Veille sur le tourisme d'affaires et de congrès - Avril 2018

Veille Affaires et congrès

Tendances

Quand responsabilité sociale et engagement vont de pair

La responsabilité sociale d’une entreprise constitue un aspect très important de l’organisation et l’industrie des congrès, réunions et voyages de motivation n’échappe pas à cette tendance. C’est pourquoi les organisateurs, tout comme les participants, exigent des programmes qui incluent un impact social, environnemental, caritatif ou autre. C'est le cas de ces croisiéristes, bénéficiaires d'un programme de récompense d'une entreprise de services financiers, qui ont choisi maintenir le cap vers les Caraïbes tel que prévu, malgré les dégâts causés par un ouragan. Par cette action, ils ont voulu soutenir les économies des îles durement touchées par Dame Nature et aider les communautés éprouvées en nettoyant et en repeignant leurs maisons. Un bel exemple de responsabilité sociale qui a su sans nul doute consolider les équipes de travail de cette entreprise. Tout le monde en sort gagnant!

Source : Landry & Kling

Coup d’œil sur les réservations en ligne

Meetingsbooker, une plateforme Web de réservation d’espaces de réunion, a publié un rapport détaillé décrivant les principales tendances entourant la réservation en ligne des lieux de réunion. L'étude met en évidence la grande variété de fournisseurs; 48 % des endroits réservés concernent des lieux autres que les hôtels, y compris des espaces de travail collaboratif. Les réunions d’un à vingt participants représentent 95 % des événements réservés en ligne, tandis que celles d'une journée sont les plus populaires (49 % des réservations). Le délai moyen pour les réservations en ligne s'établit à 14 jours.

Source : International Meetings Review

La baisse des taux de commission se poursuit

Après Marriott, c’est au tour de Hilton de réduire de 3 % le taux de commission versé aux planificateurs de réunions. Ce dernier passera donc de 10 % à 7 % pour les réservations de groupe dans ses hôtels au Canada et aux États-Unis. En diminuant leurs coûts d’exploitation, les établissements de la chaîne pourront investir davantage pour améliorer leur offre et l’expérience client. Si d’autres groupes hôteliers emboîtent le pas, on assistera vraisemblablement à une vague de consolidation des planificateurs de réunions à mesure qu'ils deviendront moins rentables, selon les analystes de la firme d’intelligence d’affaires Skift.

Source : Skift

Produits et services

Un hôtel communautaire pour entrepreneurs

L’hôtel Tribe Theory s’adresse exclusivement aux entrepreneurs. Il vise à favoriser les échanges entre personnes qui partagent les mêmes préoccupations. Pour ce faire, il offre des chambres partagées ainsi qu’une salle commune et propose une liste d’événements et de lieux de rencontre iconiques pour réseauter. À seulement 26 $ la nuitée, le Tribe Theory est sans contredit un lieu abordable. Pour l’instant, la chaîne ne compte que cinq établissements, tous en Asie, mais elle prévoit ouvrir huit autres hôtels à travers le monde, dont quatre dans la prochaine année.

Source : L’ADN

Portrait des réunions de petite taille

Successful Meetings a sondé ses lecteurs sur la manière dont ils planifient leurs réunions de petite taille. Parmi les répondants, 41 % étaient des planificateurs d'entreprises, 29 % des planificateurs d'associations et 30 % des planificateurs indépendants ou tiers.

La plupart des répondants (69 %) s'accordent pour dire que les réunions de 50 participants ou moins constituent des événements de petite taille. Le tiers des sondés prévoit tenir cinq petites réunions ou moins au cours de 2018 et un peu plus du quart (28 %) en planifie de six à dix. Le délai de planification pour de tels événements se situe de un à trois  mois (45 %) ou de trois à six mois (35 %). Toutefois, plus du quart des répondants (27 %) planifie de deux à quatre semaines à l'avance seulement. Les réunions de petite taille se tiennent généralement dans le pays d’origine (73 %) ou tant « à la maison » qu'à l'international (25 %).

Source : Successful Meetings

Clientèles

Les voyageurs d'affaires apprécient les services complémentaires

Un nouveau livre blanc réalisé par Phocuswright pour iSeatz, une société fournissant des solutions de réservation de services complémentaires, montre qu’une proportion importante des voyageurs d'affaires interrogés (70 %) souhaitent acheter plus que des produits d'hôtellerie « de base ». Les jeunes voyageurs (âgés de 18 à 34 ans) affichent un intérêt nettement plus élevé pour certains services auxiliaires, notamment les divertissements dans les chambres, les articles divers, les services personnels et commerciaux sur place et l'accès au club. De plus, les voyageurs d'affaires sont réceptifs aux offres qui leur permettent d'accroître leur productivité telles que l'accès sans fil à Internet, l'enregistrement anticipé et le départ tardif. Le livre blanc expose aussi certaines caractéristiques des voyageurs d'affaires :

  • âgés en moyenne de 25 à 45 ans;
  • inscrits à au moins un programme hôtelier de fidélité;
  • combinent affaires et loisirs (bleisure) dans une proportion de 12 %;
  • réservent des produits tels que l'assurance annulation (45 %), la connexion Wi-Fi haut débit (41 %), le stationnement (41 %), des options de transport (23 %) et des billets de musée/attraction (25 %).

Source : Tnooz

Indicateurs

Impact économique de l’industrie des congrès et réunions aux États-Unis

L'industrie américaine des réunions et événements crée près de 6 millions d'emplois, soit plus d'emplois directs que les grands secteurs manufacturiers comme l'automobile, les produits chimiques et l'alimentation, d'après un rapport d'Oxford Economics. L'industrie emploie également plus de travailleurs que le secteur des télécommunications ou celui du pétrole et du gaz, et offre un retour sur investissement de 160 %. En 2016, les entreprises ont perçu des recettes de 845 milliards de dollars, le gouvernement a engrangé 104 milliards de dollars sous forme de taxes fédérales, étatiques et locales, et l'industrie a contribué au PIB du pays pour une somme de 446 milliards de dollars. La valeur économique de l'industrie a augmenté de 23 % depuis la parution du premier rapport en 2009.

Source : PCMA Convene