Bandeau - Le bulletin touristique

Octobre 2016

Le nombre de touristes internationaux ayant franchi la frontière du Canada par le Québec en octobre 2016 a progressé de 6,4 % par rapport à celui observé en octobre 2015. Pour la même période, l’Ontario enregistrait une hausse de 14,8 % et la Colombie-Britannique, une augmentation de 12,1 %. Pour l’ensemble du Canada, la hausse était de 12,5 %.

Les entrées, par le Québec, de touristes en provenance des États-Unis ont connu une croissance de 5,7 % par rapport à celles observées en octobre 2015. Le nombre de touristes ayant utilisé leur automobile a augmenté de 7,8 %; ceux ayant utilisé un autre moyen de transport ont été plus nombreux dans une proportion de 3,4 %.

Pour leur part, les entrées de touristes en provenance des marchés outremer ont progressé de 7,4 % pour la même période. Le marché de la France est le principal responsable de cette augmentation, avec une hausse de 13,7 % par rapport à octobre 2015.

Pour la période de janvier à octobre 2016, le total des entrées de touristes internationaux par le Québec était en hausse de 10,4 % par rapport à celui enregistré à la même période en 2015. L’Ontario affichait une augmentation de 11,5 % et la Colombie-Britannique, une progression de 12,2 %. Pour l’ensemble du Canada, la hausse a été de 11,0 %. »»»

 

Le secteur de l’hébergement a connu une bonne performance en octobre 2016, faisant suite à un été déjà favorable. Le nombre moyen d’unités de location occupées quotidiennement (achalandage) a augmenté de 4,1 % par rapport à celui enregistré en octobre 2015. Le taux d’occupation a connu une hausse de 2,9 points de pourcentage et le prix quotidien moyen de location des unités, une croissance de 6,6 %. Le nombre moyen d’unités de location disponibles quotidiennement (offre) a cependant diminué de 0,5 % par rapport à celui observé en octobre 2015.

Le portrait régional était également très satisfaisant alors que 16 régions touristiques ont enregistré une augmentation de leur achalandage par rapport à celui observé en octobre 2015. C’est le cas notamment des régions de Lanaudière (+ 19,7 %), de la Gaspésie (+ 17,2 %) et du Bas-Saint-Laurent (+ 15,7 %). Si Montréal a connu un léger ralentissement, les régions urbaines en général ont fait bonne figure, notamment Laval, où l’achalandage était en hausse de 15,3 %.

Pour la période de janvier à octobre 2016, une hausse de 0,6 % de l’offre ainsi qu’une croissance de 3,6 % de l’achalandage ont été enregistrées pour l’ensemble du Québec par rapport aux résultats obtenus à la même période en 2015. Le taux d’occupation a crû de 1,6 point de pourcentage et le prix quotidien moyen, de 3,7 %. »»»

Abonnez-vous à nos listes de distribution!