Bandeau - Le bulletin touristique

Février 2015

Le nombre des touristes internationaux ayant franchi la frontière du Canada par le Québec a connu une progression de 3,3 % en février 2015 par rapport à février 2014, ce qui représente un peu plus de 130 000 personnes. La Colombie-Britannique affichait une augmentation importante de 12,3 %, alors qu’une hausse de 7,5 % était observée en Ontario et pour l’ensemble du Canada.

Le nombre d’entrées par le Québec de touristes en provenance des États-Unis n’aura connu qu’une faible variation en février 2015 par rapport à 2014, soit une croissance de 0,5 %; celui des touristes américains qui ont utilisé leur automobile a augmenté de 0,8 % alors que le nombre de ceux ayant utilisé un autre moyen de transport est demeuré stable avec une variation de 0,1 %.

Les entrées de touristes en provenance des autres pays que les États-Unis affichaient cependant une belle progression en février 2015 par rapport à 2014, soit une augmentation de 8,5 %. Parmi nos marchés traditionnels, la France et l’Allemagne ont connu les meilleurs résultats, soit un accroissement, respectivement, de 12,5 % et de 12,0 %.

Le Québec connaît un bon départ en 2015 alors qu’à la fin du mois de février les entrées totales de touristes internationaux par le Québec avaient progressé de 3,6 %. Une hausse a également été observée en Ontario (+ 6,6 %), en Colombie-Britannique (+ 8,2 %) et pour l’ensemble du Canada (+ 6,1 %).  »»»

 

L’Enquête sur la fréquentation des établissements d’hébergement du Québec pour le mois de février 2015 nous révèle que neuf régions touristiques ont enregistré une augmentation de leur nombre moyen d’unités de location occupées quotidiennement (achalandage) par rapport à février 2014.

À l’exception du Nunavik, les variations les plus importantes se sont produites dans les régions des Cantons-de-l’Est (+ 19,6 %) et de la Chaudière-Appalaches (+ 19,5 %). Les régions urbaines, de leur côté, ont vu leur achalandage diminuer par rapport à février 2014.

Pour la période de janvier à février 2015, l’achalandage, dans l’ensemble du Québec, a diminué de 3,0 % par rapport à la même période en 2014 et le nombre moyen d’unités de location disponibles quotidiennement a baissé de 3,4 %. Pour sa part, le taux d’occupation est demeuré stable à 46,1 points de pourcentage (+ 0,2 %) et le prix quotidien moyen de location des unités a augmenté de 5,8 % par rapport à la période de janvier à février 2014, pour se fixer à 124,70 $.   »»»

 

Abonnez-vous à nos listes de distribution!