relation

Générale

Le festival de Harbin (Chine) occupera le plus vaste espace de son histoire

Réputé pour ses sculptures de glace et de neige, ses châteaux, ses cathédrales et sa mise en lumière, le Festival de Harbin occupe cette année un territoire équivalant à 100 terrains de football, un record depuis sa création. Selon l’agence officielle Chine nouvelle, plus de 10 000 ouvriers ont travaillé pendant trois mois afin de construire chacun des éléments présents sur le site. La pièce maîtresse est une tour de glace de 15 étages, soit la plus haute au monde.

Source : lapresse.ca

Lire l'article

L’engagement des marques dans les festivals

Le magazine Event a effectué une enquête auprès des 15 plus importants festivals du Royaume-Uni afin d’établir quelques tendances et de mieux comprendre ce secteur. Voici quelques faits saillants :

  • La participation des commanditaires va au-delà de la distribution d’échantillons. Les marques doivent maintenant user de créativité et offrir une expérience qui marquera les festivaliers.
  • Les organisateurs de festival possèdent de nombreuses données à propos de leur clientèle. Ces informations les aident à prendre des décisions, mais permettent aussi aux commanditaires de l’événement de mieux cibler leurs actions et d’être pertinents.
  • Les technologies constituent l’élément clé de plusieurs expériences dans les festivals.
  • Les médias sociaux permettent aux marques d’amplifier et de mesurer leurs actions.

Source : eventmagazine.co.uk

Lire l'article

L’industrie des festivals du Royaume-Uni se mobilise pour l’environnement

Un regroupement d’acteurs engagés dans l’industrie des festivals du Royaume-Uni a financé et écrit le rapport « The Show Must Go On », afin d’illustrer les répercussions de ce secteur d’activité sur l’environnement et proposer des solutions afin d’améliorer les pratiques actuelles. Ce document présente également une lettre, le « Festival Vision : 2025 », invitant les organisateurs de festivals à s’engager à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 50 % d’ici 2025.

Source : powerful-thinking.org.uk

Lire l'article

La pertinence de la technologie RFID dans les festivals

L’usage des bracelets RFID (système d'identification par radiofréquence) dans les festivals comporte plusieurs avantages. En voici quatre :

  1. Compilation de données : Les organisateurs d’événements peuvent obtenir des données à propos de leurs visiteurs en temps réel et après l’événement. Ces informations permettent entre autres de mieux comprendre le public, de personnaliser l’offre et de diminuer le temps de réaction dans les opérations.
  2. Paiement sans argent : En plus d’accélérer les transactions, le paiement par bracelet RFID augmente les ventes dans les festivals. Il réduit également le risque pour les festivaliers de se faire voler et diminue le trafic d’activités illégales telles que la vente de drogues sur les sites des festivals.
  3. Augmentation de la sécurité : La technologie RFID améliore le contrôle de l’accueil et peut éliminer diverses fraudes.
  4. Intégration des médias sociaux : Les organisateurs et les commanditaires peuvent obtenir une plus grande portée numérique et compter sur la participation des festivaliers afin de les promouvoir.

Source : techweekeurope.co.uk

Lire l'article

Retirer l’offre de repas de viande et de poisson pour diminuer son impact environnemental

En 2016, le festival Shambala deviendra le premier événement de moyenne taille à ne plus offrir de menus composés de viande et de poisson au Royaume-Uni. Les organisateurs de l’événement ont pris cette décision considérant le poids que représente la consommation de viande sur l’environnement, de même que l’effet de la pêche intensive sur la biodiversité marine. Les festivaliers auront toutefois la possibilité d’apporter des repas comportant de la viande ou du poisson. Cependant, ils seront fortement encouragés à explorer d’autres options culinaires offertes sur le site.

Source : standoutmagazine.co.uk

Lire l'article

Nouvelles publications

Tourisme Montréal. « Croisières et tourisme à Montréal », octobre 2015. Le présent document dresse le portrait de l’industrie des croisières à l’échelle internationale, canadienne, québécoise et montréalaise. Il étudie les types de touristes qui s’intéressent à cette activité et l’offre montréalaise en tant que port d’embarquement et de débarquement.

Cruise Lines International Association. « 2016 State of the Cruise Industry Outlook », décembre 2015. La Cruise Lines International Association a publié ses perspectives de l’industrie des croisières pour l’année 2016, révélant à nouveau un créneau en croissance continue. Près de 24 millions de passagers sont attendus en 2016, soit une augmentation de 15 millions en seulement 10 ans. Les compagnies de croisières membres ont prévu mettre à flot 27 nouveaux navires (maritimes et fluviaux) en 2016. Les agents de voyages constatent une plus forte demande pour les croisières, 80 % d’entre eux prévoyant une augmentation de leurs ventes par rapport à 2015. Enfin, le rapport présente 13 tendances qui ont changé ce secteur.

Seatrade. « Seatrade Annual Cruise Ports Survey Results 2015 », 2015. Le sondage, mené en octobre 2015, a été effectué auprès de 72 gestionnaires de ports. Ces derniers sont optimistes quant au futur du marché des croisières, les trois quarts estimant que leurs activités liées à ce secteur augmenteront d’ici les deux prochaines années. Cependant, ils déplorent la pression exercée par les compagnies de croisières pour diminuer les frais et charges, et celle des gouvernements locaux pour accroître les installations d’alimentation à quai.

France Station Nautique. « Le tourisme nautique, une économie en plein développement », novembre 2015. France Station Nautique a réalisé une étude auprès de ses membres afin de mieux connaître les activités pratiquées. La voile légère est la principale activité avec 24 % des clientèles accueillies. Les très petites entreprises (TPE) constituent la majorité des prestataires, puisque 65 % des répondants ont moins de trois employés. L’étude présente une répartition du chiffre d’affaires par secteur d’activités. Au total, le réseau génère 172 millions d’euros de chiffre d’affaires, pour environ 2000 emplois à temps plein.

Lire l'article

Des nouveautés au Village Nordik de Québec cet hiver

Pour une nouvelle année, le Village Nordik a ouvert au Port de Québec le 22 janvier dernier, et demeurera accessible jusqu’à la mi-mars. Les pêcheurs sur glace profitent d’une nouvelle installation : des igloos gonflables chauffés. De plus, ils ont pour la première fois la possibilité de faire apprêter leurs prises sur place puis de les consommer à la Cuisine du Marché du Vieux-Port, qui propose deux menus.

Plusieurs autres activités sont proposées : glissade sur des chambres à air, patinage et pond hockey sur une patinoire, un anneau de glace aménagé sur le site et des animations. Selon le directeur, le village peut accueillir de 300 à 400 pêcheurs à la fois et il espère attirer ainsi 15 000 pêcheurs. Cette année, il a souhaité que le site ressemble à un vrai village, avec son église et son dépanneur.

Source : lapresse.ca

Lire l'article

Un site de réservations en ligne pour les traversiers

Direct Ferries a lancé la version américaine de son site de réservations en ligne, directferries.com, où des milliers d’offres de traversiers sont répertoriées. Pour le lancement de ce site dédié à ce marché, l’entreprise a développé son réseau de traversiers et a signé des ententes avec entre autres BC Ferries et Clipper Vacations au Canada. Plus de 250 000 réservations ont déjà été effectuées par les voyageurs des États-Unis sur les versions internationales du site.

Source : travolution.co.uk

Lire l'article

Des structures flottantes qui encouragent la pratique d’activités nautiques

Un catamaran converti en hôtel flottant est sur le point de voir le jour sur la Seine. Baptisé OFF Paris Seine, il devrait ouvrir dès le premier trimestre 2016. Il sera équipé de 58 chambres, dont quatre suites, d’un lounge panoramique sur la Seine, d’un bar, d’un solarium et d’une terrasse estivale de 400 m2 à quai. Un port y sera également intégré pour accueillir les bateaux de croisière de petite capacité.

Au Danemark, un club de kayak flottant a été conçu sur les bassins de Vejle par un cabinet d’architectes. Les deux structures, au design soigné, encouragent la pratique d’activités nautiques et offrent à la clientèle une expérience immersive par la proximité avec l’eau.

Lire l'article

Des nouveautés pour la compagnie Hurtigruten

Hurtigruten a annoncé le lancement d’un vaste chantier de rénovation de sa flotte positionnée sur la ligne de l’Express Côtier en Norvège. L’objectif est de rajeunir les parties communes avec un design scandinave tendance « arctique » par l’utilisation de bois, de cuir et d’ardoise.

En 2017, la compagnie envisage d’utiliser quatre navires pour ses itinéraires d’expédition. Lors de la saison d’été, elle allongera la durée de son programme en Arctique grâce à l’ajout de nouvelles escales dans la province de Terre-Neuve et Labrador : la capitale St. John’s, la baie de Baffin, le Parc national des Monts-Torngat, l’île de Saint-Pierre et Miquelon et les villages de Red Bay et Battle Harbour.

Lire l'article

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 [ 10 ] 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20