Bandeau - Le bulletin touristique

Mai 2014

Mai 2014 sous le signe de la continuité

 

Le nombre d’entrées de touristes internationaux à la frontière du Canada par le Québec a connu une légère hausse de 0,8 % en mai 2014 par rapport à mai 2013. L’Ontario affiche une progression de 3,4 % de ses entrées, mais c’est la Colombie-Britannique qui a le mieux performé avec une augmentation de 10,4 %. Pour l’ensemble du Canada, la hausse a été de 4,7 % par rapport à mai 2013.

 

Le nombre d’entrées par le Québec de touristes en provenance des États-Unis a progressé de 0,7 %; le nombre de touristes américains qui ont utilisé leur automobile a diminué de 1,3 % alors que le pourcentage de ceux ayant utilisé un autre moyen de transport a augmenté de 2,8 %.

 

Pour leur part, les entrées à la frontière du Canada par le Québec de touristes en provenance des autres pays que les États-Unis ont enregistré une hausse de 1,0 % en mai 2014 par rapport à mai 2013. Pour un deuxième mois d’affilée, le Mexique affiche le meilleur résultat avec une hausse de 14,9 %, soit 316 entrées de plus qu’en mai 2013.

 

Pour la période de janvier à mai 2014, le Québec enregistre une légère baisse de 0,2 % de ses entrées de touristes internationaux par rapport à la même période en 2013. Une hausse est toutefois observée à cet égard en Ontario (0,2 %), en Colombie-Britannique (6,9 %) ainsi que pour l’ensemble du Canada (1,8 %).  »»»

Mai 2014 favorise les principales régions urbaines

Le mois de mai 2014 a été marqué par des fluctuations importantes dans plusieurs régions touristiques du Québec par rapport à mai 2013. Ainsi, quinze régions ont enregistré une hausse du nombre moyen d’unités de location occupées quotidiennement (achalandage) alors que seize d'entre elles ont connu une baisse du nombre moyen d’unités de location disponibles quotidiennement (offre).

Les principales régions urbaines du Québec ont largement contribué au bilan positif constaté pour l’ensemble de la province en mai 2014. Les régions touristiques de Québec, Montréal et Laval ont connu respectivement une hausse de 5,6 %, 4,7 % et 3,2 % de leur achalandage par rapport à mai 2013. Pour l’ensemble du Québec, l’augmentation de l’achalandage a été de 1,8 %, l’accroissement du taux d’occupation moyen de 3,5 % et la hausse du prix quotidien moyen de location des unités de 5,7 %.

Pour la période de janvier à mai 2014, l’offre et l’achalandage sont en recul au Québec par rapport à la même période en 2013, soit respectivement de 4,3 % et 0,8 %. Le taux d’occupation et le prix quotidien moyen de location ont pour leur part légèrement progressé : le taux d’occupation a atteint 48,8 %, en hausse de 1,7 %, alors que le prix de location s’est fixé à 119,00 $, soit une augmentation de 1,4 %. »»»

 

Abonnez-vous à nos listes de distribution!