Veille sur le tourisme hivernal - Octobre 2019

Veille hivernale

Marketing

Campagne de promotion du ski pour les familles

L'initiative Kids4Free offrira la chance à 12 650 enfants âgés de 12 ans et moins de dévaler gratuitement les pentes de plusieurs domaines skiables au Tessin, en Suisse alémanique et romande.

Ces forfaits de ski hebdomadaires sont distribués par tirage au sort depuis le 1er octobre jusqu'à la fin du mois sur le site MySwitzerland.com.

Cette campagne en est à sa deuxième édition, la première ayant connu un vif succès. En effet, trois visiteurs sur quatre qui n'étaient jamais venus en Suisse auparavant ont déclaré vouloir y retourner cet hiver. De plus, parmi les familles des gagnants, 20 % d'entre elles n'auraient pas planifié de vacances hivernales en Suisse sans cette promotion.

Enfant skieur
Image : MySwitzerland.com

Source : Suisse Tourisme

Partenariats

Quand les grandes stations de ski appuient les plus petites

On estime que le tiers des skieurs des grands domaines skiables français ont commencé la pratique de leur sport dans une petite station. Donc, pour soutenir les lieux d'apprentissage et de découverte du ski et assurer le renouvellement de la relève dans ce sport, certains centres importants ont choisi d'en soutenir de plus petits.

C'est le cas des 2 Alpes, qui a signé un partenariat de trois ans avec le Col de Porte. La première s'engage à céder à la seconde le matériel dont elle se départit et à lui offrir son expertise technique (remontées mécaniques, neige de culture, aménagement, etc.). En échange, cette dernière s'engage à faire de la publicité incitant ses clients à découvrir les 2 Alpes.

Quant aux domaines skiables du Val d'Allos, ils ont choisi de soutenir la station de ski de Gréolières-les-Neiges en l'accompagnant dans ses actions de communication sur les marchés francophones, anglophones et hispanophones par l'entremise de la plateforme www.iloveski.org.

Source : Alti-MAG

Tourisme durable

La vallée de Chamonix s'outille pour faire face aux changements climatiques

Le réchauffement climatique se fait sentir partout sur la planète, et l'industrie des sports d'hiver s'en trouve particulièrement affectée. Par exemple, autour du mont Blanc, la température a augmenté de 2 °C depuis les années 1930, une hausse bien plus élevée que celle observée à l'échelle mondiale au cours du 20e siècle, soit 0,74 %. Cela nécessite de modifier certaines façons de faire.

La vallée de Chamonix a donc mis sur pied un Plan climat haute montagne pour adapter les activités en haute montagne aux changements climatiques. En voici les principales orientations :

Pour sa part, la station Jackson Hole Mountain Resort, au Wyoming, sera dorénavant entièrement alimentée en électricité par l'énergie éolienne en provenance du parc de Horse Butte, dans l'État voisin.

Selon les données recueillies par le site SaveOurSnow.com, plus de 60 domaines skiables dans le monde utilisent désormais des énergies 100 % renouvelables, et ce chiffre est en pleine croissance.

Sources : Les Echos et I Love Ski

Protéger les espèces animales et végétales, c'est aussi ça, le tourisme durable en station

Parcs Canada a annoncé que le domaine skiable de la station Lake Louise, en Alberta, sera réduit de près du tiers d'ici les quinze prochaines années afin de protéger les grizzlis, les carcajous et les chèvres de montagne, entre autres, de même que le pin à écorce blanche, une espèce menacée.

En contrepartie, la station de ski pourra effectuer des travaux majeurs pour améliorer ses installations, notamment en construisant de nouvelles pistes et un pavillon.

Source : Radio-Canada