Veille sur le tourisme de nature et d'aventure - décembre 2017

Veille  nature et aventure

Produits et services

Dormir dans une cabane à oiseaux

La firme d'architecture Studio North a conçu une unité d'hébergement pouvant accueillir deux personnes et une douzaine d'oiseaux. La structure est perchée à près de trois mètres au-dessus du sol et elle est recouverte de bois pour une plus grande intégration dans son environnement. L'une des façades camoufle douze nichoirs pour oiseaux. La forme, les matériaux utilisés et l'orientation des cabanes ont été pensés pour accueillir une variété d'espèces qui fréquentent la région.

La toiture est faite de panneaux de polycarbonate transparent qui laissent passer la lumière et transmettent la chaleur du soleil. Cette cabine a été construite dans la région de Windermere, en Colombie-Britannique.

Une cabane à oiseaux où dormir

Crédits photo : Mark Erickson | Studio North

Source : Contemporist

La tendance des microaventures

La tendance « Micro-Adventure » dévoilée au salon World Travel Market 2016 par l'aventurier anglais Alastair Humphreys consiste en une expérience de plein air simple et courte, en périphérie des grands centres urbains, qui suscite l'engouement par son caractère aventurier. La microaventure est accessible à tous à peu de frais. Voici une vidéo qui explique le concept :

Microadventures from Alastair Humphreys on Vimeo.

Le portail français Chilowé propose ainsi aux Français de s'inscrire pour recevoir chaque semaine des suggestions d'expériences à vivre tout près de leur domicile, comme descendre une partie de la Seine en planche à pagayer debout avec une nuitée en camping sur la plage. À cet égard, les municipalités rurales situées non loin des grands centres peuvent tirer profit de cette tendance en mettant en valeur leur offre d'activités d'aventure ou en la bonifiant.

Source : ID — Tourism

Un refuge au design contemporain en Islande

Afin d'offrir aux randonneurs un endroit accueillant et résistant au climat aride des montagnes de l'Islande, la firme d'architecture suédoise Utopia a conçu un refuge unique. Le bâtiment est fait de quatre structures en A : deux sont aménagées pour dormir, une autre est destinée à la préparation des repas, au séchage des vêtements et à la recharge des équipements électroniques et la quatrième contient une table pour prendre les repas et du rangement pour l'équipement d'urgence. Au total, la cabine peut accueillir 15 personnes à coucher. Des panneaux solaires génèrent l'énergie nécessaire pour l'éclairage et la recharge des appareils mobiles. Lorsque cette source d'énergie est insuffisante, les visiteurs peuvent utiliser la génératrice manuelle. 

Un refuge au design contemporain en Islande

Crédits photo : Utopia Arkitekter

Source : Adventure Journal

Une petite ville revitalisée par le vélo de montagne

L'économie de la ville de Crosby, au Minnesota, a beaucoup souffert du départ de l'industrie minière. Malgré les efforts de l'État pour faire de ses environs un endroit propice à la pratique d'activités de plein air et à la découverte du patrimoine minier, les visiteurs se faisaient rares. Jusqu'au jour où des adeptes du vélo de montagne ont découvert l'endroit et l'ont pris en charge. Avec l'aide de l'International Mountain Bicycling Association, ils ont réussi à convaincre les autorités du Minnesota de créer le premier parc d'État consacré au vélo de montagne. La participation de bénévoles et d'une équipe de professionnels a permis d'aménager un réseau de pistes de haut calibre.

Dès l'inauguration en 2011, les visiteurs n'ont pas tardé à venir profiter de cette nouvelle offre. Aujourd'hui, on estime à 25 000 le nombre de cyclistes qui fréquentent le réseau chaque année, injectant ainsi quelque deux millions de dollars américains dans l'économie locale. Par ailleurs, une étude de Singletracks.com estime que 62 % des cyclistes de montagne font des voyages pour pratiquer leur activité. Ils apprécient la découverte de nouvelles destinations.

Source : Outside