Bandeau - Le bulletin touristique

Décembre 2016

Les entrées de touristes internationaux à la frontière du Canada par le Québec étaient en hausse de 14,0 % en décembre 2016 par rapport à décembre 2015. L’Ontario a enregistré, pour la même période, une augmentation de 8,5 % de ses entrées et la Colombie-Britannique une croissance de 13,3 % par rapport à 2015. Pour l’ensemble du Canada, une hausse de 11,3 % a été notée.

Les entrées de touristes en provenance des États-Unis ont connu une croissance au Québec en décembre 2016, une variation à la hausse de 8,1 % par rapport aux entrées observées en décembre 2015. Le nombre de touristes ayant utilisé leur automobile a augmenté de 5,1 %; ceux ayant utilisé un autre moyen de transport ont été plus nombreux dans une proportion de 13,0 %.

Pour leur part, les entrées de touristes des autres pays que les États-Unis ont bondi de 27,3 % pour la même période. À l’exception du Japon, tous les marchés traditionnels du Québec étaient en hausse. Conséquence directe de l’abolition du visa obligatoire pour les visiteurs mexicains, le nombre de touristes en provenance de ce marché a pratiquement doublé en décembre 2016 par rapport à 2015. Signalons également la performance remarquable des marchés européens avec une augmentation de 27,6 % par rapport à décembre 2015.

L’année 2015 affichait déjà les meilleurs résultats des dix dernières années au Québec. Avec une hausse de 10,7 % des entrées de touristes internationaux par rapport à 2015, les résultats de l’année 2016, avec plus de 2,9 millions d’entrées, s’inscrivent désormais comme un nouveau sommet. Le marché américain a connu une augmentation de 9,5 % et les marchés d’outre-mer de 12,9 %.Pour la même période, l’Ontario enregistrait une croissance de 11,4 % de ses entrées de touristes internationaux et la Colombie-Britannique, une augmentation de 12,3 %. Pour l’ensemble du Canada, l’année 2016 affichait une hausse de 11,1 %.  »»»

L’année 2016 se termine en beauté alors que tous les indicateurs de l’hébergement étaient en hausse dans l’ensemble du Québec en décembre par rapport à 2015. Le nombre moyen d’unités de location disponibles quotidiennement (offre) a augmenté de 0,5 %, le nombre moyen d’unités de location occupées quotidiennement (achalandage) de 5,2 %, le taux d’occupation a gagné 2,0 points de pourcentage et le prix quotidien moyen de location s'est établi à 139,70 $, en hausse de 6,0 % par rapport au mois de décembre 2015.

Sur la scène régionale, ce sont 18 régions touristiques qui ont enregistré une augmentation de leur achalandage par rapport à celui observé en décembre 2015. Les variations les plus importantes se sont produites aux Îles-de-la-Madeleine (+ 22,0 %), en Gaspésie (+ 18,7 %) et en Chaudière-Appalaches (+ 15,0 %). Les quatre régions urbaines ont également fait bonne figure, notamment Québec et l’Outaouais, avec une augmentation respective de 12,0 % et de 4,2 %.

Pour la période de janvier à décembre 2016, c’est une hausse de 4,0 % de l’offre qui a été observée pour l’ensemble du Québec par rapport au bilan enregistré en 2015. Ces résultats ont tout pour réjouir le secteur québécois de l’hébergement alors que 17 régions touristiques ont vu leur achalandage augmenter par rapport à celui observé en 2015. Pour leur part, l’offre et le taux d’occupation étaient également à la hausse dans l’ensemble de la province, respectivement de 0,6 % et de 1,9 %. Le prix quotidien moyen de location s’est établi à 137,80 $, une augmentation de 4,0 % par rapport à l’année 2015. »»»

Abonnez-vous à nos listes de distribution!