Veille touristique sur le Saint-Laurent - Mars 2018

Veille Saint-Laurent

Produits et services

Une future compagnie de croisières dédiée au bien-être

Une nouvelle compagnie de croisières orientée vers les sports et le bien-être pourrait voir le jour dans quelques années. Blue World Voyages est le projet d’un entrepreneur de Miami, Gene Meehan. Il souhaite acheter trois navires de taille moyenne et les réaménager afin de construire plusieurs installations sportives : terrain de basketball, cage de frappe de baseball, simulateur de golf, centre de santé et spa. Les restaurants proposeront des menus équilibrés, et les 300 passagers pourront suivre un programme éducatif axé sur le bien-être. Selon la compagnie, ces croisières séduiront des voyageurs aisés, plus jeunes que ceux ayant l’habitude de naviguer sur des navires haut de gamme. Cette clientèle recherche des expériences qui la maintiennent active tout en visitant des lieux attrayants.


Source de l’image : Blue World Voyages

Source : Skift

Un concept innovant de restaurant flottant écologique

Le bureau d’architecture Aquatic Architects Design Studio de Dubaï a conçu une cuisine flottante écologique, l’Aqua Pod, en service depuis février dernier dans différents ports et lagons de Dubaï par le restaurant Salt Bay. Ce concept innovant a nécessité près d’un an de travail, de l’élaboration à la conception, jusqu’à la délivrance de permis commerciaux. L’équipe s’est entourée d’experts-conseils maritimes. Cette construction hybride fonctionne à l’électricité et au diesel, comprend un système de dessalement pour rendre l’eau de mer potable et un autre qui récupère les déchets et les élimine de façon responsable à terre. La clientèle commande et reçoit ses repas de deux manières. Les personnes conduisant de petites embarcations où des motomarines commandent directement à l’Aqua Pod. Pour celles se trouvant dans des bateaux de plus grande taille, un serveur circule dans un rayon de 500 mètres en motomarine pour prendre les commandes et livrer les repas.


Source de l’image à la une : Facebook/Salt Bay

Source : Forbes

De nouvelles compagnies séduisent les familles multigénérationnelles

Des compagnies de croisières naviguant sur les eaux de l’Alaska et du Canada proposeront cet été des activités pour attirer une clientèle moins habituelle, celle des familles multigénérationnelles :

  • Un Cruise Adventures baisse l’âge limite qui est habituellement de 8 ans pour deux croisières en Alaska, à bord du navire S.S. Legacy de 86 passagers. Des kayaks, des planches à pagaie ainsi que des petites embarcations faciliteront l’observation de la faune;
  • One Ocean Expeditions offre deux croisières sur la côte est du Canada destinées aux familles recherchant des activités d’aventure. Elles incluent des excursions en kayak de mer et en planche à pagaie, l’observation des baleines et des causeries quotidiennes avec des naturalistes;
  • Regent Seven Seas Cruises embauchera deux personnes pour superviser les programmes pour enfants (5 à 12 ans et 13 à 17 ans) à bord du navire Seven Seas Mariner de 700 passagers. De plus, la plupart des excursions avec escale sont incluses dans le prix.

Source : New York Times

Marchés et clientèles

Seatrade Cruise Global : les croisières-expéditions au cœur des échanges

La hausse de la demande pour les croisières-expéditions a été l’une des tendances analysées lors de l’événement Seatrade Cruise Global, au début mars, à Miami. Les compagnies positionnées dans ce créneau expliquent cet engouement par l’intérêt croissant de la clientèle pour des voyages transformationnels et expérientiels.

Navin Sawhney, de la compagnie Ponant, constate une prise de conscience significative des voyageurs concernant la protection de l’environnement. Selon lui, les facteurs de motivation des nouveaux passagers sont l’apprentissage et la découverte. Daniel Skjeldam, président-directeur général de Hurtigruten, affirme que ce créneau occupe une place croissante sur le marché des croisières. Pour répondre à la demande, une vingtaine de navires sont en cours de construction, tant pour les compagnies déjà établies que pour de nouveaux entrants.

Source : Seatrade Cruise News

Gestion et stratégies

Une étude met en lumière des bonnes pratiques du tourisme fluvial

La Direction générale des entreprises et le Commissariat général à l’égalité des territoires en France ont publié en février une étude sur les meilleures pratiques internationales du tourisme fluvial. Trois territoires touristiques ont fait l’objet d’une attention particulière : le Danube, en Haute-Autriche et en Allemagne, le canal Rideau, au Canada, et le Mékong, principalement dans sa partie vietnamienne. Plusieurs aspects ont été analysés :

  • Gouvernance et démarche participative;
  • Investissements;
  • Coopération transfrontalière;
  • Respect de l’environnement;
  • Fréquentation fluviale et fluvestre;
  • Densité et qualité des services techniques aux escales;
  • Gestion de la fréquentation;
  • Promotion et identité fluviale.

Cela a permis de mettre en évidence de bonnes pratiques et d’apporter des recommandations pour développer et améliorer le tourisme fluvial en France.

Source de l’étude : Direction générale des entreprises

Accès et infrastructures

Une nouvelle marque pour la mise en valeur touristique d’un estuaire

La société publique locale (SPL) LOIRESTUA, responsable du développement touristique et culturel de l’estuaire de la Loire, a lancé la marque Terre d’estuaire, la Loire de tous les sens afin de valoriser les 60 kilomètres des rives de l’estuaire, de Nantes à Saint-Nazaire, et de regrouper les offres touristiques du territoire. Ses missions comportent deux volets, destinés tant au grand public qu’aux écoles et aux entreprises :

  •  « TERRE D’ESTUAIRE au fil de l’estuaire » est un ensemble de prestations touristiques et culturelles offertes en partenariat avec les offices de tourisme du territoire. Il s’agit de forfaits thématiques : « Les nuits imaginaires » dans deux hébergements insolites et « Les escapades complices », qui incluent trois itinéraires de jeux d’aventures en famille et des croisières sur l’estuaire.
  • Le Centre de Découverte Terre d’estuaire permettra, à partir de juillet, de découvrir les dimensions environnementale et industrielle de l’estuaire de la Loire (voir l’image ci-dessous).


Source de l’image : SPL LOIRESTUA

Source : SPL LOIRESTUA