Veille sur le tourisme nordique - Mai 2018

Veille nordique

Produits et services

Une course à obstacles extrême

La première course du Winter Warrior a eu lieu au parc national de Pallas-Yllästunturi, en Finlande. Le trajet de 13 kilomètres comprenait de nombreux obstacles immergés dans la neige et dans l’eau glacée. En équipe ou individuellement, les participants devaient courir, ramper, grimper et même nager. Ils avaient entre deux et sept heures pour réaliser l’ensemble du parcours. Le grand public pouvait également participer à l’événement grâce au volet hors compétition. La vidéo suivante donne un aperçu de l’événement.

Source : Winter Warrior


Source : YouTube

Le luxe en Islande

Le premier hôtel cinq étoiles ouvre ses portes en Islande. Situé à moins d’une heure de la capitale, The Retreat est bâti à proximité de l’une des attractions les plus populaires du pays : le Blue Lagoon. Il s’agit d’un lac artificiel d’eau chaude alimenté par une centrale géothermique. L’hôtel est construit sur une coulée de lave âgée de plus de 800 ans au sud-ouest de cette lagune, et son spa privé est une extension au lac artificiel. On y trouve également un espace souterrain avec un sauna, un foyer et un hammam chauffé avec de la pierre de lave. Le bâtiment comprend 62 chambres et un restaurant.

Source : Luxury Travel Advisor

Des bateaux de croisière hybrides

Le croisiériste norvégien Hurtigruten adapte ses navires pour diminuer son empreinte écologique. En collaboration avec Rolls-Royce Marine, la compagnie modifie ses bateaux afin de les doter d’un moteur hybride. L’ensemble de la flotte, qui parcourt la côte norvégienne et certains secteurs en Arctique, sera prêt d’ici 2021.

L’Alliance Clean Arctic souligne les efforts de compagnies qui optent pour un meilleur type de propulsion. Les moteurs hybrides, particulièrement dans l’Arctique, aident à réduire la production d’émissions dangereuses pour l’environnement et diminuent le risque de déversement d’hydrocarbures.

Source : Eye on the Arctic

Marketing et stratégie

Être influenceur le temps d’un été

La compagnie aérienne islandaise WowAir et l’office de tourisme d’Åland, en Finlande, misent sur les réseaux sociaux pour atteindre leurs clientèles. Ils sont à la recherche d’influenceurs officiels pour la période estivale.

Les candidats choisis recevront un salaire et seront logés en échange du partage de leurs expériences sur Instagram, Facebook et YouTube. Dans le cas de WowAir, les influenceurs visiteront certaines destinations desservies par la compagnie, telles que Dublin, Londres ou Barcelone. Ils devront y rester entre 2 et 4 jours, activités et hébergement payés.  

Sources :