relation

2016-07-28
Le marché des États-Unis

Une hausse marquée dans les intentions de voyage des Américains

Dernièrement, le site Hospitalitynet rapportait que, d’après un récent sondage effectué par MMGY Global, les voyages d’agrément aux États-Unis devraient atteindre des niveaux records dans les 12 prochains mois et dépasser ceux observés avant la grande récession. Le même sondage démontre que les dépenses liées au transport, à l’hébergement et au divertissement devraient augmenter de 9 % par rapport à 2015, ce qui devrait réjouir les entrepreneurs et professionnels du tourisme au Québec.

Les résultats de l’enquête menée par MMGY Global confirment ceux de l’enquête réalisée par TNS pour le compte du ministère du Tourisme. Selon l’Étude sur les intentions de voyage d’avril 2016, 71 % des résidents de la Nouvelle-Angleterre et de l’Atlantique-Centre ont l’intention d’effectuer un voyage à court terme pendant la période de mai à octobre 2016, ce qui représente une augmentation de 5 points de pourcentage par rapport aux résultats de 2015. Parmi ces résidants, 58 % envisagent de se loger dans des hôtels, motels ou auberges.

Paradoxalement, les Américains perdraient annuellement 658 millions de jours de vacances. C’est du moins ce que relève la dernière étude de Project : Time off, qui mentionne que plus de la moitié des travailleurs américains (55 %) n’ont pas utilisé tous leurs jours de vacances en 2015. Le nombre de jours utilisés serait en fait inférieur à ce qu’il était en 2014. Les travailleurs de la Nouvelle-Angleterre, l’un des plus importants marchés pour le Québec, sont plus nombreux (58 %) à ne pas utiliser tous leurs jours de vacances que la moyenne nationale.

Pour l’instant, les travailleurs américains qui prennent des vacances sont très nombreux à opter pour le Québec. C’est du moins ce que laissent croire les plus récentes données sur les entrées à la frontière du Canada diffusées par Statistique Canada. Pour la période de janvier à avril 2016, ce sont plus de 420 000 touristes américains qui ont franchi la frontière du Canada par le Québec, ce qui représente une hausse de 21,8 % par rapport à la même période en 2015. Un regard sur le secteur de l’hébergement permet de constater que, pendant la même période, tous les indicateurs de l’hébergement au Québec étaient en hausse selon l’Enquête sur la fréquentation des établissements d’hébergement du Québec. À cet effet, la note de conjoncture de mai 2016 semble indiquer que ces bons résultats se reflètent, effectivement, sur le terrain.