22 juin 2016

Lancement de la saison touristique estivale 2016 de l’Outaouais

Le 17 juin dernier, lors du lancement de la saison touristique estivale 2016 en Outaouais, la ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mme Stéphanie Vallée, a confirmé, au nom de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la Mauricie, Mme Julie Boulet, le versement d’une aide financière de 486 000 $. Ce montant a été attribué afin d’appuyer la tenue de trois festivals et événements touristiques, soit l’Amnesia Rockfest, les Grands Feux du Casino du Lac-Leamy ainsi que le Festival de montgolfières de Gatineau.

La ministre Vallée a fait cette annonce en compagnie des députés du caucus libéral de l’Outaouais, soit M. André Fortin, député de Pontiac, M. Marc Carrière, député de Chapleau, M. Alexandre Iracà, député de Papineau, et Mme Maryse Gaudreault, députée de Hull.

L’aide financière est attribuée dans le cadre du Programme de développement de l’industrie touristique – Aide financière aux festivals et aux événements touristiques du ministère du Tourisme.

Pour plus d’information, veuillez lire le communiqué de presse.

L’influence de la F1 sur l’hébergement

La semaine du 6 au 12 juin 2016 a été marquée par plusieurs activités divertissantes et de prestige à l’occasion du Grand Prix du Canada de Montréal qui culminait par la présentation de la course de la classe F1 sur le circuit de l’Île-Notre-Dame.

Ces événements de calibre international attirent des visiteurs de partout dans le monde. Cette affluence touristique a des effets marquants sur la performance des établissements d’hébergement. Ainsi, les deux semaines précédant cet événement, des données produites par la firme de sondages STR Canada montrent que le taux d’occupation dans les établissements d’hébergement de Montréal était de près de 84 %, pour un prix moyen de 182 $ par nuitée.

Pendant la semaine du Grand Prix du Canada, la même source révèle que le taux d’occupation des établissements de Montréal s’est élevé à 92 % (écart de 8 points), mais pour un prix moyen de 260 $, une hausse de 75 $ en moyenne. Sans compter les autres dépenses des visiteurs, on peut dire que l’industrie touristique du Québec tire avantage de cet événement.