relation
Le bulletin touristique Juillet 2003 > Table des matières

Variation cumulative des indicateurs hôteliers
dans les principales régions urbaines de janvier à juillet 2003

Graphique démontrant cet effet

Les résultats des sept premiers mois de 2003, comparés à ceux de l'an dernier, indiquent que les principaux indicateurs hôteliers sont à la baisse dans la plupart des régions urbaines. En effet, l'offre de chambres disponibles augmente dans la moitié de ces régions. L'augmentation dans la région de Laval est la plus notable (18,1 %). En matière d'achalandage, la région de Montréal connaît la diminution la plus élevée (- 6,3 %), suivie de la région de Québec (- 3,3 %).
Outre les régions urbaines, pour cette même période, le Nord-du-Québec (8,8 %) et le Bas-Saint-Laurent (1,6 %) enregistrent les meilleures croissances en matière d'offre. En ce qui a trait à l'achalandage, certaines régions se démarquent davantage enregistrant une croissance importante, soit le Nord-du-Québec (19,2 %) et l'Abitibi-Témiscamingue (10,6 %). Le Saguenay–Lac-Saint-Jean (- 12,8 %), le Manicouagan (- 11,1 %) et les Cantons-de-l'Est
(- 10,7 %) sont les régions connaissant une diminution élevée de l'achalandage.

Le taux d'occupation est à la baisse dans la moitié des régions. Par contre, le prix moyen de location des chambres augmente dans les trois quarts des régions, hausse qui varie entre 0,30 $ (Duplessis) et 16,80 $ (Laurentides).

Abonnez-vous à nos listes de distribution!