relation
Le bulletin touristique     Mai 2011

Le tourisme international était en hausse de 4,7 % au Québec en mai 2011, tandis qu’il diminuait de 0,7 % en Ontario, de 0,6 % en Colombie-Britannique et de 0,1 % pour l’ensemble du Canada.

En mai 2011, le nombre des entrées à la frontière de touristes en provenance des États-Unis a augmenté de 1,7 % au Québec, soit 2 137 touristes de plus qu’en mai 2010. Cette croissance est redevable à la hausse de 10,4 % du nombre des touristes américains ayant utilisé d’autres modes de transport que l’automobile pour entrer au Québec, car le nombre de ceux entrés en automobile a diminué de 5,9 %.

Pour la même période, le nombre des entrées à la frontière des touristes en provenance des autres pays que les États-Unis s’est accru de 10,5 %, ce qui représente 6 963 touristes de plus par rapport à mai 2010. Plus d’un tiers de cette croissance est attribuable aux touristes venant de la France, et près d’un autre tiers à ceux venant des autres pays européens, notamment les touristes venant de la Belgique, du Royaume-Uni et de la Suisse qui y ont contribué de façon notable.

Depuis le début de l’année 2011, le Québec se démarque par rapport à l’Ontario, la Colombie-Britannique et l’ensemble du Canada avec une croissance de 3,7 % du nombre des entrées à la frontière de touristes internationaux. Plus précisément, la hausse du nombre des touristes venant des autres pays que les États-Unis a été de 9,9 %, et celle des touristes américains de 0,7 %. >>>

En mai 2011, hausse de l'achalandage du centre Infotouriste de Québec (3,3 %) et baisse de celui de Montréal (-7,4 %). >>>

 

Certains indicateurs de l’hébergement sont à la hausse en mai 2011, comparativement à la période correspondante de l’année dernière.

Le nombre d’unités de location occupées quotidiennement (achalandage) ainsi que le prix quotidien moyen de location des unités ont augmenté respectivement de 4,2 % et de 2,2 % tandis que le nombre d’unités disponibles (offre) a fléchi de 0,5 %. Le taux d’occupation moyen a, pour sa part, augmenté de 2,3 points de pourcentage.

Neuf régions touristiques ont enregistré une hausse de l’achalandage au cours de ce mois, notamment celle de la Montérégie qui a subi de fortes inondations. Parmi les régions urbaines, Laval et Montréal se distinguent avec des augmentations respectives de 12,7 % et de 8,2 %.

De janvier à mai 2011, le nombre d’unités de location occupées quotidiennement (achalandage) a progressé de 1,2 % alors que le prix moyen de location s’est accru de 2,2 %. >>>

 

Abonnez-vous à nos listes de distribution!