relation

Veille sur le tourisme nordique - janvier 2017

Veille nordique

Produits et services

Un trajet de train en réalité virtuelle

Le réseau de chemin de fer norvégien utilise la réalité virtuelle (RV) pour donner un aperçu aux futurs touristes d’un trajet de train à travers la Norvège occidentale.

Créée par Expedia Norway et Visit Flåm pour marquer le 75e anniversaire de la ligne Flåm, l’expérience en RV à 360 degrés dure 44 minutes et couvre les 20 kilomètres de trajet.

Le chemin de fer le plus escarpé d'Europe longe des montagnes enneigées, des cascades et des fjords. Les points de repère qui apparaissent le long de l'itinéraire incluent la station de ski de Myrdal, le plus grand parc national de Norvège, l’Hardangervidda, la cascade Kjosfossen ainsi que la gare Flåm et son musée ferroviaire.

C'est la première fois que l'office du tourisme utilise la réalité virtuelle dans une campagne marketing.

Vidéo : © Expedia, inc. 2017

Source : Travolution

La Stackhouse, une cabane pour patineurs

Une cabane ultra moderne sera inaugurée sur le Sentier d’hiver de Winnipeg afin d’accueillir et de réchauffer les patineurs.

La Stackhouse, imaginée par l’architecte Anish Kapoor, sera entièrement composée de glace.

Le projet a été sélectionné lors du concours annuel d’architecture Warming Huts Art + Architecture Competition.

Source : Ici-Radio Canada

Gestion et stratégies

L'Islande et l'Écosse s'associent

L’Office du tourisme écossais, Visit Scotland, et le Comité du tourisme islandais signent un accord dans le but d’encourager l’échange de données entre les deux pays et de formuler des recommandations pour le développement d’un tourisme responsable. Les deux destinations souhaitent également renforcer le développement du tourisme lié à l’industrie cinématographique.

Cet accord a été annoncé lors de l’Assemblée du Cercle Arctique qui se tient chaque année à Reykjavik et qui réunit un réseau international de coopération et de dialogue portant, entre autres, sur l’avenir de l’Arctique.

Source : Hospitality-On

Enjeux environnementaux et tourisme

Le tourisme joue un rôle important dans l’économie des pays nordiques. L’industrie touristique rejoint les zones rurales alors que d’autres secteurs d’activités n’y parviennent pas. Toutefois, la question de l’impact négatif du tourisme sur l’environnement se pose naturellement.

Pour répondre à ce défi, les différentes parties prenantes, les autorités régionales et nationales, les municipalités, les organismes non gouvernementaux et les entreprises élaborent des outils ou adoptent des normes internationales en matière de label écologique et de certification.

Cependant, malgré ces efforts, parmi les milliers d'entreprises touristiques présentes dans les pays nordiques, seule une fraction sont éco labellisées ou certifiées. En outre, bon nombre d’entre elles ciblent uniquement des secteurs spécifiques – par exemple l'éco-alimentation dans les restaurants ou les plages propres.

Le rapport « Tourism ecolabels in the Nordics » étudie les systèmes de labels environnementaux utilisés par les destinations touristiques à l’échelle nationale et apporte des suggestions en vue de poursuivre les efforts, tout en garantissant la promotion des destinations touristiques nordiques.

Source : Norden - Nordic Council of Ministers

Marketing

« Welcome to Finland, Canadians ! »

À la suite de la nomination du Canada par le Lonely Planet en tant que première destination touristique à visiter en 2017, l’office de promotion touristique finlandais invite les Canadiens à visiter la Finlande, le troisième pays du classement.

Dans une vidéo pleine d’humour partagée sur Facebook, les points communs entre les deux pays sont mis en valeur et les attraits particuliers à la destination y sont également présentés.

Source : This is Finland Tube

Retour sur la campagne Call a Random Swede

Au printemps 2016, la Swedish Tourist Association (Svenska Turistföreningen, STF) a mis en place une ligne téléphonique permettant aux visiteurs potentiels d’entrer directement en contact avec des Suédois. La Suède est ainsi devenue le premier pays à avoir son propre numéro de téléphone.

La campagne Call a Random Swede, a permis à de nombreux étrangers de découvrir la destination en parlant à de véritables résidents suédois.

Selon le PDG de la STF, lors de périodes difficiles, beaucoup de pays limitent ou tentent de contrôler davantage les communications. Par cette campagne, le STF souhaitait faire l’opposé. Les Suédois ont eu la possibilité de promouvoir la Suède, tout en ayant l’occasion de s’exprimer et de partager leur point de vue, quel qu’il soit.

L’objectif était de dévoiler la Suède authentique, de donner l’envie de visiter le pays. Et qui peut mieux la décrire que les Suédois eux-mêmes?

La campagne, qui a suscité l’intérêt des médias étrangers, a également connu un franc succès sur les réseaux sociaux. Au total, près de 30 000 ambassadeurs ont répondu à quelque 182 000 appels en provenance de 186 pays, ce qui équivaut à 367 jours de discussion.

Source : Destination Think