relation
Le bulletin touristique Juillet 2003 > Table des matières

Variation des indicateurs hôteliers
dans les principales régions urbaines en juillet 2003

Graphique démontrant cet effet

En juillet 2003, par rapport à 2002, l'offre de chambres disponibles dans la région urbaine de Laval atteint 20,3 %, alors que l'achalandage est en baisse de 2,0 %. En conséquence, son taux d'occupation est à la baisse de 15,1 points de pourcentage. Dans les autres régions urbaines, seule celle de Montréal voit son offre augmenter (1,3 %).

L'achalandage dans les régions urbaines de Québec (- 14,9 %) et de Montréal (- 11,8 %) accuse une forte baisse en juillet 2003, par rapport à 2002. De plus, leur nombre de chambres occupées en moyenne par jour demeure inférieur à celui de juillet 1999. La région de l'Outaouais connaît également une diminution (- 7,3 %) en cette matière.

Dans les autres régions, le Nord-du-Québec (7,2 %) et Lanaudière (4,2 %) sont celles qui connaissent les plus fortes hausses en matière d'offre en juillet 2003 par rapport au même mois l'an dernier. En ce qui concerne l'achalandage touristique, le Nord-du-Québec (15,8 %), les Cantons-de-l'Est (6,7 %), le Manicouagan (3,5 %) et Duplessis (2,9 %) sont les seules régions enregistrant des augmentations en juillet 2003, par rapport à 2002. Les régions qui connaissent les plus fortes diminutions sont, entre autres, le Saguenay–Lac-Saint-Jean
(- 23,3 %) et le Centre-du-Québec (- 19,2 %).

Dans plus des deux tiers des régions, le taux d'occupation est à la baisse. Près des trois quarts des régions voient le prix moyen de location des chambres augmenter, hausse qui varie entre 1,30 $ (Cantons-de-l'Est) et 28,20 $ (Nord-du-Québec).

Abonnez-vous à nos listes de distribution!