Bandeau - Le bulletin touristique

Septembre 2014

L’automne s’amorce sur une note positive

 

Le nombre d’entrées de touristes internationaux qui franchissent la frontière du Canada par le Québec a connu une hausse de 2,3 % en septembre 2014 par rapport à 2013. En nombre absolu, cela signifie 233 424 entrées de touristes internationaux . Pour sa part, l’Ontario affiche une augmentation de 5,3 %; des hausses ont également été observées en Colombie-Britannique (3,2 %) et dans l’ensemble du Canada (4,0 %).

 

Les entrées des touristes américains par le Québec sont en hausse constante depuis le mois d’avril 2014 par rapport à 2013; septembre ne fait pas exception. Malgré une baisse de 4,5 % des entrées par automobile, les touristes ayant utilisé un autre moyen de transport ont, pour leur part, augmenté de 7,6 %. Au total, une augmentation de 1,8 % des entrées de touristes américains par le Québec est observée pour septembre 2014.

 

En ce qui concerne les entrées de touristes venant d’autres pays que les États-Unis, les données révèlent une hausse de 3,0 % par rapport aux résultats de l’année 2013. À l’exception de la Suisse et du Japon, tous les marchés traditionnels du Québec affichent une augmentation, la plus significative étant celle du Mexique, soit 41,1 %. D’ailleurs, depuis le mois d’avril, les hausses mensuelles pour le Mexique ont toujours été supérieures à 10 % par rapport aux données de l’année 2013. Cependant, en nombre absolu, les résultats pour le Mexique sont encore très loin des niveaux auxquels ils se trouvaient avant l’imposition, pour les visiteurs mexicains, de l’obligation d’être titulaires d’un visa pour venir au Canada.

 

Pour la période allant de janvier à septembre 2014, le Québec affiche une performance intéressante avec une hausse de 3,9 % de ses entrées de touristes internationaux par rapport à la même période en 2013. La hausse s’observe à tous les niveaux et pour tous les marchés traditionnels du Québec, avec des résultats particulièrement intéressants pour la clientèle venant d’Amérique du Sud (20,1 %) et d’Asie (15,8 %). Pour la même période, une augmentation a également été observée en ce qui a trait aux entrées de touristes internationaux en Ontario (2,4 %), en Colombie-Britannique (4,4 %) et dans l’ensemble du Canada (2,8 %).  »»»

Septembre 2014 sous le signe de la stabilité

Depuis le mois de juin 2014, la situation de l’hébergement au Québec a peu varié d’un mois à l’autre. La moitié ou presque des régions touristiques ont enregistré une hausse du nombre moyen d’unités de location occupées quotidiennement (achalandage) par rapport à l’année précédente, alors que plus des deux tiers ont vu leur nombre moyen d’unités de location disponibles quotidiennement (offre) diminuer.

En septembre 2014, ce sont douze régions touristiques qui enregistrent une augmentation de leur achalandage par rapport à septembre 2013, alors que dix-huit d’entre elles affichent une baisse de leur offre. Outre les régions touristiques du nord du Québec, les régions Centre-du-Québec et Îles-de-la-Madeleine sont celles qui ont le mieux performé avec une hausse respective de 13,7 % et 8,2 % de leur achalandage.

Pour l’ensemble du Québec, l’achalandage a légèrement diminué (- 0,2 %) en septembre 2014 alors que l’offre était en recul de 5,0 % par rapport à septembre 2013, soit une situation presque identique à celle des trois mois précédents. Parmi les régions urbaines, Laval et Québec affichent une performance positive avec un gain respectif de 5,5 % et 4,5 % de leur achalandage.

Pour la période de janvier à septembre 2014, l’offre et l’achalandage étaient en baisse au Québec par rapport à la même période en 2013, soit respectivement de 4,7 % et 0,7 %. Le taux d’occupation a atteint 56,6 points de pourcentage, une hausse de 2,3 %. Quant au prix quotidien moyen de location, il a progressé de 3,9 % pour se fixer à 127,70 $. Ces résultats n’ont que très peu varié depuis le début de l’année.  »»»

Abonnez-vous à nos listes de distribution!