine Noppen a aussi contribué au lancement de la première édition du Salon national de l'environnement en 2006 puis celle de 2007. Son implication l'a également conduit à apporter une contribution au National Industry Day de Meeting Professional International (MPI) qui aborda le thème de l'éco-responsabilité dans les événements en avril 2008. Catherine Noppen siège depuis le printemps dernier sur le comité du Bureau de Normalisation du Québec en vue de l'établissement d'une certification des événements éco-responsables.

Pierre Pellerin

En 1998, après 15 années à titre d'inventeur et manufacturier d'analyseurs de la qualité de l'énergie électrique, Pierre Pellerin décide de vendre sa compagnie d'instruments électroniques suite à un important avis du médecin. À l'automne de la même année, Pierre Pellerin découvre à Fitch Bay, tout à fait par hasard, une magnifique terre qui est à vendre. Le coup de foudre est immédiat! Après avoir découvert la lavande fine lors de ses voyages, il décide de tenter l'aventure de cette culture inhabituelle dans le but de se refaire une santé avec l'une des plantes les plus réputées en ce sens. Après travail, efforts et recherche, le domaine Bleu Lavande ouvre ses portes en 2004 et connaît un succès retentissant qui ne se dément pas encore aujourd'hui.

Photo d'Anna PollockAnna Pollock

Anna Pollock has over 30 years' experience working in the tourism sector as a consultant, strategist, futurist, change agent and entrepreneur. Two areas of interest have consistently been the future tourism and the application of technology to its marketing and management. She began her professional career in earnest in Canada where, from 1973-1993, she undertook seminal work in human resource development, sustainable tourism, health tourism and adventure travel prior to specialising in Information Technology (IT). Her clients included most of the provincial departments of tourism, the Canadian Tourism Commission, the Pacific Asia Tourist Association (PATA) and World Travel and Tourism Council (WTTC).

In 1993, Ms. Pollock returned to Europe and established an international reputation as one of the leading thinkers and strategists in the application of IT to destination marketing and management developing Scotland's first Internet-based Tourism IT strategy and subsequently advising a range of destinations. Anna Pollock's current preoccupation is deep change and now focuses on helping clients understand the full scope of the change drivers at work and anticipate their impacts. In that context, she has re-ignited a long-standing interest in the potential for sustainability and eighteen months ago, co-founded The Icarus Foundation , a not-for-profit agency formed to encourage the Canadian tourism industry become climate friendly. In April, the Pacific Asia Travel Association (PATA) retained Anna as keynote speaker, designer and co-facilitator of the acclaimed 2008 CEO Summit which gathered 250 plus CEOs to develop practical action steps. Later the same year, Anna was a keynote speaker at the Responsible Travel and Tourism Think Tank sponsored by Baxter Travel in Toronto. Anna Pollock is a partner with Jens Thraenhart in Chameleon Strategies – a company focusing on digital marketing and at the Quebec Conference on Sustainable Development will explore the use of technology to aid the sustainability agenda.

Photo de Julianna PriskinJulianna Priskin

Julianna Priskin est une spécialiste du développement durable et de la recherche appliquée en tourisme, et ce, depuis plus d'une décennie. Ses champs d'intérêts incluent tous les aspects environnementaux du tourisme axés sur la contribution du tourisme comme solution aux problèmes tels les changements climatiques, et à l'atteinte d'un équilibre entre le développement et la conservation du patrimoine. Julianna Priskin a travaillé dans les secteurs public et privé à titre de consultante en recherche et est l'auteure de plusieurs articles et rapports sur divers sujets reliés au développement durable du tourisme. Depuis 2004, elle travaille, comme chercheure principale à la Chaire de tourisme Transat ESG UQAM. Elle détient un baccalauréat en sciences de l'environnement avec mention d'honneur (1997) et un doctorat en géographie de l'University of Western Australia, Perth (2004). Elle est également professeure associée au Département d'études urbaines et touristiques de l'Université du Québec à Montréal. Être une citoyenne responsable, voilà le leitmotiv de Julianna Priskin.

Julianna Priskin is a specialist in sustainability and works in applied tourism research since 1997 around the world. Her fields of interests include all environmental aspects of tourism, including how industry can be an active part of the solution to climate change issues and how it can realistically achieve a balance between development and heritage conservation. Julianna Priskin has worked in both public and private sectors as a research consultant and published a range of articles and reports on various topics associated with sustainable tourism. Since 2004, she works at the Transat Chair in Tourism, where she is presently a senior researcher. She holds a Bachelor of Environmental Science Degree with Honours (1997) and a doctorate in geography from the University of Western Australia , Perth (2004) and is an adjunct lecturer in the Department of Tourism and Urban Studies at the University of Quebec in Montreal . Julianna Priskin is especially passionate about being a responsible global citizen.

Photo de Richard RémyRichard Rémy

Sa formation d'ingénieur l'aura préparé à tout sauf à une carrière de globe-trotter! C'est pourtant ce que vit Richard Rémy depuis plus de 12 ans. À la tête de Karavaniers, l'agence de voyages d'aventure qu'il a fondée en 1998, il réalise les voyages qui alimentent nos rêves, mais il voyage surtout de la seule façon qui vaille à ses yeux : dans le respect des cultures, de l'environnement et du droit des peuples à gagner dignement leur vie. Ces valeurs sont au centre de la charte éthique de Karavaniers, mais aussi et surtout à l'origine de toutes les actions de la compagnie. Entrepreneur responsable, amoureux du monde et des voyageurs qui aiment le monde, Richard Rémy réalise au quotidien un tourisme durable sur lequel on écrit et parle souvent… à défaut, trop souvent, d'agir!

His training as an engineer prepared him for everything except a career as a globetrotter! Yet this is what Richard Rémy has experienced for more than 12 years. As head of Karavaniers, the adventure travel agency he founded in 1998, he undertakes journeys that are the stuff of dreams, travelling in the only way he sees as worthwhile: showing respect for cultures, the environment and the right of people to earn a living with dignity. These values lie at the heart of the charter of ethics of Karavaniers, but, more than that, are at the origin of all of the company's actions. A responsible entrepreneur in love with the world and with travellers who love the world, Richard Rémy conducts, on a day-to-day basis, sustainable tourism that people often write and talk about – although too often failing to act!

Sylvie Rivard

Sylvie Rivard a été journaliste spécialisée en tourisme pendant une dizaine d'années, avant de se spécialiser en développement durable en complétant le programme d'éco-conseil de l'Université du Québec à Chicoutimi. Aujourd'hui consultante, communicatrice et journaliste, elle s'intéresse particulièrement au rôle du tourisme comme moteur de développement durable des territoires.

 

Version anglaise à venir…

 

Photo de Daniel RosselatDaniel Rossellat

Daniel Rossellat est président du Paléo Festival de Nyon, festival suisse qu'il a fondé en 1976. Après 33 éditions et plus de quatre millions de visiteurs, ce sont plus de 225 000 spectateurs, qui, chaque année, se rassemblent autour de l'un des événements culturels les plus importants en Europe. Festival de musique avant tout, Paléo, depuis ses premiers balbutiements, est animé des valeurs de respect, de partage et de convivialité, qui placent le développement durable au centre des préoccupations de son organisation. Entre 1999 et 2002, Daniel Rossellat a assuré la direction des Events d'Expo02, manifestation nationale qui a offert plus de 13 500 spectacles en 160 jours. Observateur attentif de la vie politique et fort d'un parcours de vie qui témoigne d'un grand engagement citoyen, Daniel Rossellat a été élu fin 2008 syndic (maire) de Nyon (ville de 20 000 habitants près de Genève).

Daniel Rossellat is president of the Paléo Festival de Nyon, a Swiss festival that he founded with a group of friends in 1976. After 33 editions and more than four million visitors, the festival continues to draw more than 225,000 spectators annually to one of Europe 's biggest cultural events. Paléo is mostly a music festival and has been guided since its earliest days by the values of respect, sharing and friendliness, placing sustainable development at the heart of its organization's concerns. From 1999 to 2002, Daniel Rossellat was program director for Expo02, a national event that offered more than 13,500 shows in 160 days. An attentive political observer with a life experience showing strong civic commitment, Daniel Rossellat was elected in late 2008 as mayor of Nyon (a town of 20,000 people near Geneva ).

Photo de Ed SandersEd Sanders

Ed Sanders est le président de Eco Tourism International, une société d'experts-conseils qui prépare des évaluations de marchés, des études de faisabilité ainsi que des plans d'affaires pour des projets d'écotourisme et de développement durable reliés à l'écotourisme. Il est un ancien vice-président de la International Ecotourism Society (TIES) et l'auteur de The Economics and Financing of Ecolodges (TIES, 2001) et de U.S. Ecotourism Market (Organisation mondiale du tourisme, 2002). Il est partenaire fondateur d'un projet d'écotourisme et de conservation de 13 000 acres au Bélize, un projet pour lequel il a élaboré le plan d'affaires et recruté des investisseurs.

Suite à un début de carrière en tant que fonctionnaire principal du gouvernement américain, il a co-fondé deux sociétés internationales d'experts-conseils dans le domaine des affaires avant de se tourner vers l'écotourisme il y a 10 ans. Il est détenteur d'un doctorat en économie de l'Université Yale et a suivi le programme de gestion avancée de la Harvard Business School.

Ed Sanders is President of Eco Tourism International, a consulting firm that prepares market assessments, feasibility studies and business plans for ecotourism and related sustainable development projects. He is a former Vice-Chairman of The International Ecotourism Society (TIES) and author of The Economics and Financing of Ecolodges (TIES, 2001) and the U.S. Ecotourism Marke t (World Tourism Organization, 2002). He is a founding partner, did the business planning and recruited investors for a 13,000 acre conservation and ecotourism project in Belize.

Following an early career as a senior U.S. Government Official, he co-founded two international business consulting firms before shifting his focus to ecotourism ten years ago. He has a Ph.D. in economics from Yale University and attended the Advanced Management Program at the Harvard Business School.

Photo de Pierre ThibaultPierre Thibault

La pratique de Pierre Thibault architecte se distingue depuis 24 ans par les réponses sensibles apportées aux besoins des clients, au contexte culturel et environnemental. La qualité de son travail et de ses réalisations ainsi que la maturité de sa réflexion architecturale lui ont déjà valu plusieurs prix et mentions au Québec, au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Pierre Thibault introduit dans le processus de conception le pouvoir exceptionnel de transformation des saisons au Québec. Sa démarche de conception est basée sur l'interaction entre l'architecture et son contexte, tant naturel que culturel. Les lieux à créer par l'architecte favorisent un dialogue avec leur environnement au fil du temps. Cette démarche toute personnelle se concrétise à travers des réalisations d'envergure en architecture du paysage et dans les secteurs culturel, institutionnel et privé.

Photo de Jonathan B. TourtellotJonathan B. Tourtellot

Rédacteur en chef principal de la Société National Geographic depuis 1980, Jonathan B. Tourtellot a lancé en 2001 ce qui allait devenir le Center for Sustainable Destinations (CSD) de la Société. Jonathan Tourtellot est directeur du CSD et rédacteur en chef spécialisé dans le domaine du géotourisme pour le magazine National Geographic Traveler. Il est l'auteur du concept de géotourisme qui se définit comme étant « un tourisme qui soutient et rehausse le caractère géographique d'un lieu, soit son environnement, sa culture, son esthétique, son patrimoine ainsi que le bien-être de ses résidents ».

Jonathan B. Tourtellot est l'auteur principal de la Charte en géotourisme, un ensemble de principes qui sont maintenant adoptés par diverses destinations dans le monde, dont le Honduras, la Norvège , la Roumanie , les Îles Cook, le Guatemala, les États américains de l'Arizona et du Rhode Island, l'État mexicain de Sonora ainsi que la ville de Montréal. Il a contribué à l'élaboration de l'étude intitulée Geotourism: The New Trend in Travel (Géotourisme : la nouvelle tendance dans le domaine du voyage). Il s'agit de la première étude majeure s'intéressant au comportement et aux attitudes du voyageur américain en ce qui concerne le développement durable et l'intendance des destinations. Il représente National Geographic au sein de l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies.

National Geographic Society senior editor since 1980, Jonathan B. Tourtellot launched what would become the Society's Center for Sustainable Destinations (CSD) in 2001. Jonathan is the Director of CSD and the Geotourism Editor for National Geographic Traveler magazine. He originated the concept of geotourism, defined as “tourism that sustains or enhances the geographical character of a place - its environment, culture, aesthetics, heritage, and the well-being of its residents.”

He is primary author of the Geotourism Charter, a set of principles now being adopted by various world destinations, including Honduras, Norway, Romania, the Cook Islands, Guatemala, the states of Rhode Island, Arizona, and Sonora (Mexico), and the city of Montreal.  He helped develop the study Geotourism: The New Trend in Travel, the first major survey of U.S. traveler behavior and attitudes about sustainability and destination stewardship. He represents National Geographic in the U.N. World Tourism Organization.

Photo de Bruce Poon TipBruce Poon Tip

En 1990, Bruce Poon Tip a fondé la société G.A .P Adventures dans le but d'offrir aux voyageurs une authentique expérience de voyage, semblable à la sienne, lui qui avait soif d'aventures plus exaltantes que celles offertes par les centres de villégiatures tout inclus. Parmi les nombreuses distinctions qu'il a reçues dans le domaine des affaires, Bruce s'est vu décerner le prix de l'entrepreneur de l'année, l'entrepreneur innovateur (Innovative Executive) et s'est classé parmi les 100 premiers dirigeants de demain (100 Leaders of Tomorrow). G.A.P Adventures a été reconnue comme faisant partie des 50 sociétés les mieux gérées et s'est classée parmi les 100 premiers employeurs.

Bruce Poon Tip a également été le récipiendaire du prix Global Traders Leadership pour son excellence dans le domaine de l'exportation et du commerce international. National Geographic Adventure a récemment classé la société G.A .P Adventures comme étant le « meilleur pourvoyeur au monde » («  Best Do It All Outfitter ») dans le cadre d'une compétition internationale et, pendant six années consécutives, ce prestigieux magazine a choisi un voyage de la société G.A .P Adventures comme l'un de ses 25 meilleurs nouveaux voyages d'aventure de l'année.

In 1990, Bruce Poon Tip founded G.A.P Adventures in order to deliver an authentic travel experience to travellers, like himself, who craved adventures that went beyond all-inclusive resorts.  Among his many business awards, Bruce Poon Tip has been honoured with Entrepreneur of the Year, Innovative Executive and one of the Top 100 Leaders of Tomorrow. G.A.P Adventures has been recognized as a 50 Best Managed Company and a Top 100 Employer.

Bruce Poon Tip has also been presented with the Global Traders Leadership award for excellence in exporting and international business. National Geographic Adventure recently rated G.A.P Adventures as the “Best Do It All Outfitter” on Earth in an international competition and for six consecutive years, this prestigious magazine has selected a G.A.P Adventures tour as one of its 25 Best New Adventure Trips of the Year.

Photo de Marc TremblayMarc Tremblay

Marc Tremblay est reconnu comme un spécialiste du développement récréotouristique.  Il a participé à la transformation complète de la station Tremblant d'Intrawest et au redressement et développement majeur de la station américaine Mountain Creek. Il s'implique en tant que vice-président responsable d'un des plus gros portefeuille d'investissement dans le secteur du tourisme de la SGFQ , directeur général adjoint de la Ville de Montréal responsable du développement économique de l'urbanisme, de l'immobilier, de l'habitation et du patrimoine. Marc Tremblay veut, en tant que président du Parc Six Flags Montréal, faire de La Ronde un parc thématique de calibre international.

Marc Tremblay is recognized as a recreation and tourism development specialist. He participated in the complete conversion of the Intrawest Tremblant resort, and the turnaround and major development of the Mountain Creek resort in the United States . He served as VP responsible for one of the biggest investment portfolios in the SGFQ's tourism sector and Assistant Director General of the Ville de Montréal responsible for economic development, urban planning, real estate, housing and heritage. As President of Parc Six Flags Montréal, Marc Tremblay wants to make La Ronde a world-class theme park.

Photo de Seija TuulentieSeija Tuulentie

Depuis 2002, Seija Tuulentie est chercheure principale à l'Institut finlandais de recherche forestière, unité de recherche de Rovaniemi, où elle étudie les questions relatives au tourisme écologique et les conflits en rapport avec l'utilisation du territoire. L'aspect durable du développement social relié à la croissance du tourisme dans le Lapland a constitué son principal centre d'intérêt au cours des dernières années alors qu'elle a publié dans des journaux plusieurs articles sur le tourisme et la relation de ce dernier avec les pratiques de participation et le changement au niveau de la communauté. Elle a été impliquée dans le travail de COST action E33, Forest Recreation and Nature Tourism, et a participé à un EU Life Environment project Tourist Destinations as Landscape Laboratories - Tools for Sustainable Tourism (2004-2007).

À son dernier emploi à l'Université du Lapland en Finlande, elle était chargée de cours en sociologie. Sa thèse de doctorat en sociologie (2001) traitait des droits du peuple indigène Sámi en Finlande.

Since 2002, Seija Tuulentie is a senior researcher at the Finnish Forest Research Institute, Rovaniemi Research Unit, where she studies issues related to nature-based tourism and land-use conflicts. Social sustainability of tourism growth in Lapland has been her main interest during the last years and she has published many journal articles on tourism and its relation to participatory practices and community change. She has been involved in the work of COST action E33, Forest Recreation and Nature Tourism, and she has participated an EU Life Environment project Tourist Destinations as Landscape Laboratories - Tools for Sustainable Tourism (2004-2007).

Her previous position was at the University of Lapland, Finland as lecturer in sociology. Her doctoral thesis in sociology (2001) dealt with the rights of the indigenous Sámi people in Finland.

Photo d'André VallerandAndré Vallerand

Économiste de formation, André Vallerand compte une vaste expérience professionnelle à la fois dans le secteur privé en tant que gestionnaire et dirigeant d'entreprise, et dans le secteur public en tant que député à l'Assemblée nationale du Québec et ministre. Au cours de sa carrière politique, il a été ministre de différents ministères à caractère économique dont celui du tourisme. André Vallerand est impliqué depuis plusieurs années dans le secteur associatif du tourisme tant au Québec que sur la scène internationale. Sa grande notoriété lui a valu d'être élu à la présidence des Comité des membres affiliés et Conseil des destinations de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), une agence spécialisée des Nations Unies.

An economist by training, André Vallerand's vast professional experience includes mandates in the private sector, as a manager and corporate executive, and in the public sector, as a minister and member of the National Assembly of Québec. Over the course of his political career, he has headed several different economic ministries and has served as Minister of Tourism. For many years, André Vallerand has been actively involved in the associative sector of tourism, both in Québec and on the international stage. On the merit of his distinguished reputation, he was elected President of the Committee of Affiliate Members and the Destination Council of the World Tourism Organization (WTO), a specialized agency of the United Nations.

Photo de Claude VilleneuveClaude Villeneuve

Claude Villeneuve est biologiste. Depuis plus de 30 ans, il partage sa carrière entre l'enseignement supérieur, la recherche et les travaux de terrain en sciences de l'environnement. Auteur de onze livres dont Vivre les changements climatiques, réagir pour l'avenir avec François Richard (Éditions Multimondes, 2007), il a reçu de nombreuses récompenses pour la qualité de son travail dont le titre de « scientifique de l'année 2001 » et membre du cercle des Phénix en Environnement. Il a été directeur de l'Institut européen pour le Conseil en environnement de Strasbourg (France) (1993-94) et rédacteur en chef de la revue ÉCODÉCISION (1994-97). Il a agi comme commissaire ou comme expert dans plusieurs consultations publiques. Claude Villeneuve enseigne actuellement au département des sciences fondamentales de l'UQAC où il est responsable des programmes de cycles supérieurs en Éco-Conseil et directeur de la Chaire de recherche et d'intervention en Éco-Conseil.

Photo de Peter WaltersPeter Walters

Peter Walters est sous-ministre adjoint, section du tourisme, pour le ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts de la Colombie-Britannique. Il est responsable des secteurs du ministère qui s'occupent du développement touristique, du développement des centres de villégiature, des lieux et sentiers récréatifs ainsi que du patrimoine et de l'archéologie. Avant de se joindre au ministère en 2006, Peter était responsable de plusieurs projets sensibles de développement des terres publiques.

Depuis lors, il a négocié avec des représentants des Premières nations des ententes relatives au développement de lieux de villégiature qui ont constitué des précédents en la matière et dirigé la création de la First Nations Resort Initiative de la province (l'initiative provinciale des Premières nations relative aux lieux de villégiature). Peter est membre professionnel du Real Estate Institute of British Columbia et admet volontiers être un « touriste » et non un « voyageur ».

Peter Walters is the Assistant Deputy Minister, Tourism Division, for the British Columbia Ministry of Tourism, Culture and the Arts. He is responsible for the Ministry's Tourism Development, Resort Development, Recreation Sites and Trails, Heritage and Archaeology branches. Prior to joining the Ministry in 2006, Peter was responsible for a number of high profile Crown land development projects.

Since then, he has negotiated precedent-setting resort development agreements with First Nations, and led the development of the Province's First Nations Resort Initiative. Peter is a professional member of the Real Estate Institute of BC, and freely admits to being a "tourist", not a "traveller".

Photo de Pamela WrightPamela Wright

Madame Pamela Wright détient un baccalauréat en biologie et un autre en gestion des loisirs en plein air de l'Université Lakehead ainsi qu'une maîtrise en sciences et un doctorat en gestion des ressources naturelles de l'Université Ohio State. Sa recherche se concentre sur les manières d'aborder la conception, la planification et la gestion d'aires protégées en privilégiant la conservation; la gestion et la surveillance de l'intégrité écologique d'aires protégées; et les impacts et avantages écologiques et sociaux du tourisme et des activités de loisirs dans les espaces sauvages. En 1992, elle a occupé le poste de vice-présidente du groupe fédéral d'experts chargé d'évaluer l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada.

Elle continue de travailler dans de nombreux lieux à la réconciliation des activités touristiques et récréatives avec le souci de conservation. Elle est actuellement présidente du BC Protected Areas Research Forum, un réseau de chercheurs et de gestionnaires d'aires protégées.

Pamela Wright completed undergraduate degrees in biology and in outdoor recreation management from Lakehead University and M.Sc. and Ph.D. degrees in natural resource management from Ohio State University. Her research focuses on conservation-based approaches to protected areas design, planning and management; managing and monitoring the ecological integrity of protected areas; and the social and ecological impacts and benefits of tourism and recreation on wild spaces. In 1992 she served as vice-chair of the federal panel assessing the Ecological Integrity of Canada's National Parks and continues to work in many venues on reconciling tourism and recreation with conservation. She now serves as the Chair of the BC Protected Areas Research Forum, a network of protected area managers and researchers.

Photo de Thomas NiebuhrThomas Niebuhr

Thomas Niebuhr (M.Sc. Biology) is the Environmental Manager of the Roskilde Festival. This is the biggest Northern European Festival with 100 000 visitors every day for 8 days, an event that has been working actively on the environmental agenda for 15 years. Presenting the work is Thomas Niebuhr, environmental Manager at the festival. Coming from a background in Biological Science and local agenda 21, the focus since 2003 has been as manager of environmental work at Roskilde Festival. Creating systems and supporting the work of volunteer colleagues to ensure an environmentally friendly festival, presenting opportunities for the visitors to act green at the festival and involving them in campaigns and activities about these issues are among the key areas of the work.

Photo de Pierre PellerinPierre Pellerin

En 1998, après 15 années à titre d’inventeur et manufacturier d’analyseurs de la qualité de l’énergie électrique, Pierre Pellerin décide de vendre sa compagnie d’instruments électroniques suite à un important avis du médecin.  À l’automne de la même année, Pierre Pellerin découvre à Fitch Bay, tout à fait par hasard, une magnifique terre qui est à vendre.  Le coup de foudre est immédiat! Après avoir découvert la lavande fine lors de ses voyages, il décide de tenter l’aventure de cette culture inhabituelle dans le but de se refaire une santé avec l’une des plantes les plus réputées en ce sens.  Après travail, efforts et recherche, le domaine Bleu Lavande ouvre ses portes en 2004 et connaît un succès retentissant qui ne se dément pas encore aujourd’hui.

Photo de Alain BourqueAlain Bourque

Alain Bourque détient un baccalauréat en météorologie de l'Université McGill (1989) et une maîtrise en science de l'atmosphère de l'Université du Québec à Montréal (UQAM, 1996). Il a été météorologue puis climatologue à Environnement Canada de 1989 à 2001 alors qu'il a été impliqué dans une variété d'initiatives sur les impacts des changements et des extrêmes climatiques tels le déluge du Saguenay de 1996 et la tempête de verglas de 1998. Il a établi et coordonne actuellement le programme scientifique Impacts et Adaptation à Ouranos, consortium sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques. Il a publié et contribué sur une variété de travaux sur les changements climatiques et ses impacts, par exemple à titre d’auteur principal du chapitre Québec de l’évaluation du gouvernement canadien « Vivre avec les changements climatiques au Canada, édition 2007 » ou encore à titre de réviseur du chapitre Amérique du Nord du rapport du GIEC publié en 2007.

Alain Bourque has a BSc in meteorology from McGill (1989) and a master in atmospheric science from Université du Québec à Montréal (UQAM, 1996). He was meteorologist then climatologist with Environment Canada from 1989 to 2001 where he was involved in various activities related to the impacts of climate change and extreme weather, including the analyses of the 1996 Saguenay flooding and the 1998 Ice Storm. He has establish and is currently coordinating the impacts and adaptation scientific program of the Ouranos Consortium since its creation in 2001, Ouranos is a consortium based in Montreal working on regional climatology and adaptation to climate change since its creation in 2001. He has published and contributed to various work on climate change and its impact including being the main author of the Quebec chapter of the Canadian Government assessment "From Impacts to Adaptation: Canada in a changing climate" (2008) and being a reviewer of the 2007 IPCC chapter on North America.