relation

2016-07-13
Le marché de la Chine

La Chine est en voie de devenir le troisième marché touristique aux États-Unis

Dans un rapport publié récemment, la Pacific Asia Travel Association (PATA) prévoit que la Chine deviendra, d’ici 2020, le troisième marché touristique aux États-Unis après le Canada et le Mexique. Ce sont près de 5 millions de voyageurs chinois qui devraient visiter les États-Unis chaque année à partir de 2020. Si ces prévisions se vérifient, il s’agirait alors d’une augmentation de plus de 125 % par rapport aux données de 2014 compilées par le National Travel and Tourism Office (NTTO).

Les statistiques officielles les plus récentes diffusées par le NTTO indiquent que, de 2010 à 2014, le marché chinois aux États-Unis a progressé de 173 %. Pendant la même période, le nombre de touristes chinois au Canada a connu une hausse de 133 % selon Statistique Canada, et le nombre de visites par province au Québec, émanant de ce marché, une croissance de 127 %.

De plus, dans son dernier profil de marché pour la Chine, le NTTO estimait qu’en 2014 34 % des visiteurs chinois aux États-Unis se déplaçaient pour leur agrément. Potentiellement, selon les prévisions de la PATA, c’est donc près de 2 millions de visiteurs chinois qui pourraient sillonner l’Amérique du Nord à des fins de vacances en 2020.

La croissance au Canada semble suivre celle des États-Unis, et le Canada déploie beaucoup d’efforts pour attirer les visiteurs chinois chez nous. En 2016, ce sont plus de 4 000 vols qui sont prévus entre nos deux pays, soit une augmentation de 113 % par rapport à 2010, et 157 de ces vols se feraient vers le Québec[1]. Il est permis de penser que l’attrait des Chinois envers les États-Unis profitera également au Canada, et que le bilan sur ce marché continuera de s’améliorer d’ici 2020, ce qui ne peut qu’être que bénéfique pour le Québec.

[1] Source : Data in. Intelligence out. (DIIO)