relation

Veille sur le tourisme d'affaires et de congrès - novembre 2016

Veille Affaires et congrès

Tendances

Tendances en Amérique du Nord pour 2017

Selon les répondants au Global Meetings & Events Forecast réalisé par American Express Meetings & Events, on observera en 2017 :

  • Une baisse du nombre de réunions d’envergure telles que les conférences, les lancements de produits, les salons et les événements spéciaux;
  • Une diminution du nombre de participants à plusieurs types de réunions internes;
  • Une stabilisation ou une légère baisse des dépenses;
  • Un coût par participant, en excluant le transport aérien, plus élevé pour les réunions de motivation et les événements spéciaux (640 $) et moins élevé pour les réunions d’équipe (293 $);
  • Une hausse mondiale modérée du prix des transports aériens, de l’hébergement et des modes de transports terrestres;
  • Une diminution de l’importance des grandes villes (73 % des réunions en 2017, par rapport à 80 % en 2016) et une augmentation de celle des villes secondaires (de 20 à 27 %);
  • Une baisse du nombre de nouveaux hôtels de milieu et haut de  gamme qui passera de 731 en 2016 à 538 en 2017;
  • Une stabilité dans l’utilisation de réunions virtuelles ou hybrides : un quart des organisateurs ont recours à ce genre de réunion;
  • Deux facteurs plus importants dans le choix des lieux de réunions se distinguent : les besoins spécifiques liés à la réunion, par exemple la proximité du client ou d’un centre de formation, et l’accessibilité.

Source : Bizbash et American Express Global Business Travel

Au programme des voyages de motivation

  • Divertissement et activités haut de gamme : golf et spa demeurent importants, mais ils ne sont plus le motif central du voyage;
  • Plus de temps libres dans le programme du voyage;
  • Personnalisation pour chaque participant et pour le groupe comme entité;
  • Imprévu et défis pour les voyageurs milléniaux;
  • Activités d’aventure qui procurent de nouvelles expériences et non seulement de l’adrénaline : zipline, randonnée, escalade;
  • Voyages responsables. Les participants veulent s’impliquer dans la communauté et s’imprégner de la culture locale. En fait, 70 % des voyages de motivation incluent un volet de responsabilité sociale;
  • La gastronomie est importante, mais elle doit procurer une expérience : dégustation de bière ou de vin, cours de cuisine avec des chefs renommés;
  • Activités éducatives et de réseautage;
  • Plusieurs destinations européennes ont la cote : Rome, Paris, Londres, mais aussi Vienne, Barcelone, Prague et la Suisse. La Pologne et la Slovaquie sont les destinations de l’Europe de l’Est les plus populaires;
  • En Asie-Pacifique : l’Australie, la Nouvelle-Zélande et Hawaï sont toujours populaires; le Vietnam s’avère une nouvelle destination de voyage de motivation;
  • Des destinations hivernales comme l’Islande, le Canada, les Alpes suisses ou italiennes, ainsi que le Colorado et l’Utah pour le ski font leur apparition dans les voyages de motivation;
  • Le Costa Rica et le Panama figurent pour leur part parmi les destinations les plus populaires des Caraïbes.

Source : Incentive

Au menu des réunions en 2017

Selon un sondage de Destination Hotels, les tendances 2017 en ce qui a trait aux réunions sont les suivantes :

  • Des activités de teambuilding plus efficaces. Comme de plus en plus de milléniaux prennent part aux réunions, les planificateurs cherchent des idées plus actives pour les événements de consolidation d’équipe. Près de 60 % des répondants se disent intéressés par des activités d'aventure, tandis que 37 % favorisent celles qui intègrent une notion « communautaire ».
  • Des séjours de type bleisure (affaires et loisirs). L’année dernière, 61 % des planificateurs ont mentionné qu’un participant sur dix est arrivé sur les lieux avant le début des rencontres ou y est resté après la fin des réunions, afin de se détendre et de profiter de la destination.
  • De la technologie à toutes les étapes du processus. Plus de 58 % des planificateurs accordent une grande importance à la technologie et confirment son impact positif sur leur expérience de sélection des lieux. Près de 72 % mentionnent que le site Web d'une propriété est l'endroit où ils obtiennent le plus d'informations lors de la recherche d'un site.
  • Des options culinaires. Le prix de la nourriture et des boissons est un facteur dont l’importance demeure constante au fil des années. Il se situe en 3e position derrière la localisation et le prix des chambres.

Source : Lodging Magazine

La salle de réunion du futur

Le rapport « International Association of Conference Center Meeting Room of the Future » mentionne que les salles de réunions du futur seront dotées d’espaces de réseautage, de décors qui s’apparentent à ceux « de la maison » (HomeStyle) avec des vues vers l’extérieur et de salles conçues pour favoriser la créativité et briser la glace. Plusieurs offrent également des lieux de réunions situés à l’extérieur et des espaces qui encouragent les activités de consolidation d’équipes (teambuilding).

Pour créer ces espaces plus conviviaux, le mobilier des salles de réunions du futur comportera des fauteuils poires, des murs de peinture à la craie, des tables communes, des meubles ergonomiques et écologiques, etc.

Les nouveaux équipements incorporeront des technologies portables et mobiles, des bornes de recharge, des tables tactiles, des équipements ludiques, des affichages holographiques, des tableaux blancs interactifs, de petits théâtres, des appareils pour vidéoconférence, etc.

Sources : Meetingsnet et IACC Online

Les voyageurs d’affaires se tournent vers l’économie collaborative

Selon l’Association of Corporate Travel and Executive, les habitudes des voyageurs d'affaires évoluent. Au cours des trois dernières années, ils ont adopté l'économie de partage :

  • Près de la moitié des gestionnaires de voyages d'affaires corporatifs (48 %) ont rapporté une augmentation de l'utilisation des services de covoiturage;
  • Plus du tiers (40 %) ont noté l’utilisation d’hébergement collaboratif.

Pour répondre aux exigences des voyageurs d’affaires, une majorité de gestionnaires de voyages (76 %) a introduit ou projette d’introduire des applications qui leur procurent des informations en temps réel pendant leurs déplacements et leur permettent d’effectuer leurs réservations et de gérer leurs dépenses.

Par ailleurs, selon une récente étude de Concur :

  • Les petites entreprises utilisent davantage Airbnb pour leurs voyages d’affaires compte tenu de leurs meilleurs prix, en comparaison avec l’hébergement hôtelier, surtout dans les villes reconnues pour la pratique de hauts tarifs hôteliers comme San Francisco et Londres. Ces dernières sont d’ailleurs les deux villes les plus prisées sur Airbnb;
  • Les acheteurs précoces (early adopters) travaillent dans les secteurs des technologies et de l’éducation supérieure : huit des vingt plus grands clients d’Airbnb sont des entreprises de technologies et six sont des universités;
  • La moyenne des dépenses pour un séjour dans un logement d’Airbnb est de 242 $, ce qui laisse supposer que l’hébergement de ce type est principalement utilisé pour les courts séjours;
  • Seule une poignée d’entreprises a dépensé plus de 10 000 $ sur Airbnb, du 3e trimestre de 2014 au 2e trimestre de 2016.

Sources : Acte Global - American Express et Skif

Outils technologiques

L’utilisation de la technologie par les voyageurs d’affaires

Selon une étude de Sabre, les voyageurs d’affaires canadiens et américains souhaitent gérer eux-mêmes leur voyage :

  • Recevoir des informations sur leur vol en temps réel;
  • Télécharger leur carte d’embarquement numérique;
  • Modifier leur réservation;
  • Recevoir des offres personnalisées comme des surclassements ou des promotions.

Pour cela, ils se tournent vers la technologie. Les cinq applications les plus utilisées par les voyageurs nord-américains sont des applications pour la réservation de billets d’avion, de logements, de transports, de restaurants et celles des agences de voyages en ligne. Sans oublier les services tels qu’Uber qui gagnent en popularité. Près d’un voyageur d’affaires américain sur trois (29 %) et près d’un voyageur canadien sur cinq (19 %) utilisent cette application lors de leurs déplacements d’affaires.

Source : Sabre

La réalité virtuelle pour présenter l’offre

Etc.Venues, qui possède plusieurs lieux de conférences et d’événements principalement à Londres en Grande- Bretagne, a recours à la réalité virtuelle (RV) pour présenter son dernier espace événementiel situé dans le County Hall de Londres, l'ancien siège du Greater London Council. La RV fournit une idée beaucoup plus claire du produit final.

Par ailleurs, Meet L.A., l’office de tourisme et des congrès de Los Angeles, a lancé le portail Virtual Discover L.A. Celui-ci présente plus de 50 espaces et lieux de rencontre à l’aide de vidéos immersives. Les planificateurs de réunions peuvent naviguer numériquement sur des sites incontournables de Los Angeles tels que le L.A. LIVE, le Walt Disney Concert Hall, le musée Getty ou encore le Warner Brothers Studio. Plusieurs dizaines de vidéos présentent les différents espaces de fonctions du L.A. Convention Center. La plateforme permet également de faire une visite virtuelle du quartier.

Source : Skift et Meetpie.com