15 décembre 2015
Source : efa-aef.eu

Innovation

Lancement du site Web effe.eu

Le 23 septembre dernier avait lieu le lancement du site Web effe.eu (Europe for Festivals Festivals for Europe), qui diffuse de l’information à propos de 760 festivals européens accrédités par le label EFFE. Le site constitue également un lieu de collaboration et d’échange pour les professionnels de l’industrie.

Source : efa-aef.eu

Source : icelandnaturally.com

Tendance

Promouvoir une destination en créant un festival

Ces dernières années, on constate que certaines marques ont tendance à créer leur propre événement afin de se promouvoir auprès de leur public cible; Lolë, Red Bull et Bud Light le font, par exemple. Des destinations utilisent également cette approche afin de faire la promotion de leurs attraits, de leurs produits, de leurs services ou de leur culture. C’est le cas de Iceland Naturally, un organisme de marketing créé sous forme de coopérative, qui organise des événements dans plusieurs villes d’Amérique du Nord sous la bannière Taste of Iceland. La programmation comprend des prestations culinaires, des concerts de musique, des projections de films et des conférences. Faire vivre une expérience authentique et partager le savoir-faire islandais constituent les objectifs de cette série d’événements, qui visent ultimement à convaincre les marchés convoités à visiter la destination.

Source : icelandnaturally.com

Source : eventbrite.co.uk

Tendance

Repérer les personnes qui parlent de votre marque sur les médias sociaux grâce à cinq outils

La firme Eventbrite a répertorié cinq outils permettant aux organisateurs d’événements de repérer ceux et celles qui parlent de leur marque. En voici deux exemples :

  • Keyhole.co détecte des mots clés, des mots clics et des URL à travers Twitter, Facebook et Instagram. Afin d’identifier les influenceurs, l’outil présente les tweets ou les statuts qui ont généré le plus d’engagement.
  • BuzzSumo identifie les personnes qui partagent le contenu de votre blogue et indique combien de fois ce contenu a été partagé à nouveau sur Facebook, LinkedIn, Twitter, Pinterest et Google+.

Échanger avec ses fans et ses influenceurs s’avère une excellente tactique marketing. Elle permet de développer une relation entre votre marque et ces derniers et les encourage à partager du contenu (photo, vidéo, texte) à propos de votre événement.

Source : eventbrite.co.uk

Source : festivalinsights.com

Concurrence

Le festival Flow génère d’importantes retombées pour Helsinki en 2015

La tenue du festival Flow a rapporté 20 millions d’euros à Helsinki en 2015. Organisé localement, le festival développe et soutient des activités et des entreprises de la région. En 2015, Flow a été visité par 70 000 personnes, dont 10 % provenaient de l’extérieur de la Finlande et 70 % d’Helsinki. Depuis sa création en 2004, la tenue du festival a contribué à la revitalisation du vieux secteur Suvilahti Factory, qui est devenu aujourd’hui un quartier culturel vivant.

Source : festivalinsights.com

Source : icemusicfestival.no

Concurrence

Le festival de musique de glace de Norvège

La ville de Geilo en Norvège accueille depuis 2006 le festival de musique de glace. Ayant lieu en janvier sous la première lune de l’année, l’événement a la particularité de dépendre de son environnement. La scène et tous les instruments sont sculptés dans la glace et la neige; la musique s’avère donc influencée par les conditions météorologiques et la qualité de la glace. En plus d’être axé sur la musique, le festival représente une tribune pour mettre en valeur les arts, l’environnement et l’une des ressources les plus précieuses de la terre : l’eau.

Source : icemusicfestival.no

Photo : Lisa Ferguson

Conjoncture économique et politique

Une taxe « festival » pourrait voir le jour à Édimbourg

Une nouvelle taxe sur l’hébergement pourrait entrer en vigueur à Édimbourg. Cette taxe, qui serait recueillie par les hôteliers lors de la haute saison des festivals en été et en hiver, représente des frais supplémentaires d’une livre sterling par nuitée, soit environ deux dollars canadiens. Ultimement, celle-ci vise à amasser plus de 15 millions de livres sterling pour la ville d’Édimbourg.

Source : edinburghnews.scotsman.com