Le bulletin touristique     Mai 2012

Le tourisme international au Québec a diminué de 2,0 % en mai 2012 par rapport au même mois en 2011, ce qui représente 3 950 touristes de moins. Il était en hausse en Ontario (5,7 %) et pour l’ensemble du Canada (1,9 %), mais en baisse en Colombie-Britannique (-2,0 %).

 

En mai 2012, le nombre d’entrées à la frontière du Canada par le Québec en provenance des États-Unis a augmenté de 0,3 %, soit 429 touristes de plus. Le nombre de touristes américains qui ont utilisé leur voiture a enregistré une hausse de 7,4 %, tandis que le nombre de ceux qui ont pris un autre moyen de transport a connu une diminution de 6,6 %.

 

Le nombre d’entrées à la frontière par le Québec des touristes en provenance des autres pays que les États-Unis a diminué de 6,0 % en mai 2012 par rapport à la même période en 2011, ce qui représente 4 379 touristes de moins. La plupart des pays européens ciblés ont enregistré des baisses.

 

Depuis le début de l’année 2012, le Québec a connu une croissance de 1,6 % du nombre d’entrées à la frontière de touristes internationaux. Cette croissance est également observable en Ontario (6,9 %), en Colombie-Britannique (2,0 %) et dans l’ensemble du Canada (4,3 %).  >>>

 

L'achalandage des centres Infotouriste de Montréal et de Québec est à la baisse en mai 2012 par rapport au même mois en 2011. Cette baisse est de 17,8 % pour le centre de Montréal et de 16,1 % pour celui de Québec.  >>>

 

En mai 2012, les principaux indicateurs de l’hébergement sont à la hausse par rapport à la même période l’année dernière.

Le nombre d’unités disponibles (offre) s’est établi à 75 759, soit une variation à la baisse de 0,9 % par rapport à mai 2011. Le nombre des unités occupées quotidiennement (achalandage) a augmenté de 4,5 %, atteignant 40 278. Le taux d’occupation a gagné 2,8 points pour atteindre 53,2 points de pourcentage, tandis que le prix quotidien moyen de location des unités a augmenté de 2,3 %, pour s’établir à 119,00 $.

Seize régions touristiques ont enregistré une hausse de leur achalandage. Parmi les régions touristiques urbaines, trois sont nettement en hausse, alors que celle de Montréal a connu une légère augmentation de 0,4 %.

Depuis le début de l’année, l’achalandage a augmenté de 2,3 % par rapport à l’année dernière, tandis que le prix moyen de location a enregistré une hausse de 0,4 %. >>>

 

Abonnez-vous à nos listes de distribution!