relation
Bandeau - Le bulletin touristique

Mars 2017

En décembre dernier, le ministère du Tourisme annonçait que les entrées de touristes internationaux à la frontière du Canada par le Québec avaient atteint un nouveau sommet en 2016.

Bilan positif pour le Québec

Pour la période de janvier à mars 2017, et malgré les résultats exceptionnels observés l’année dernière, le Québec a réussi à conserver un bilan positif, avec une légère hausse de 0,2 % par rapport à celui enregistré à la même période en 2016.

Québec : hausse de 0,4 %
• Ontario : augmentation de 5,2 %
• Colombie-Britannique : progression de 1,5 %
• Ensemble du Canada : hausse de 3,1 %

Mois de mars : une performance meilleure au Québec qu’ailleurs au Canada

Le mois de mars 2017 aura connu des résultats un peu plus mitigés. Une légère baisse des entrées de touristes internationaux a été constatée au Québec par rapport au nombre observé en mars 2016. Cette performance est cependant meilleure que celle enregistrée dans les autres provinces.

• Québec (- 0,4 %)
• Ontario (- 0,5 %)
• Colombie-Britannique (- 2,0 %)
• Dans l’ensemble du Canada (- 1,2 %)

Au Québec, c’est la diminution des entrées de touristes américains qui est responsable de la baisse constatée en mars 2017. Par exemple, le nombre de touristes qui ont utilisé leur automobile a chuté de 14,7 % par rapport à celui enregistré au mois de mars 2016.

Le pourcentage de ceux qui ont eu recours à un autre moyen de transport est demeuré identique à celui de l’année dernière. Au total, c’est une baisse de 8,3 % qui a été enregistrée sur le marché américain.

Il faut souligner que, l’année dernière, le congé pascal était en mars, alors qu’en 2017, il était en avril. Cela devrait se refléter dans les résultats du mois prochain.

Hausse marquée des entrées en provenance des marchés outre-mer

Pour leur part, les entrées de touristes en provenance des marchés outre-mer ont explosé en mars 2017 par rapport à celles enregistrées à la même période en 2016. Encore une fois, au Québec, ces résultats sont supérieurs à ceux observés dans d’autres provinces :

• Québec (+ 18,1 %)
• Ontario (+ 17,5 %)
• Colombie-Britannique (+ 0,8 %)
• Dans l’ensemble du Canada (+ 11,0 %)

Au Québec, ce sont les marchés du Japon, de l’Italie, de la Chine et de la France qui affichaient les augmentations les plus importantes.  »»»

 

Pour un troisième mois d’affilée, le secteur de l’hébergement au Québec affiche une croissance du nombre moyen d’unités de location occupées quotidiennement (achalandage) par rapport à celui constaté en 2016. Ainsi, en mars 2017, c’est une augmentation de 4,2 % de l’achalandage qui a été observée par rapport à la valeur enregistrée à la même période en 2016. Le taux d’occupation a connu une croissance de 2,7 points de pourcentage, et le prix quotidien moyen de location des unités, une hausse de 3,5 %. Cependant, le nombre moyen d’unités de location disponibles quotidiennement (offre) a connu une légère baisse (- 1,3 %) par rapport à celui observé en mars 2016.

Toujours au mois de mars 2017, l’achalandage dans les différents établissements d’hébergement était en hausse dans 20 régions touristiques. Encore une fois, l’augmentation la plus importante a été observée aux Îles-de-la-Madeleine (+ 40,0 %). Parmi les régions touristiques urbaines, Laval (+ 13,0 %) et l’Outaouais (+ 6,8 %) sont celles qui ont connu la meilleure performance.

Pour la période de janvier à mars 2017, une hausse de 4,3 % de l’achalandage et une baisse de 1,0 % de l’offre ont été enregistrées par rapport aux valeurs observées pour la même période en 2016. Le taux d’occupation a crû de 2,5 points de pourcentage, et le prix quotidien moyen, de 3,5 %. »»»

 

Abonnez-vous à nos listes de distribution!