Veille sur le tourisme de nature et d'aventure - Juillet 2019

Veille  nature et aventure

Produits et services

Rando, sac à dos, chasse et pêche

L’organisme Backcountry Hunters & Anglers (BHA), qui compte des sections au Canada et aux États-Unis, vise à promouvoir et à perpétuer la culture de la chasse et de la pêche en pleine nature. Il propose notamment des excursions pour débutants. Par exemple, le 8 juin dernier, BHA a organisé un atelier d’initiation au voyage sac-à-dos de chasse et pêche en arrière-pays. Pour l’occasion, les participants (novices et intermédiaires) ont assisté à plusieurs présentations théoriques et démonstrations pratiques.

Durant cet atelier, les membres de BHA ont :

L’organisme coordonne des activités appelées Hike to Hunt durant l’année. D’autres rendez-vous, qui misent davantage sur le partage des connaissances et d’anecdotes de chasse et de pêche, figurent aussi au calendrier.

Bannière Hike to Hunt
Image : Facebook

Source : Backcountry Hunters & Anglers

La pratique de l’escalade est en croissance

L’American Alpine Club publiait récemment un rapport selon lequel près de 8 millions d’Américains font de l’escalade en salle ou à l’extérieur, soit 500 000 de plus qu’il y a cinq ans. Selon ces données, le portrait des grimpeurs est assez homogène :

En 2018, ces grimpeurs ont dépensé 12,5 G$ US pour pratiquer leur activité. La plus grande part de ce montant est attribuable aux coûts des voyages. Les petites municipalités rurales qui accueillent ces adeptes de l’escalade tirent donc profit de cette popularité.

Grimpeur sur une montagne
Image : Pexels

Source : Adventure Journal

Un chalet prêt en quatre heures

Une entreprise canadienne, Drop Structures, conçoit des chalets minimalistes qui s’assemblent en quatre heures. Le chalet Mono est préfabriqué et ses composantes électriques, éclairage et chauffage, carburent à l’énergie solaire. La petite unité de 32 m2 est le résultat de plusieurs années de travaux d’ingénierie et de design :

Selon l’entreprise, la taille réduite de cette construction lui confère plusieurs avantages, dont celui de ne pas nécessiter de permis pour son installation.

Bannière Hike to Hunt
Image : Ryan Abernathy/Drop Structures

Sources : Inhabitat, Drop Structures

Gestion

Créer une culture du plein air dans les entreprises

Selon une étude de la coopérative d’équipement de plein air REI, les Américains passent 95 % de leur temps à l’intérieur. De plus, moins de la moitié des Américains (49 %) ont fait une activité ou plus de plein air au cours de l’année 2017, si l’on en croit le rapport de participation 2018 de l’Outdoor Industry Association (OIA). Pourtant, des études ont démontré les effets bénéfiques des activités en plein air sur la santé et le bien-être et les territoires publics de pratique sont vastes et nombreux. Sans compter que l’industrie du plein air aux États-Unis contribue au produit intérieur brut à hauteur de 743 G$ US.

Comme la population passe la majorité de son temps au travail, l’OIA souhaite inciter les entreprises à promouvoir l’activité physique extérieure auprès de leurs employés. Déjà, plusieurs organismes de plein air proposent de telles occasions à leurs employés par l’entremise de programmes et d’initiatives comme :

L’OIA estime qu’inciter les employés à faire davantage de plein air contribuera, à long terme :

Source : Outdoor Industry Association