relation

Veille touristique sur les festivals et événements - novembre 2016

Veille Festivals et événements

Produits et services

L’Halloween, nouvelle raison de voyager

Selon George Aguel, président et chef exécutif de Visit Orlando, l’Halloween est une fête qui prend de plus en plus d’importance dans l’année. La popularité des événements pop-updans les parcs d’attractions, les festivals et les destinations dignes des meilleures frayeurs a converti l’Halloween en nouvelle occasion de voyager.

La ville d’Orlando, en Floride, est le foyer de l’Halloween Horror Night à l’Universal Studio et d’autres événements effrayants dont le Spooky Empire, un rassemblement regroupant des marches de morts-vivants, des concours de costumes et des tatoueurs.

Dans la vallée d’Hudson dans l’état de New York et la ville de Salem dans le Massachusetts, le caractère effrayant des destinations est mis en valeur durant tout le mois d’octobre.

La Nouvelle-Orléans, berceau des légendes vaudou et des cimetières hantés, se prête naturellement à la fête de
l’Halloween, une célébration qui marque également le retour des températures fraîches et du tourisme dans la ville.

La Haunted Attraction Association estime à plus de 1 500 le nombre d’installations effrayantes aux États-Unis cette saison. Le prochain objectif est d’attirer des voyageurs courageux!

Source : New York Times

Marketing

Utilisations de Facebook Live

Facebook Live est une application qui permet de partager des vidéos en direct. D’une durée maximale de 90 minutes, elles apparaissent sur le fil d’actualité des pages ou des profils en temps réel. Après leur diffusion, les enregistrements sont conservés et visibles directement sur Facebook.

Cet outil est particulièrement avantageux pour les planificateurs d’événements qui souhaitent interagir avec leur public de manière innovante. Voici quatre raisons de l’utiliser :
  1. Rejoindre un public plus large : il y aura toujours des individus qui n’auront pas l’occasion d’assister à l’événement. Grâce à Facebook Live, il est possible de partager les moments importants en direct avec des personnes qui ne sont pas sur place.
  2. Élargir l’auditoire : l’une des fonctionnalités de l’application permet d’ajouter des spectateurs en les invitant à visionner la vidéo à n’importe quel moment de sa diffusion.
  3. Créer un momentum : certaines vidéos aident à médiatiser un événement avant que celui-ci ne se déroule. On peut par exemple filmer ce qui se passe en coulisse ou encore proposer de courts reportages sur les invités.
  4. Partager la vidéo après l’événement : à la suite de sa diffusion en direct, la vidéo demeure sur Facebook et peut être visionnée à tout moment. Il est intéressant de rappeler aux personnes qui l’ont manqué que l'enregistrement est toujours disponible.

Source : Eventbrite

Marchés et clientèles

Ce que les festivaliers pensent du paiement sans argent

Bien que la pratique du paiement sans argent ne soit pas totalement nouvelle, elle s'impose petit à petit à tous les festivaliers comme unique moyen de transaction. Cette pratique, qui limite les transactions en espèces sur les sites, répond à divers besoins d’organisation et de gestion des événements.

Malgré ses avantages pratiques pour les organisateurs, le passage au paiement sans argent est mal vécu par un certain nombre de festivaliers qui en retirent peu d’avantages, d’autant que ce système leur est souvent imposé.

Toutefois, certains y voient des bénéfices. Le paiement sans argent permet de réduire le temps d’attente au bar, de recharger son bracelet avant le festival et d’éviter de porter son argent liquide ou sa carte bancaire sur place. À la fin de l’événement, les sommes déposées en trop sur le bracelet sont remboursées aux festivaliers.

Source : RTL

Gestion et stratégies

Attentats : sensibilisation, prévention et bons réflexes

À la suite des attentats de 2015 en France, le service du Haut fonctionnaire de défense et de sécurité (HFDS) du ministère de la Culture et de la Communication a publié un guide destiné aux organisateurs de rassemblements et de festivals culturels.

Ce guide présente une méthodologie et une série d’actions à mettre en œuvre pour préparer les organisateurs et le personnel à réagir en cas d’attaque terroriste.

Le manuel vise à sensibiliser les organisateurs d’événements aux gestes qui sauvent, mais également à anticiper une éventuelle attaque et à adopter les bons réflexes dans l’urgence de la crise.

Le guide est téléchargeable en ligne.

Source : Culture Veille

Adoption de la Stratégie montréalaise en matière d’événements sportifs

La Stratégie montréalaise en matière d’événements sportifs, fruit du travail du groupe de partenaires des événements sportifs de Montréal (GPESM), a l’ambition de positionner Montréal comme ville olympique et métropole sportive de premier plan.

Les orientations et priorités d'action de la Stratégie consisteront, entre autres, à assurer une veille et un démarchage stratégique afin d'identifier et de diversifier le portefeuille d’événements sportifs à fort potentiel de succès de la ville qui bénéficient d’un rayonnement international, et laissent présager des retombées économiques, sociales et sportives importantes.

Dans le cadre de la Stratégie, quatre actions concrètes seront mises en place :

  • La création de partenariats avec les événements culturels;
  • L’augmentation de la coopération entre les organisateurs d’événements;
  • La sollicitation de nouveaux centres nationaux d’entraînement;
  • Le développement du marché du congrès sportif.

Par ailleurs, un guide destiné aux promoteurs d’événements sportifs sera également produit.

Le GPESM est composé de la ville de Montréal, de Tourisme Montréal, de l’Excellence sportive de l’île de Montréal (ESIM), du Parc Olympique, du Parc Jean-Drapeau et du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Source : Tourism Express

Résultats et performances

Enquête sur les publics et l’impact économique des festivals en Pays de Loire

Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de Loire a mené une étude sur les publics et l’impact économique des festivals en collaboration avec neuf de ses festivals adhérents en 2015/2016.

L’objectif de cette enquête est de mieux connaître les publics et l’économie de ces structures culturelles, mais également de nourrir les réflexions des organisateurs.

En effet, les festivals participent de façon considérable au dynamisme culturel et économique des territoires, leur donnant de la visibilité et contribuant à leur singularisation.

Ce sont quelque 22 800 festivaliers qui ont pris part au sondage traitant de sujets variés tels que leur mode de transport, leurs dépenses, leur provenance géographique et leur statut socioprofessionnel. L’étude a permis de dresser le portrait des festivals, de leur fonctionnement et de leur modèle économique.

Une synthèse de l’étude est téléchargeable en ligne.

Source : Culture Veille