relation

Veille sur le tourisme nordique - décembre 2016

Veille nordique

Produits et services

Refuges d’un nouveau genre en Norvège

L’office de promotion touristique du Groenland, Visit Greenland, met en valeur le tourisme gourmand sur son site Web. Malgré un climat rude et le peu de terres arables, les Groenlandais font preuve de créativité culinaire et proposent des mets de luxe aux visiteurs.

La gastronomie groenlandaise, inspirée des saveurs de la terre et de la mer, est le reflet d’un pays où le climat de l’Arctique joue un rôle déterminant, limitant la faune terrestre à un petit nombre de mammifères et de prédateurs.

À l'exception de quelques élevages de moutons, les animaux courent librement dans l'arrière-pays, et cette vie naturelle, exempte de stress contribue à la tendreté et à la qualité de la viande. Les eaux fraîches de l'Arctique offrent également une sélection impressionnante de poissons tels que la morue, la truite, le flétan du Groenland, etc. Même les rivières de montagne regorgent de poissons.

La plateforme Web Visit Greenland présente la gastronomie dans un contexte de plein air, en harmonie avec la nature et le milieu environnant.

Source : Visit Greenland

Gestion et stratégies

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean s’allie à la Norvège pour développer le tourisme d’aventure

Une délégation du Saguenay-Lac-Saint-Jean a signé en septembre un partenariat officiel avec l'organisme norvégien NCE Tourism Fjord Norway lors d'un sommet mondial sur le tourisme, afin de développer et de promouvoir le tourisme d'aventure.

  • Le directeur du créneau d'excellence en tourisme d'aventure et écotourisme, Gilles Simard, précise que les régions pourront ainsi échanger et approfondir leurs expertises.
  • En plus de miser sur un climat et des paysages similaires de fjords, les deux régions proposent des produits touristiques connexes.
  • « On a des entreprises de différentes tailles : petites, moyennes, privées ou coopératives. Donc la Norvège a beaucoup à apprendre de nos pratiques d'affaires ou de nos modèles en matière de sécurité », indique la directrice générale du Parc aventures Cap Jaseux, Rebecca Tremblay. « Nos entreprises peuvent, en revanche, souhaiter aller chercher de l'expertise en matière de commercialisation, d'image ».
  • C'est la première fois qu'une région du Québec conclut une entente à l'international en tourisme d'aventure. Les deux partenaires souhaitent d'ailleurs impliquer des finissants en tourisme et des stagiaires pour qu'ils fassent voyager le savoir entre les deux régions.

Source : Ici Radio Canada

Financement de la mise en candidature du Klondike comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO

Un investissement de 700 000 $ a été annoncé par le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et également ministre responsable de CanNor, afin d’appuyer le processus de mise en candidature du Klondike comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le financement aidera la Première nation des Tr’ondëk Hwëch’in à élaborer un plan d’évaluation stratégique et à réaliser le dossier de candidature.

Par ailleurs, la Première nation utilisera une partie des fonds pour élaborer un plan visant à préparer la collectivité à tirer parti des responsabilités touristiques et économiques inhérentes à cette désignation.

Une telle désignation devrait attirer davantage de touristes au Klondike, augmentant ainsi le besoin d’industries d’accueils et
de services, tout en générant des emplois pour les Autochtones dans la région.

De plus, l’éventuelle désignation comme site du patrimoine mondial créera de meilleures possibilités de préservation de la culture et de l’environnement communautaire.

Source : Gouvernement du Canada

Accès et infrastructures

Croissance touristique en Laponie Finlandaise

Les aéroports de Finavia, en Laponie finlandaise, se préparent pour une saison hivernale chargée; le volume de trafic aérien sera le plus élevé depuis 2007. Plus de 500 vols nolisés et réguliers atterriront en Laponie en décembre.

Cette croissance soutenue du nombre de vols nolisés témoigne de l’attrait grandissant pour la destination. Les différents opérateurs touristiques de Laponie ont travaillé au développement de nouveaux produits pour la saison estivale également.

La nouvelle attractivité de la Laponie a été couronnée de succès : Lonely Planet a sélectionné la Finlande comme faisant partie du top 3 des destinations pour 2017.

Par ailleurs, Finavia apporte un appui supplémentaire aux conditions d’exploitation du tourisme en Laponie en offrant des services aéroportuaires rentables et de haute qualité. Durant la période 2014-2016, l’entreprise a investi

35 millions d’euros dans les différents aéroports de Laponie. De plus, Finavia y a augmenté ses efforts marketing auprès d’autres opérateurs.

Source : Travel Daily News

Résultats et performances

Davantage de touristes américains que d’habitants en Islande

L’industrie du tourisme en Islande connaît une croissance exceptionnelle depuis 2010. Et cette année, pour la première fois, le nombre de touristes américains dépassera le nombre d’habitants de l’île. Les deux graphiques suivants témoignent de cette évolution.

Évolution du nombre de visiteurs américains en Islande comparée à celle de la population islandaise de 2002 à 2016
Année Nombre de visiteurs américains Population de l'Islande
2002 40 009 287 523
2003 45 242 289 521
2004 48 366 292 074
2005 54 631 296 734
2006 55 800 303 782
2007 51 909 311 566
2008 40 495 317 414
2009 43 909 318 499
2010 51 166 318 041
2011 77 561 319 014
2012 95 026 320 716
2013 119 712 323 002
2014 152 104 325 671
2015 242 805 329 100
2016 325 522 323 529


Évolution du nombre total de visiteurs en Islande de 2002 à 2016
Année Nombre de visiteurs
2002 248 580
2003 308 768
2004 348 533
2005 361 187
2006 398 901
2007 458 999
2008 472 672
2009 464 536
2010 459 252
2011 540 824
2012 646 921
2013 781 016
2014 969 181
2015 1 261 938
2016 1 352 681

Le nombre de touristes américains continuera de croître d’ici la fin de l’année et contribuera à l’augmentation du nombre de visiteurs en Islande qui accueillera 1 500 0000 touristes cette année – ce nombre était de 1 353 000 à la fin septembre. En 2010, le nombre de visiteurs s’élevait à 459 000, alors qu’il atteignait à peine les 200 000 en 1996.

Source : The Telegraph