27 septembre 2014

Message du sous-ministre du Tourisme, M. Marc Croteau

Depuis le 11 septembre dernier, j’ai le grand privilège de diriger, à titre de sous-ministre, le ministère du Tourisme. Le défi est emballant et des plus stimulants. Le Ministère est riche de compétence et d’expertise, notamment, grâce à la contribution de tous et au partenariat fructueux établi depuis plusieurs années avec l’ensemble des acteurs de l’industrie touristique.

Le tourisme occupe une place reconnue dans le développement économique du Québec et nul doute  que les orientations et les actions concrètes du Ministère y ont contribué. Quand nous évoquons le tourisme, nous parlons de recettes de 12,8 G$, de 31 000 entreprises dans les secteurs y étant associés, que ce soit en restauration, en loisirs, en hébergement, en transport et en services de voyages. Ce sont également près de 345 000 emplois au Québec.

Le 12 septembre dernier, notre ministre, Mme Dominique Vien, a lancé l’invitation à l’industrie touristique à participer à la révision du modèle d’affaires et de gouvernance lors du Rendez-vous annuel. Le milieu touristique doit pouvoir compter sur un modèle optimal nous permettant d’atteindre les cibles inscrites au Plan de développement de l’industrie touristique. Travaillons de concert pour permettre l’atteinte de ces objectifs et collaborer à l’essor de cette importante industrie.

J’aurai grand plaisir à m’entretenir avec vous dans un avenir prochain.

Le sous-ministre
Marc Croteau

Réseau performance des Associations touristiques sectorielles (ATS) organisé par le Mouvement québécois de la qualité (MQQ)

Le ministère du Tourisme a été l’hôte, le 10 septembre dernier, de la dernière rencontre 2014 du Réseau performance ATS organisée en partenariat avec le Mouvement québécois de la qualité. Ces réseaux performance permettent aux participants d’échanger sur les meilleures pratiques d’affaires, les problèmes vécus au quotidien et les thèmes sélectionnés au préalable.

Lors de la rencontre, les intervenants ont, entre autres, discuté de la productivité de leur organisation en plus d’échanger sur la mobilisation de leurs membres. À cet effet, les représentants présents ont convenu de participer au Salon des meilleures pratiques d’affaires qui se tiendra en novembre prochain à Montréal.

Des liens enrichissants, des défis organisationnels partagés, des objectifs communs à atteindre… les rencontres du Réseau performance promettent pour 2015.

Réflexion bénéfique sur la recherche en tourisme et l’utilisation des données volumineuses (Big data)

La Direction des connaissances stratégiques en tourisme du ministère du Tourisme (MTO) a participé le 11 septembre dernier à une rencontre, avec la Commission canadienne du Tourisme, portant sur les possibilités de recherche en tourisme. À cette occasion, dans le cadre d’une réflexion générale, le MTO a démontré que la mise en commun des ressources dédiées à la cueillette et à l’analyse des données conventionnelles et de celles provenant du système d’accueil a été plus que bénéfique ces dernières années.

En effet, le MTO travaille à développer un indicateur précurseur permettant de prévoir les entrées des touristes aux frontières 6 à 8 semaines à l’avance. Cet indicateur est développé sur la base des données de fréquentation des Centres Infotouriste. Jusqu’à maintenant, les prévisions établies pour le marché américain sont plutôt concluantes.

Par ailleurs, l’analyse mensuelle de nos données (données volumineuses « Big data ») permet de comprendre les performances d’un marché donné à travers les différents services offerts à la clientèle. Ces données servent à détecter les produits prioritaires selon les marchés ciblés comme cela s’est fait dans la Stratégie de mise en valeur du Saint-Laurent touristique 2014-2020 et dans la Stratégie de mise en valeur du tourisme hivernal.

Saviez-vous que

C’est entre les années 20 et 30 que le Bureau provincial du tourisme et les différents clubs automobiles du Québec publient plusieurs guides destinés aux automobilistes tels que Voyez Québec d'abord (See Quebec First), Tours de fin de semaine et itinéraires de vacances suggérés aux automobilistes en 1926, Sur les routes du Québec en 1929 ou encore Guide de route du Club automobile de Québec / Motoring in the province of Quebec en 1934.

Ces guides, tout comme l'ensemble de la promotion gouvernementale, mettent fortement l'accent sur le caractère pittoresque du Québec. De fait, les principales réalisations du gouvernement québécois, au cours des années 1920 et 1930, se caractérisent par l'affirmation des spécificités culturelles du Québec et plus particulièrement par la valorisation de sa « paysannerie canadienne-française » et de ses traditions. C'est d'ailleurs le début des tout premiers circuits touristiques, dont les fameux « tours » de l'île d'Orléans (1927), de la Gaspésie (1929) et du lac Saint-Jean (1932).