Communiqués

La ministre Maltais confirme le renouvellement de lentente de partenariat rgional en tourisme dans Chaudire-Appalaches

Saint-Jean-Port-Joli, 24 janvier 2013. – C’est au Musée de la mémoire vivante que la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale et de la région de la Chaudière-Appalaches, Mme Agnès Maltais, au nom du ministre délégué au Tourisme, M. Pascal Bérubé, la présidente de Tourisme Chaudière-Appalaches, Mme Esther Normand, et le président de la Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches (CRÉ), M. Maurice Sénécal, ont annoncé le renouvellement de l’entente de partenariat régional en tourisme visant à favoriser le développement de l’offre touristique.

Cette nouvelle entente qui représente un investissement de 675 000 $ réparti sur trois ans, permettra à la région d’optimiser les investissements en tourisme en fonction des priorités régionales et des priorités établies dans le Plan de développement de l’industrie touristique 2012-2020. Selon les termes de l’entente, Tourisme Québec, Tourisme Chaudière-Appalaches et la CRÉ consacreront chacun une somme de 225 000 $ d’ici 2015.
La ministre Maltais a cité en exemple le projet du Musée de la mémoire vivante, soutenu par l’entente de partenariat précédente, qui se distingue par son concept unique. « L’aide octroyée via l’entente a permis au Musée d’accroître son produit et ainsi enrichir l’offre touristique de la région. Le renouvellement de cette entente constitue une excellente nouvelle pour la région puisqu’elle donnera un nouvel élan aux projets d’investissement touristiques. Chaudière-Appalaches possède de nombreux atouts sur lesquels la région peut miser et continuer à se développer », a mentionné la ministre Maltais.
« La magnifique région de la Chaudière-Appalaches s’illustre par une tradition entrepreneuriale bien implantée. D’ailleurs, l’activité touristique régionale implique plus de 1400 entreprises. Je suis donc convaincu que les entreprises touristiques régionales profiteront de cette nouvelle entente et de ces investissements pour renouveler les attraits et rendre la région plus compétitive sur le plan touristique », a déclaré le ministre Bérubé.
« Dans une économie touristique mondiale en forte croissance, à un moment où les québécois ne sont jamais aussi fréquemment sortis de la province pour leurs vacances, les régions du Québec doivent sans cesse développer leur produit touristique afin d’être compétitives. L’industrie touristique du Québec est un véritable moteur économique, créateur d’emplois pour le développement des régions », a mentionné la présidente de Tourisme Chaudière-Appalaches, Esther Normand.

De son côté, le président Sénécal a souligné l’importance des retombées de l’industrie touristique sur le développement socioéconomique de la région ainsi que son rôle dans la promotion de la Chaudière-Appalaches. « Pour la CRÉ de la Chaudière-Appalaches, cette entente vise à soutenir des promoteurs dans la réalisation de projets qui auront un apport significatif dans le développement de l’industrie touristique de la région, mais également sur le plan économique », a indiqué le président de la CRÉ, Maurice Sénécal.
Rappelons que les objectifs visés par l’Entente de partenariat régional en tourisme dans Chaudière-Appalaches sont :

o renforcer la notoriété et le pouvoir attractif de la destination;
o participer à la bonification de l’offre touristique par l’amélioration ou l’ajout de produits aptes à stimuler l’augmentation du nombre de touristes dans la région;
o atténuer les écarts de la saisonnalité;
o augmenter le niveau de qualité de l’offre touristique, la complémentarité et la pérennité des produits, des services et des infrastructures;
o viser à l’« exportabilité » de l’offre touristique;
o susciter l’augmentation de la durée de séjour et ainsi, le nombre de nuitées, et ce, principalement dans les établissements d’hébergements commerciaux;
o favoriser le maintien ou la création d’emplois;
o encourager et promouvoir des pratiques de gestion privilégiant un tourisme durable et responsable;
o promouvoir les initiatives visant l’atteinte de normes de qualité dans leur secteur d’intervention respectif;
o favoriser le réseautage à même d’autres institutions ou organismes touristiques.

Les partenaires signataires de l’entente sont : Tourisme Québec, Tourisme Chaudière-Appalaches, le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire et la CRÉ de la Chaudière-Appalaches.

L’appel de projets se fait dès maintenant. Les documents d’information pour adresser une demande au programme de développement touristique sont disponibles au bureau de Tourisme Chaudière-Appalaches.

-30-

Sources : Valrie Nol-Ltourneau

Attachée de presse
Cabinet du ministre délégué au Tourisme
418 528-8063

Sylvie Fortin
Conseillère en communication
Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches
418 248-8488, poste 224

 

Mélanie Harvey
Attachée de presse
Cabinet de la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale et de la région de la Chaudière Appalaches
418 643-4810

Sarah Moore
Responsable des communications et des relations publiques
Tourisme Chaudière-Appalaches
418 831-4411, poste 240


Retour à l'index des communiqués