Bulletin de veille Festivals et Événement, Volume 2, numéro 1 - février 2014


Analyse tendancielle

Les nouveaux événements sportifs : un créneau à développer?

Compétitions accessibles, courses thématiques, raids d’aventure, défis urbains… Les nouveaux événements sportifs dynamisent les destinations et attirent toute une variété d’adeptes!

Le tourisme sportif, un créneau en pleine expansion
Le tourisme sportif constitue le segment dont la croissance est la plus rapide de l’industrie touristique. Selon World Sport Destination Expo, 14 % des voyages et des recettes touristiques de 2010 sont attribuables à ce secteur. Les dépenses liées à cette industrie ont été évaluées à 3,6 milliards de dollars en 2010, en hausse de plus ou moins 9 % depuis 2008, selon Statistique Canada. En raison de cette évolution, de plus en plus de municipalités misent sur ce créneau.

Les nouveaux événements sportifs : que sont-ils?
Les événements sportifs sont souvent associés aux grandes manifestations internationales ou nationales (Jeux olympiques, compétitions sportives, etc.). Pourtant, les destinations misent de plus en plus sur les nouvelles catégories d’événements de ce créneau afin d’attirer les touristes. Dans leur ouvrage, Gresser et Bessy recensent cinq catégories d’événements sportifs (voir le tableau 1).

Tableau 1
Catégorisation des événements sportifs


Date de création

Catégories d’événements

Origine

Caractéristiques et objectifs

Public

Mode de fonctionnement

 

Ancienne

Les grands événements sportifs internationaux

Institutionnelle, fédérale ou olympique

  • Affrontement contre autrui
  • Être le meilleur
  • Sport spectacle
  • Sport de compétition
  • Promotion d’une fédération
  • Partenaires internationaux, régionaux et/ou nationaux
  • Dimension spectacle
  • Participants sélectionnés
  • Plus de spectateurs que de participants
  • Réglementation et codification strictes

Les événements sportifs nationaux

 

Récente

Les événements de type spectacle et show

Marchande

  • Réglementation et codification strictes
  • Dimension spectacle
  • Élite sportive pour les participants
  • Conçu pour les spectateurs
  • Souple et variable
  • Management adapté à chaque manifestation

Les nouvelles manifestations sportives de masse

Associative, territoriale ou marchande

  • Exploration de soi-même
  • Rencontre avec les autres, convivialité
  • Découverte et programmation d’une région
  • Dimension participative
  • Participants non sélectionnés
  • Plus de participants que de spectateurs

Raids ou défis d’aventure

  • Recherche d’évasion et de sensations extrêmes des participants
  • Peut inclure la découverte et la promotion d’un patrimoine

Source : Gresser, Bernard, et Olivier Bessy. « Le management d’un événement sportif », dans Lacroix, Gisèle et Anne-Marie Waser, Le management du sport : 15 études de cas corrigées, Paris, Éditions d’Organisation, 1999, p. 25-44.

Dans le cadre de cette analyse, nous nous concentrons sur les trois événements sportifs d’origine récente.

Des retombées majeures pour les destinations
Ces manifestations engendrent généralement un flux touristique considérable (participants, accompagnateurs, partisans, médias, etc.) et des retombées médiatiques importantes pour la destination. L’attrait économique est donc souvent prépondérant dans le choix des promoteurs de se tourner vers les événements sportifs. De plus, ces derniers ont la plupart du temps l’avantage d’être récurrents et de stimuler l’économie en basse saison.
Les retombées externes positives des événements sportifs vont bien au-delà de l’unique facteur économique. Le tableau 2 présente les six grandes fonctions économiques et sociales remplies par les événements sportifs, ainsi que les externalités positives associées à chacune de ces fonctions.

Tableau 2
Retombées économiques et sociales des événements touristiques


Fonctions économiques et sociales

Effets positifs du spectacle sportif

Distraction/animation

  • Plaisir des spectateurs et des téléspectateurs
  • Plaisir procuré par les animations liées à l’événement
  • Plaisir d’accéder à des loisirs supplémentaires

Cohésion sociale

  • Sentiment d’accomplissement du personnel de l’organisation
  • Fierté de la population locale et renforcement de l’identité régionale
  • Renforcement des liens familiaux, amicaux, sociaux
  • Contribution aux apprentissages sociaux des jeunes
  • Diminution des coûts médicaux et sociaux
  • Altération des discriminations
  • Confiance envers les élus et responsables régionaux
  • Encouragement de la pratique sportive et bénéfices associés

Dynamisation économique

  • Amélioration du capital humain
  • Absentéisme moindre et réduction de la rotation des effectifs
  • Amélioration des relations dans les entreprises
  • Amélioration de la productivité du personnel
  • Processus d’apprentissage des entrepreneurs
  • Nouveaux procédés techniques et nouveaux produits
  • Développement du partenariat (secteurs public, privé et associatif)

Création d’activité économique

  • Activités et profits supplémentaires pour les entrepreneurs
  • Promotion des investissements et projets
  • Création d’emplois, rémunérations supplémentaires
  • Diminution du chômage et des indemnisations associées
  • Élargissement de l’assiette fiscale/nouvelles rentrées fiscales
  • Amélioration des échanges extérieurs de la région/du pays

Communication externe

  • Amélioration de la connaissance et de l’image de la communauté
  • Positionnement comme destination touristique
  • Occasion de présenter de nouveaux produits
  • Attraction de nouveaux résidents et de nouvelles entreprises
  • Renforcement des réseaux et des marchés internationaux
  • Modification des relations politiques et économiques

Structuration du territoire

  • Désenclavement, amélioration du réseau de communication
  • Dotation en équipements sportifs/accueil d’autres événements
  • Amélioration des infrastructures d’accueil et des services publics
  • Restructuration urbaine
  • Accroissement de la valeur des terrains et des constructions
  • Délocalisations et rééquilibrage du territoire

Source : Barget, Éric, et Jean-Jacques Gouguet. « Événements sportifs : Impacts économique et social », Groupe De Boeck, 2010, p. 183.

Des enjeux de développement à considérer!
Selon le groupe Amnyos, il y a quatre façons d’optimiser les bénéfices durables d’un événement sportif :

Voici maintenant quelques exemples de bonnes pratiques des nouveaux événements sportifs.

Les événements de type spectacle et show
L’émergence des défis sportifs urbains
Combinant la pratique d’activités sportives émergentes ou extrêmes avec un environnement urbain dynamique, les défis sportifs urbains gagnent en popularité auprès des municipalités. Ces événements, surtout conçus pour les spectateurs et les téléspectateurs, servent principalement à dynamiser un territoire et à obtenir une bonne visibilité médiatique. Pensons aux événements de sports extrêmes des X-Games qui attirent leur lot de curieux.

Miser sur des sports émergents pour attirer les touristes en région
Certaines destinations éloignées des grands centres urbains développent des événements axés sur des sports de niche. La Yukon Quest, une course annuelle de traîneaux à chiens de 1 000 miles, contribue à la visibilité et à la dynamisation d’une région éloignée dans une période plus creuse pour l’économie du territoire. Pendant que les participants parcourent la distance les séparant de l’arrivée, les volontaires et visiteurs sont invités à les rejoindre aux neuf points de contrôle situés dans différentes villes de la région, contribuant ainsi à leur visibilité et à l’étalement des retombées touristiques. La Yukon Quest permet donc à la région de diversifier son économie et de développer une expertise en ce qui a trait aux traîneaux à chiens.

 

Les nouvelles manifestations sportives de masse
Des marathons qui s’ouvrent sur le monde!
Conçues davantage pour les participants, les compétitions sportives se sont démocratisées dans les dernières années, entraînant une augmentation considérable du nombre d’inscriptions. Les organisateurs de la Great Scottish Run, plus grande manifestation sportive de masse d’Écosse, ont développé une variété de catégories de courses à pied accessibles à différentes clientèles (ex. : 5 km, 1 km, courses pour les enfants, les aînés, les familles, les entreprises, etc.). D’ailleurs, de nombreuses manifestations du genre battent leur record de participation année après année et réussissent à rendre le site attrayant, afin que les athlètes restent plus longtemps.

Devant la popularité grandissante des marathons, d’autres événements sportifs ont choisi de suivre la même tendance. C’est le cas de La Transjurassienne, une course de ski de fond française qui accueille aujourd’hui plus de 4 000 fondeurs, et du Roc d’Azur, un événement cycliste tenu en France qui reçoit 20 000 adeptes et 150 000 visiteurs sur 5 jours. Les organisateurs ont mis en place une variété de courses, tant pour les professionnels et amateurs que pour les débutants.

Des manifestations sportives en parallèle des grands événements
Certaines destinations profitent de l’affluence touristique des grands événements pour créer des manifestations sportives en parallèle, conçues pour les amateurs et les partisans. La ville de Leeds, en Angleterre, qui accueille la première étape du Tour de France en 2014, lancera le Dare 2b Yorkshire Festival of Cycling, un festival participatif conçu pour les passionnés de cyclisme. En plus d’avoir l’occasion de suivre l’étape du Tour, les visiteurs pourront participer à de nombreux défis et compétitions (cyclisme, course à pied, vélo de montagne, duathlon), quels que soient leur âge, leur milieu (professionnel, familial, individuel) et leur niveau d’habileté. Un parcours sera également mis en place afin que les amateurs puissent suivre cette étape du Tour de France à vélo, grâce à des raccourcis, et rejoindre les cyclistes professionnels à plusieurs points de contrôle le long du parcours. Tout sera fait pour plaire aux fanatiques et ainsi les encourager à rester plus longtemps.

Les raids, courses thématiques et défis d’aventure : une tendance mondiale
Les courses d’aventure extrême
Though Mudder, Spartan Race, Prison Break Race, Zombie Race… Les courses d’aventure extrême continuent de se multiplier à travers le monde. Avec la tendance du tourisme d’aventure extrême, de plus en plus de destinations misent sur ce type d’événement afin d’attirer une clientèle à la recherche de défis à relever entre amis. Les organisateurs considèrent qu’en plus de faire découvrir leur région, ce genre d’événement peut stimuler un territoire en période creuse et mettre en valeur certains sites (ex. : stations de montagne). Pour la promotion de l’événement et de la destination, ces manifestations misent sur le partage de contenu sur les médias sociaux par les participants.

Les courses thématiques
Voyant la popularité grandissante des compétitions de course à pied, de nombreux organisateurs ont développé des parcours thématiques. Ainsi, plusieurs trajets atypiques ont vu le jour dans les dernières années : Color Me Rad, Color Fun Run, Electric Run, Night Race, etc.
D’autres courses thématiques cherchent à ajouter un aspect culturel à leur événement sportif dans le but de faire découvrir les atouts de la région. Ainsi, certaines destinations fusionnent leur événement sportif avec la découverte des produits locaux. C’est le cas de la Chocolate Race, en Ontario, et de la Idaho Wine Run, aux États-Unis, qui distribuent des échantillons à la fin du parcours afin de les faire découvrir.

Les raids
La multiplication des raids répond quant à elle à un besoin des voyageurs de relever des défis tout en s’amusant. Le Raid des Conquérants, en France, est un bon exemple de défi sportif et éducatif qui met en valeur le patrimoine historique local. Le but de cet événement annuel est que les participants prennent part à différentes épreuves sportives (le vélo de montagne, la course d’orientation, la course à pied et en vélo, la descente de canot et le tir à la carabine) tout en parcourant les chemins empruntés par Guillaume le Conquérant lors de ses déplacements vers l’Angleterre. Il présente une formule compétitive, axée sur la découverte et adaptée aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux jeunes. Un buffet du terroir composé de produits locaux représentant la Normandie vient clôturer ces épreuves.

Ainsi, lorsqu’elles sont intégrées à une stratégie de développement et qu’elles encouragent les participants à visiter les environs, ces compétitions sportives peuvent devenir de véritables leviers de développement touristique et économique d’une région ou d’une municipalité.

Analyse rédigée dans le cadre de la veille sur les festivals et les événements touristiques réalisée pour Tourisme Québec.

Sources :

Sites Web :

Toute personne intéressée peut s'abonner en cliquant ici.

en collaboration avec Logo de la chaire de tourisme

Logo de Tourisme Québec