relation

Veille touristique sur le Saint-Laurent - octobre 2017

Veille Saint-Laurent

Produits et services

Des efforts concertés pour promouvoir les croisières en France

À la suite du rapport  Comment faire de la France l'une des premières destinations mondiales de croisière (maritimes et fluviales) , paru en 2015, un groupe de travail constitué d'Atout France et de représentants des destinations françaises de croisières s'applique à promouvoir ce secteur. Cela a permis aux partenaires de :

  • se fédérer pour représenter la destination d'une seule voix ;
  • se doter d'outils d'observation et de communication communs  ;
  • mutualiser leurs moyens afin de mener des actions de promotion et partager leurs expériences et leurs réflexions.

Pour soutenir le développement des croisières en France, le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, aussi responsable du tourisme, a annoncé trois objectifs à atteindre d'ici 2020 :

  • Assurer la connectivité, c'est-à-dire faciliter l'accès aux bateaux, que ce soit par avion ou par train ;
  • Promouvoir les croisières, particulièrement auprès des Français;
  • Structurer l'offre touristique, pour que le passager prolonge la durée de son séjour.

Source : Caisse des Dépôts

Résultats et performance

Hausse des réservations à l'avance de croisières

Depuis quelques années, les compagnies de croisières internationales ont ajusté leurs prix et n'offrent plus de rabais pour les réservations de dernière minute, au risque de ne pas remplir leurs navires. Après une période d'adaptation, à la fois pour la clientèle et les agents de voyages, les compagnies constatent que le nombre de réservations à l'avance n'a jamais été aussi élevé. Néanmoins, elles savent que cette stratégie réduit leur potentiel de revenus, en raison du maintien d'une intégrité tarifaire et de l'offre d'incitatifs aux passagers pour réserver plus tôt. En entrevue avec la firme Skift, le PDG de Royal Caribbean Cruises a révélé que le débat quotidien de son équipe consiste à  décider si la compagnie continue à favoriser les réservations à l'avance ou bien s'il est préférable de freiner cette tendance et d'augmenter un peu les prix.

Source : Skift

Accès et infrastructures

Une nouvelle installation pour la réception des eaux usées au port de Kiel

Le port de Kiel en Allemagne a investi 1,8 million d'euros (l'équivalent de 2,63 millions de dollars canadiens) dans une installation de récupération des eaux usées pour les navires de croisières accostant au terminal Ostseekai. Elle peut recevoir jusqu'à 300 m3 d'eaux usées à l'heure, multipliant par dix la capacité de récupération. Cette installation, la plus moderne d'Europe, répond aux exigences réglementaires qui prendront effet en 2021.

L'ensemble des pays du rivage balte ont convenu qu'à partir de 2021, tous les navires devront se débarrasser de leurs eaux usées dans les ports, à condition qu'ils respectent les normes réglementaires. À l'avenir, le port de Kiel s'attend à ce que presque tous les navires de croisières ancrés au terminal Ostseekai utilisent cette installation.

Source : Marine Link