relation

Dossier de veille sur le Saint-Laurent

Veille Saint-Laurent

Accès et infrastructures

Impacts potentiels de la baisse des eaux du fleuve Saint- Laurent sur le tourisme et la navigation de plaisance

Le consortium de recherche OURANOS vient de publier une étude sur l'impact des changements climatiques sur le niveau d'eau du fleuve Saint-Laurent. L'impact de différents scénarios hydroclimatiques a été évalué sur six secteurs, dont la navigation de plaisance et le tourisme, couvrant une période de 50 ans.

L'étude démontre entre autres qu'une baisse du niveau de l'eau peut affecter l'accessibilité de certaines rampes de mise à l'eau, diminuer la valeur foncière des propriétés riveraines ou encore entraîner des pertes de 20 à 88 millions de dollars pour le Port de Montréal.

Les chercheurs ont constaté que la fluctuation du niveau d'eau affecte déjà la pratique des plaisanciers dans certaines zones. Les lieux les plus à risque sont le lac Saint-Pierre, Pointe-Claire, les Îles de Boucherville et le secteur entre Contrecoeur et Sorel-Tracy.

Le rapport propose également des mesures d'adaptation afin de limiter les impacts des changements climatiques sur les six secteurs étudiés.

Source : Actualités UQAM

Projet Queen's Marque pour Halifax

Armour Group Ltd. et Waterfront Development ont présenté un projet d'aménagement du front de mer de la ville d'Halifax, le Queen 's Marque. L'objectif est de créer un environnement unique en Nouvelle-Écosse, intégrant l'histoire maritime, militaire et marchande de la région.

Ce projet, estimé à 200 millions de dollars, consiste en une zone de deux hectares accueillant un hôtel, des bureaux, des zones résidentielles, des installations artistiques, des cours et des espaces publics. Deux des bâtiments prendront la forme de navires à quai.

Le projet sera entièrement financé par des investisseurs privés. Le gouvernement a l'intention de faciliter sa mise en place afin de faire progresser l'économie de la région.

Le début des travaux est planifié pour la fin 2016 et, selon les estimations, le chantier sera achevé en 2019.

Source : Herald Business

Corner Brook veut rendre son centre-ville plus touristique

La ville portuaire de Corner Brook sur l'île de Terre-Neuve a annoncé un projet de réaménagement de son centre-ville. Le projet d'une valeur d'un million de dollars est financé en partie par le gouvernement fédéral et provincial (plus de 500 000 $), par la ville (450 000 $) et par la Downtown Business Association (65 000 $).

Identifié comme prioritaire dans le plan d'action d'aménagement urbain de la ville, ce projet permettra d'améliorer les infrastructures de loisirs, les corridors, les portes d'entrée et les panneaux de signalisation dans le centre-ville. Par ces améliorations, Corner Brook souhaite accroître son attractivité touristique.

Les plans de développement comportent un nouveau centre d'information et des initiatives marketing bonifiées, telles que la création d'une application mobile.

Selon Corner Brook Port Corporation, la ville accueillera 11 navires cette année et 13 en 2017.

Sources : Newfounland Labrador Government & Corner Brook

Mesures incitatives pour les navires au Port de Portland, Maine

Cruise Portland Maine a mis en place plusieurs mesures incitatives destinées à des compagnies de croisières et d'excursions au Port de Portland, dans le Maine.

Une des mesures incitatives consiste à faire payer une taxe d'entrée de 10 $ par passager aux navires de
1000 passagers et plus. Cette taxe couvre l'ensemble des frais liés à la sécurité et à l'accostage du navire. De plus, il y
a des mesures incitatives supplémentaires pour les navires faisant escale plus tôt dans la saison.

Le port de Portland accueillera cette année, selon les prévisions, 77 navires et 105 000 passagers. De plus, huit nouvelles excursions ont été planifiées par les tours opérateurs, avec une tendance marquée pour le tourisme culinaire et les visites effectuées en plus petits groupes.

Source : Cruise Industry News

« Réinventer la Seine », un appel à projet innovant

Les villes et agglomérations de Paris, de Rouen et du Havre ont lancé un appel à projets autour de l'Axe Seine. Avec
« Réinventer la Seine », des équipes pluridisciplinaires sont encouragées à occuper, animer, louer ou acheter des sites propres situés sur les rives de la Seine par le biais de projets innovants.

Grâce à cette démarche d'envergure, des architectes et des urbanistes ont la possibilité d'inventer de nouvelles façons
de vivre, de travailler et de se déplacer au bord de l'eau.

Le projet s'articule autour de quatre axes principaux :

  • L'innovation dans le rapport à la Seine, aux canaux et de manière plus générale à l'eau;
  • La mixité des usages des bords de Seine;
  • L'ouverture au public afin d'intensifier le rapport à l'eau;
  • L'excellence environnementale et sociale.

Le projet se déroule en deux étapes : un appel à la manifestation d'intérêt et une offre définitive. Les sites seront mis à la disposition lors de deux vagues successives, de mai 2016 à fin 2017, puis d'octobre 2016 à fin 2017.

Source : Mairie de Paris

Un lieu dédié aux activités nautiques à Copenhague

Dans le cadre d'une compétition internationale, la firme d'architecture C.F. Møller Landscapes a été sélectionnée pour réaménager une partie du bassin portuaire du nouveau quartier de Nordhavn à Copenhague. Le projet Nordhavn Islands est un parc urbain situé sur l'eau et qui offre une multitude d'activités et d'espaces récréatifs.

Le projet est divisé en trois îles qui accueilleront différentes activités :

  • The Reef, une plateforme multifonctionnelle pour l'apprentissage du nautisme et pour la tenue d'événements;
  • The Lagoon, une arène flottante pour la pratique d'activités telles que le kayak et le polo;
  • The Sun Bath, une zone de baignade dotée d'un sauna et d'aires réservées aux cours de natation.

Source : ArchDaily

À noter que dans le cadre de cette veille, les plus récentes informations datent d’octobre 2016.