12 juin 2014

Le ministère du Tourisme, partenaire des Franco-Québécoises du e-tourisme

La Chaire de Tourisme Transat, en partenariat avec le ministère du Tourisme et l'Office du tourisme de Québec, a lancé la 3e édition des Franco-Québécoises du e-tourisme sur le thème « l’accueil et la relation client ». L’e-tourisme, tourisme électronique, désigne les activités du secteur du tourisme, sur Internet.

Pour cette occasion, la directrice de l’accueil et de l’hébergement touristique au MTO, Mme Suzanne Asselin, en a profité pour faire valoir les meilleures pratiques d’accueil devant un auditoire composé d’une trentaine de spécialistes, dont notamment le « Service par Excellence », méthode de travail utilisée par les préposés aux renseignements du MTO.

Mme Asselin, accompagnée du directeur de la section accueil de l’Office du Tourisme de Québec (OTQ),  M. Steeve St-Charles, a également présenté le modèle de partenariat entre l’OTQ et le MTO en matière d’accueil pour la région de Québec.

Cet événement, une initiative de la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM, se déroule du 9 au 12 juin. Il permet à des spécialistes français et québécois de participer à des rencontres stratégiques et de partager le résultat de leurs réflexions avec l’industrie touristique, à propos des nombreux défis que représente l’e-tourisme.

Les Franco-québécoises est un événement annuel qui, d’année en année, se tient en alternance au Québec et en France.

Le ministère du Tourisme présent au congrès annuel de l’Association des centres locaux de développement du Québec

Le 29 mai dernier, le MTO a présenté  le Plan de développement de l’industrie touristique ainsi que les outils de financement et d’accompagnement des entreprises devant les participants du 16e congrès annuel de l’Association des centres locaux de développement du Québec (ACLDQ).

Le congrès de l’ACLDQ constitue le plus important rendez-vous des acteurs du développement économique local au Québec. Chaque année, quelque 300 congressistes, issus de 150 organisations de développement économique provenant des dix-sept régions du Québec y participent. 

QuébecOriginal, une marque qui rayonne!

L'agence Cossette, qui est derrière les campagnes de promotion du ministère du Tourisme, a triomphé lors de la soirée de remise des prix du concours STRAT 2014 qui se tenait le jeudi 5 juin dernier.

Organisé par l'Association des professionnels de la communication et du marketing (APCM), le concours STRAT récompense l'excellence stratégique en communication marketing au Québec. Pour la 8e édition, plus de 90 dossiers furent soumis par 30 entreprises.

Parmi les 13 trophées récoltés par Cossette (sur un total de 19 !), il y a le Grand prix pour le rayonnement à l'extérieur du Québec,catégorie remportée par l’agence pour sa stratégie déployée pour les campagnes de QuébecOriginal.

Félicitations aux employés du MTO qui travaillent de concert avec l’agence Cossette pour faire rayonner notre image de marque!

http://concours.infopresse.com/strat/resultats

Marché canadien en tourisme d'agrément et d'affaires

Le ministère du Tourisme vous invite à participer à plusieurs activités afin de rencontrer les représentants du réseau de distribution du Canada, que ce soit pour le tourisme d’agrément ou le tourisme d’affaires. Ces événements sont des incontournables pour faire connaître votre produit et vos nouveautés.

Nous vous invitons à vous inscrire en grand nombre pour faire connaître aux acheteurs potentiels toute la diversité et la richesse de l’offre touristique du Québec.

Pour obtenir toutes les informations sur les activités à venir et les modalités d’inscription : http://www.tourisme.gouv.qc.ca/activites/destination-quebec/amerique/index.php

Saviez-vous que

1805-1836
LES GRANDES HEURES DE L’HÔTEL UNION

Un premier grand hôtel pour Québec

Au temps de la Nouvelle-France, des auberges achalandées et bruyantes accueillent
les gens de passage. Au printemps de 1805, une compagnie est fondée par des
hommes d’affaires et des notables de Québec afin de doter la ville d’un hôtel et
d’un lieu d’hébergement de classe.

Une réalisation du maître maçon Cannon

Le contrat de construction de l’édifice en pierre de deux étages est accordé à
Edward Cannon, originaire d’Irlande. Il vient de compléter la construction de la
cathédrale anglicane de Québec dont la pierre angulaire est posée le 14 août 1805
à midi. Par la suite, les travaux de l’établissement hôtelier sont menés rondement.
Dès le 1er novembre, l’hôtel Union, ne comptant que quatre chambres, ouvre ses portes.
Un troisième étage est ajouté en 1812 pour loger des bureaux du gouvernement du
Bas-Canada.

Vue sur la prestigieuse place d’Armes

Les propriétaires du nouvel hôtel ont choisi l’un des sites les plus distingués de la
ville. Leur édifice de la rue Sainte-Anne donne sur la place d’Armes qu’encadrent
déjà la cathédrale anglicane, le palais de justice et le château Saint-Louis, où réside
le gouverneur général du Canada.

Une bonne table et de la belle musique

À compter de 1808, les dîners du Club des barons, lequel est constitué de marchands
de Québec, se tiennent à l’hôtel Union. Dans le grand salon de l’établissement,
la Quebec Harmonic Society donne son premier concert le 15 janvier 1820. Les
mélomanes ont alors coutume de s’y rendre jusqu’à l’ouverture, en 1853, du Music
Hall de la rue Saint-Louis

L'hôtel Union, situé au 12, rue Sainte-
Anne, d'après la maquette Duberger.
Exposée au Parc-de-l'Artillerie, cette
maquette présente la ville de Québec
telle qu'elle était au début du 19e siècle.
© Parcs Canada