Veille touristique sur les festivals et événements - janvier 2018

Veille Festivals et événements

Produits et services

Un nouveau festival pour souligner l'importance des forêts

Wild Rumpus, entreprise britannique spécialisée dans l'organisation d'événements artistiques en plein air destinés aux familles, a créé un nouveau festival nommé Timber. Ce rassemblement annuel se tiendra en juillet prochain sur un site de 6,5 hectares au cœur d'une forêt protégée dans le comté du Derbyshire en Angleterre. Des artistes, des musiciens, des scientifiques, des philosophes et des poètes venant des quatre coins du monde célébreront la relation entre l'homme et la forêt. Les organisateurs espèrent attirer 6 000 personnes pour la première année de l'événement.

Ce festival à but non lucratif qui prône le développement durable sera alimenté par des énergies 100 % renouvelables et carboneutres. Il s'associera à d'autres festivals internationaux valorisant les forêts afin de partager les connaissances et les innovations qui ont cours dans ces milieux naturels.

Un nouveau festival pour souligner l'importance des forêts : Timber

Source de la photo : Timber Festival

Source : Access All Areas

Gestion et stratégies

L'Ontario se montre plus sévère à l'égard des revendeurs de billets

Le 13 décembre dernier, le gouvernement ontarien a adopté un projet de loi pour limiter la revente de billets dans la province. La nouvelle loi bannit les logiciels d'achat automatisé qui sont utilisés par les revendeurs pour acheter rapidement une grande quantité de billets et les écouler ensuite à un prix plus élevé. De plus, les prix de revente sont maintenant plafonnés à une majoration de 50 % du prix d'origine. L'industrie événementielle et celle de la billetterie accueillent favorablement cette loi, mais certains intervenants du secteur critiquent la décision du gouvernement. Selon le site de revente StubHub, cette nouvelle loi offrira moins de protection contre la fraude et n'améliorera pas la transparence, car les revendeurs se tourneront vers des sites Web moins sécuritaires et illégaux. Son directeur général, Jeff Poirier, affirme que des lois similaires aux États-Unis ont fait augmenter les prix et baisser la qualité de l'offre.

Source : ICI Radio-Canada

Résultats et performance

Évaluation des événements écoresponsables par les consommateurs québécois

Les événements écoresponsables font partie des secteurs d'activité étudiés dans le dernier Baromètre de la consommation responsable, réalisé par l'Observatoire de la Consommation responsable de l'ESG UQAM. Les données proviennent d'un sondage Web effectué en septembre et octobre 2017 auprès de 34 000 consommateurs québécois. Voici quelques faits saillants :

  • 39,9 % des consommateurs québécois ont déjà entendu parler du terme « événement écoresponsable »;
  • 15,3 % des répondants ont été en mesure de citer spontanément au moins un événement perçu comme écoresponsable;
  • 37,9 % peuvent être considérés comme ayant une « bonne compréhension » d'un événement écoresponsable, selon l'indice de compréhension d'un événement écoresponsable mesuré pour chacune des sept étapes du cycle de vie d'un événement (voir les détails ci-dessous).

62,2 Sélection des fournisseurs : Moins d'une personne sur deux (46,9 %) perçoit avec raison que l'organisateur doit choisir un fournisseur à proximité ayant des pratiques environnementales et sociales reconnues. 62,2 Gestion du matériel : 45,2 % des répondants comprennent que l'organisateur doit choisir ses éléments de matériel en mettant en pratique les principes de réduction à la source, de réemploi et de recyclage. 63,7 Gestion des sources d'énergie et de l'eau : 40,5 % ont compris que l'organisateur doit planifier l'Événement pour réduire s consommation sur place.
63,4 Gestion des matières résiduelles : Presque un répondant sur deux (48,2 %) affirme avec raison que l'organisateur doit offrir des stations de tri sur le site (recyclage, compostage). 61,6 % Alimentation

Source et schéma : Conseil québécois des événements écoresponsables