relation

Veille touristique sur le Saint-Laurent - juillet 2017

Veille Saint-Laurent

Produits et services

Ajouts de navires de croisières dans la région Canada Nouvelle-Angleterre en 2018

La compagnie allemande AIDA Cruises a annoncé l’ajout d’un deuxième navire dans la région Canada Nouvelle-Angleterre en 2018. D’une capacité de 1266 passagers, AIDAvita commencera ses itinéraires par une croisière transatlantique entre Hambourg et New York en juin. Il effectuera ensuite quatre croisières de 14 jours, dont deux trajets au départ et à l’arrivée de Montréal en juillet, avant de finir par une autre traversée vers l’Europe à la mi-août. Le navire AIDAdiva, déjà présent sur le fleuve Saint-Laurent, prendra ensuite le relai à l’automne.

Windstar Cruises fait son retour dans la région après une longue absence. Le navire Star Pride, pouvant accueillir 212 passagers, effectuera cinq croisières de 9 à 16 jours couvrant quatre itinéraires différents. Il passera par Gaspé, Québec, Montréal et Saguenay.

Sources : Cruise Industry News et Jaimonvoyage.ca

Une nouvelle offre de croisières sur la rivière Ohio et le fleuve Mississippi

Grand Majestic River Company est une nouvelle compagnie de croisières qui lancera ses opérations en septembre avec l’inauguration de son navire Grand Majestic, d’une capacité de 70 passagers. Ce bateau à roues à aubes, un ancien casino, sera entièrement rénové pour sillonner la rivière Ohio et le fleuve Mississippi dans le cadre de croisières d’une durée de 7 à 21 jours. La compagnie prévoit faire des arrêts dans plusieurs ports d’escale, dont Nashville, Memphis, Minneapolis, Pittsburgh, St. Louis, Louisville, Maysville, La Nouvelle-Orléans et Bâton Rouge. En raison de sa petite taille et de son faible tirant d’eau, le navire pourra se rendre sur des rivières moins accessibles, ce qui lui permettra de remonter jusqu’aux abords de Chicago. Des forfaits incluant une nuitée à l’hôtel avant l’embarquement et des excursions seront offerts à partir de 3 800 $ par personne.

Sources : The Business Journals et Travel Weekly

Marchés et clientèles

L’Alaska prévoit une saison record en 2017

Cruise Lines International Association Alaska prévoit une année 2017 record avec 33 navires, 498 escales et 1,06 million de passagers, comparativement à 1,03 million en 2008. De nouveaux navires font leur entrée dans cette région :

  • Après 15 ans d’absence Seabourn revient avec son navire Sojourn d’une capacité de 450 passagers ;
  • Le navire Oosterdam de plus de 1900 passagers de Holland America effectuera 21 allers-retours depuis Seattle ;
  • Princess Cruises positionne le bateau Emerald Princess, pouvant accueillir plus de 3000 passagers ;
  • Norwegian Cruise Line inaugurera en 2018 un bateau de 4000 passagers, spécialement conçu pour naviguer en Alaska.

Source : Seward City News

Les milléniaux américains, une clientèle à favoriser?

L’association American Society of Travel Agents (ASTA) a réalisé dernièrement un sondage auprès de 1522 voyageurs américains âgés de 25 à 70 ans. Deux questions relatives aux croisières mettent en exergue le comportement et les préférences des milléniaux. Les résultats révèlent que près d’un tiers d’entre eux ont réalisé une croisière dans les cinq dernières années, comparativement à 23 % de l’ensemble des voyageurs (voir le tableau 1). Près de la moitié des milléniaux (47 %) ont déjà effectué une croisière, alors que la proportion est de 39 % pour les baby-boomers. Leur satisfaction est aussi plus élevée puisque 61 % de cette jeune génération aime fortement les croisières, comparativement à 55 % de l’ensemble des répondants (voir le tableau 2). Au total, neuf milléniaux sur dix aiment (fortement ou un peu) les croisières, alors que c’est le cas pour seulement 77 % des baby-boomers.

Tableau 1 - Part des voyageurs américains ayant participé à une croisière, selon la génération
Source : ASTA, 2017.
Dans les dernières années Il y a plus de 5 ans
Milléniaux 32 % 15 %
Génération X 20 % 19 %
Baby-boomers 18 % 21 %
Moyenne 23 % 19 %
Tableau 2 - Part des voyageurs américains qui aiment les croisières, selon la génération
Source : ASTA, 2017.
Aiment fortement Aiment un peu
Milléniaux 61 % 29 %
Génération X 45 % 41 %
Baby-boomers 56 % 21 %
Moyenne 55 % 29 %

Source : Skift

Accès et infrastructures

La Ville de Québec recherche des idées pour aménager ses rivières

La Ville de Québec a lancé le 1er mai dernier le concours international d’idées Rêvons nos rivières, dans le cadre de son futur plan d’aménagement des principales rivières de son territoire, soit les rivières du Cap Rouge, Saint-Charles, Beauport et Montmorency. Ce concours est ouvert aux équipes pluridisciplinaires comprenant des représentants des trois disciplines suivantes : architecture paysagiste, design urbain et environnement. Ils devront proposer des idées à la fois ambitieuses et réalistes afin de guider les autorités municipales dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan directeur permettant l’atteinte des objectifs suivants :

  • Améliorer l’accessibilité aux rivières, tout en préservant leur qualité ;
  • Protéger et mettre en valeur les milieux naturels sensibles ;
  • Dépasser les limites récréatives et profiter des quatre saisons ;
  • Renforcer le sentiment d’appropriation des citoyens envers les rivières et leurs milieux environnants ;
  • Relier les équipements récréotouristiques existants et à venir ;
  • Définir le potentiel de développement et de requalification urbaine des secteurs d’intérêt ciblés ;
  • Retisser les liens avec les quartiers ;
  • Mettre en valeur la culture et le patrimoine.

Les trois lauréats, qui se partageront une somme totale de 200 000$, seront connus le 11 septembre prochain.

Source : Rêvons nos rivières

Bar Harbor aura un nouveau quai de croisières

Les résidents de Bar Harbor dans le Maine ont voté le 13 juin dernier en faveur de la reconversion d’une ancienne gare maritime en un nouveau quai pour les navires de croisières. Ce projet avait fait l’objet d’une vive opposition d’une partie des citoyens qui avaient imposé, grâce à une pétition, l’ajout d’une autre question au vote afin de limiter la taille des navires et le nombre de passagers pouvant débarquer. Mais la majorité s’est prononcée contre cette restriction. Le port, le plus achalandé du Maine a déjà mis en place un quota de 3 500 passagers par jour durant la saison haute en juillet et août, et de 5 500 passagers au début de l’été et en automne. En 2016, cette ville de 5 535 habitants a accueilli trois millions de visiteurs, dont 170 000 passagers de croisières. Pour 2017, un nombre record de 163 navires en escale et de 225 000 passagers sont attendus.

Sources : Cruise Industry News et Cruise Industry News

Résultats et performance

Impact économique des croisières au Québec en 2016

Selon une étude menée par Business Research and Economic Advisors pour le compte de la CLIA région Canada et Nord-Ouest des États-Unis, les croisières internationales au Québec ont généré des dépenses directes de 221,6 millions de dollars canadiens en 2016. Elles proviennent des compagnies de croisières (58 %), des passagers (41 %) et des membres d’équipage (1 %). Ce sont les dépenses des passagers qui ont connu la plus forte croissance, une augmentation de 102 % depuis 2012. En ajoutant les dépenses indirectes, l’impact économique total est de 501 millions de dollars, soit une augmentation de 76 % depuis 2012 (voir l’infographie ci-dessous).

Explications de la répartition des dépenses de l'industrie des croisières en 2016.

Source : CLIA

Gestion et stratégies

L’Alliance Cruise Canada New England dévoile son nouveau plan stratégique 2017-2026

L’Alliance Cruise Canada New England, qui rassemble cinq partenaires (NYCruise, Flynn Cruiseport Boston, Cruise Maine USA, Cruise Atlantic Canada et Croisières du Saint-Laurent) et représente plus de 100 ports d’escale, a dévoilé les grandes lignes de son nouveau plan stratégique 2017-2026 lors de son Symposium à Montréal en juin dernier. D’ici 2026, l’Alliance souhaite faire de la région une destination de croisière quatre saisons et accueillir plus d’un million de passagers par année. Ce plan stratégique vise à positionner le Canada Nouvelle-Angleterre parmi les meilleures destinations au monde sur le plan de la satisfaction des passagers de croisières. Voici les six champs d’action de ce plan :

  • Recherche et développement ;
  • Image de marque ;
  • Marketing et communication ;
  • Développement de la destination ;
  • Partenariats ;
  • Financement.

Source : Cruise Canada New England

Impact des changements climatiques sur les activités nautiques sur le fleuve Saint-Laurent

La Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM, en collaboration avec Ouranos (consortium en climatologie régionale), a mené une étude économique régionale des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques sur le fleuve Saint-Laurent pour le volet nautisme et les croisières excursions entre 2014 et 2016. Des entrevues auprès des gestionnaires des activités et des plaisanciers ont été effectuées sur la partie du fleuve entre Trois-Rivières et Cornwall. Parmi les impacts directs des changements climatiques constatés, notons :

  • L’incidence sur le nombre de sorties et la saisonnalité de l’activité ;
  • La diminution du nombre de places à quai ;
  • La réduction du périmètre navigable et du nombre d’escales ;
  • La baisse de l’intensité du nautisme dans un secteur donné ;
  • La menace pour la qualité des attraits naturels et leur accès ;
  • La modification de la perception de l’expérience ;
  • La diminution potentielle de la clientèle voilier au bénéfice de la clientèle de bateaux à moteur ;
  • La baisse ou la hausse du pouvoir attractif d’une marina par rapport à une autre.

Outre les initiatives d’adaptation déjà réalisées, l’étude en propose de nouvelles touchant la structure et l’organisation, les ressources humaines, les opérations, la sécurité, la communication et la politique.

Source : Chaire de tourisme Transat