Veille sur le tourisme hivernal - Avril 2019

Veille hivernale

Clientèle

Qui sont les voyageurs hivernaux?

Skift, une firme spécialisée dans la veille stratégique, en collaboration avec le Club Med, a publié un rapport sur l'évolution des voyageurs hivernaux et l'avenir des vacances de ski. Voici deux conclusions principales tirées de l'étude.

En dehors de l'Europe, les Américains et les Canadiens se passionnent pour les vacances d'hiver et en particulier pour les séjours de ski. Toutefois, de nombreuses autres activités les intéressent. Selon un sondage effectué par Nielsen auprès de 774 voyageurs du nord-est des États-Unis, de l'Ontario et du Québec, ces activités gagnent la faveur des touristes hivernaux :

La mentalité de nombreux touristes de montagne a changé. Selon le rapport The Evolution of Winter Travelers and the Future of Ski Vacations, publié par Skift et Club Med, les visiteurs recherchent une expérience complète. En ce sens, les activités suivantes sont d'importantes sources de motivation pour réaliser des séjours à la montagne :

Source : Skift

Outils technologiques

Mountainbot, l'assistant virtuel de montagne

Mountainbot est un assistant virtuel spécialisé dans le tourisme de montagne. Au cours de l'hiver, il a répondu aux nombreuses questions des visiteurs de La Clusaz, une station française située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce robot conversationnel (chatbot) renseigne sur les éléments suivants :

Doué d'une intelligence artificielle, Mountainbot est en mesure d'apprendre et de s'améliorer constamment à partir des discussions et des messages recueillis au fil du temps. Toutefois, pour résoudre un problème plus complexe, le robot cède la place à un membre de l'équipe du service à la clientèle de la station. Tout comme la majorité des robots conversationnels, il est disponible en tout temps sur la plateforme Facebook Messenger.

Source : Alpipro

Gestion et stratgie

Comment aménager une ville d'hiver

L'organisme Vivre en Ville, spécialiste du développement des collectivités, a publié un document énonçant quelques principes et stratégies d'aménagement hivernal pour le réseau des espaces publics montréalais. Le réseau repose sur cinq principes :

Les stratégies d'aménagement doivent tenir compte des différents espaces publics comme :

Pour inspirer ses utilisateurs, le document présente deux exemples, soit ceux d'Oslo, en Norvège, et de Luleå, en Suède. Pour tous les détails, consultez l'intégralité du rapport Ville d'hiver.

La ville d'hiver : accs, loisirs, paysage, confort.
Source : Vivre en Ville

Les classes neige : la relève aux sports d'hiver

Confronté à une baisse d'achalandage dans les stations de ski de sa région, le président de la région administrative Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé un investissement d'un million d'euros pour relancer les classes neige et tenter d'assurer l'avenir des stations de ski en leur garantissant une relève. Cet argent servira à assurer le transport d'environ 500 classes qui souhaiteront organiser un séjour en montagne. Le département de Haute-Savoie financera quant à lui six cours de ski pour les élèves de 5e année afin qu'ils puissent découvrir la région et s'initier aux sports de glisse.

Le nombre de classes neige a enregistré une diminution considérable au cours des 25 dernières années, si bien que la proportion de jeunes âgés de 15 à 25 ans sur les pistes de ski est passée de 20 % à 14 % au cours de la même période.

Sources : Alpipro et 123Savoie

Indicateurs

Portrait du tourisme de neige et de montagne

Laurent Vanat, expert international de l'industrie du ski, a publié la 11e édition de son rapport sur le tourisme de neige et de montagne. Celui-ci présente un aperçu des statistiques clés de cette industrie dans 67 pays répartis dans les diverses régions du monde, soit :

On y trouve de l'information générale sur divers sujets :

Selon l'analyse de M. Vanat, l'industrie mondiale du ski est confrontée au défi de générer une croissance à long terme. Dans de nombreux pays, le marché est plus que mature et les baby-boomers représentent la majorité des skieurs. Partout, l'enjeu consiste à attirer une génération plus jeune aux modes de consommation différents.

Conquérir de nouveaux clients en attirant des non-skieurs demande un effort considérable, et la situation ne s'améliore que très lentement. Pour y parvenir, la gestion de la relation client et l'innovation constituent des facteurs clés. Cette dernière concerne non seulement les remontées, mais également l'amélioration de l'expérience de la montagne. Si les destinations traditionnelles veulent demeurer concurrentielles, elles doivent mieux gérer la qualité de leurs infrastructures, équipements et services dans l'ensemble de la station. La technologie aidera les exploitants à suivre de près les besoins et les désirs de leurs clients et à élaborer des offres personnalisées.

Source : Laurent Vanat