Veille sur le tourisme de nature et d'aventure - Avril 2019

Veille  nature et aventure

Produits et services

Des cabines design au cœur de la forêt

Situé dans l'État de New York, le domaine forestier Gather Greene rassemble 17 cabines de bois au design minimaliste, mais au confort digne d'une chambre d'hôtel. Dotée d'une grande baie vitrée à la tête du lit, l'unité d'hébergement offre une immersion dans son environnement. Le client peut bénéficier du paysage naturel, du lever jusqu'au coucher. Pour maximiser les vues sur l'extérieur à l'autre extrémité, le mur de la cabine est équipé d'un long miroir reflétant la forêt. Malgré l'espace restreint, chaque cabine est équipée d'une salle de bains avec douche et d'un coin café et thé.

Gather Greene accueille les adeptes de plein air, les personnes à la recherche de quiétude, mais aussi les groupes pour des événements d'affaires ou des mariages.

Des cabines design au cur de la fort
Image : Kelsey Ann Rose / Gather Greene

Sources : Gather Greene, Hudson Valley Magazine, Inhabitat

Hôtel en milieu agricole

Le Woodhouse Hotel a été érigé dans une région montagneuse de la Chine afin d'aider les agriculteurs du secteur à sortir de la pauvreté. Le tourisme agricole, où les visiteurs consomment des produits locaux et découvrent le travail à la ferme et leurs artisans, contribue à diversifier et à dynamiser certaines régions défavorisées.

L'hôtel est composé de dix cabines aux formes géométriques diverses, disposées sur pilotis dans la montagne et reliées à la réception par un sentier. Les unités sont dotées d'un revêtement de bois noirci pour se fondre dans l'environnement. L'intérieur est clair, moderne et luxueux. Des fenêtres situées à différents endroits dans les unités offrent des ouvertures sur le paysage. 

Sources : Contemporist, ArchDaily

Tourisme durable

Voyages d'aventure plus responsables

Selon un sondage réalisé par OnePoll pour le spécialiste en voyages d'aventure Exodus Travels, plus des trois quarts des voyageurs internationaux américains prétendent être des touristes plus responsables qu'ils ne l'étaient dix ans auparavant. Quelque 39 % ressentent de la culpabilité après avoir réalisé des activités qu'ils savent non éthiques, comme nager avec les dauphins ou se prendre en photo avec des animaux sauvages en captivité.

Voici d'autres résultats issus de cette étude :

Les touristes d'aventure prennent de l'expérience et exercent de la pression sur la façon dont les guides et les entreprises mènent leurs activités. Cette pression incite les organisations à adopter des comportements responsables.

Sources : Adventure Travel News, New York Post