Tourisme Québec en action - Infolettre

14 novembre 2014

Le Plan Nord

Au cours des prochains mois, le gouvernement du Québec présentera les détails de sa vision pour le développement nordique dans le cadre de la relance du Plan Nord.

Le Plan Nord est un projet exemplaire de développement durable, qui a pour but de mettre en valeur le potentiel économique, minier, énergétique, social, culturel et touristique du territoire du Québec situé au nord du 49e parallèle.

En conciliant les aspects économique, environnemental et social, le Plan Nord deviendra une référence en développement nordique socialement responsable et durable. Les communautés du Nord et tout le Québec en profiteront.

Au chapitre du tourisme, les cultures ancestrales encore bien vivantes des Inuits, des Cris, des Naskapis et des Innus, les milliers de lacs et de rivières, les écosystèmes uniques et les centaines de kilomètres de littoral le long de la Baie-James, de la Baie d’Hudson, de la Baie d’Ungava, de l’estuaire et du Golfe du Saint-Laurent offrent des potentiels exceptionnels. 

La nouvelle vision du Plan Nord inclura des actions pour favoriser la mise en valeur touristique du territoire. D’ici là, voici d’autres bonnes nouvelles liées au tourisme nordique.

Bilan de la Stratégie touristique québécoise au nord du 49e parallèle :
des investissements au-delà des prévisions!

Lancée en novembre 2011 par le ministère du Tourisme, la « Stratégie touristique québécoise au nord du 49e parallèle – Cultures et Espaces à découvrir » vise, d’ici 2021, à faire du Nord une destination de classe mondiale qui procure une expérience touristique, authentique, exceptionnelle et sécuritaire.

D’une durée de 10 ans, la Stratégie prévoit générer des investissements totaux de 70 M$ dans les régions nordiques du Québec, incluant les investissements du secteur privé et des gouvernements du Québec et du Canada.

Force est de constater que la Stratégie porte ses fruits! En effet, les trois premières années de mise en œuvre de la Stratégie auront notamment permis de consolider le secteur de l’hébergement en plus de soutenir le développement de l’offre et la création de produits d’écotourisme ainsi que de tourisme culturel, autochtone et d’aventure. Ainsi, au 1er octobre 2014, le ministère du Tourisme a accordé 8,6 M$ pour soutenir la réalisation de 42 projets touristiques. Au terme de sa troisième année de mise en œuvre, la Stratégie aura contribué à générer 57,8 M$ en investissement, dépassant largement les prévisions, soit 33 M$ pour les cinq premières années.

Une percée importante pour le Nunavik sur le marché du Royaume-Uni

À l'été 2013, en collaboration avec son bureau Destination Québec à Londres ainsi qu’avec l'ATR du Nunavik, Parcs Nunavik et Aventures Inuit, la Direction des marchés du ministère du Tourisme (MTO), organisait une tournée de familiarisation avec d'importants tours opérateurs (TO) dont le Discover The World et Bridge and Wickers ainsi que le magazine Wanderlust.

Le but : augmenter la visibilité du Nunavik dans un marché où la demande pour des destinations nordiques est en croissance.

Le voyage a connu un franc succès chez les invités du MTO qui ont particulièrement apprécié leur séjour. Au programme : découverte de la culture inuite, visite du parc des Pingaluit, observation des ours polaires sur l'île Akpatok ainsi que des caribous et des bœufs musqués. À la suite de cette aventure, un forfait, le Nunavik's Big Three, a été développé pour répondre aux besoins de cette clientèle avide de découvrir de nouvelles destinations nordiques.

De plus, le magazine Wanderlust a tellement été impressionné par la qualité du produit qu’il a décidé de publier un grand reportage de 16 pages sur le Nunavik pour son édition de novembre 2014. À la suite de la parution de cet article, les TO ont pu entreprendre la commercialisation d’un nouveau forfait : le Nunavik's Big Three. Trois TO vendent maintenant le Nunavik, soit Discover The World, Bridge and Wickers et Audley Travel.  Avant ce projet, le Nunavik était une destination voyage pratiquement inconnue du marché du Royaume-Uni et aucun forfait d'Aventures Inuit n’avait été vendu jusqu’alors.

Depuis, le reportage du magazine Wanderlust sert de support promotionnel dans les activités de marketing du MTO, entre autres, à l’occasion de salons, de bourses et de foires. Ce sont 5 000 copies de ce grand reportage qui ont été imprimées pour répondre aux besoins du MTO et de ses partenaires.

En plus de certains projets spéciaux comme celui du Royaume-Uni, le MTO organise chaque année entre 5 et 10 tournées de presse dans le Grand Nord du Québec afin de promouvoir l'ensemble des produits (chasse et pêche, culture, aventure et observation de la faune).

Saviez-vous que

Le nord du 49e parallèle couvre près de 1,2 million de km2, ce qui correspond à 72 % de la superficie du Québec, et qu’on y retrouve le plus haut sommet du Québec, le mont d’Iberville situé au Nunavik.