Veille touristique sur le Saint-Laurent - Août 2019

Veille Saint-Laurent

Gestion et stratégies

Des géants maritimes qui dérangent

Après quelques incidents entre des navires et des bateaux de plaisance, Venise est en quête de solutions pour mieux gérer les flux dans son port.

Tout récemment, le président de l'autorité portuaire a sollicité ses confrères européens afin de discuter avec lui des enjeux liés à la croissance constante de l'industrie des croisières. Il souhaite notamment obliger les compagnies à adapter leurs embarcations en fonction des contraintes d'espace des ports historiques, afin d'assurer une plus grande durabilité du secteur.

Par ailleurs, Venise a récemment mis sur pied des incitatifs pour répartir les flux de bateaux qui sont actuellement concentrés durant les fins de semaine.

Sources : PortSEurope, Cruise Industry News

Des limites de vitesse pour les navires

Le canal de Panama a annoncé l'imposition de limites de vitesse aux navires en transit lors de la période automnale.

L'initiative, qui concorde avec les recommandations de l'Organisation maritime internationale (IMO), a pour but de protéger les cétacés des collisions, de plus en plus fréquentes durant la saison migratoire. Les navires devront limiter leur vitesse à 10 nœuds dans certaines zones.

Selon des études réalisées aux États-Unis après des interventions similaires, il semblerait que cette solution soit efficace et réduise le risque de décès dû à une collision de 80 à 90 %.

Sources : GAC, Hellenic Shipping News, Baleines en direct

Produits et activités

Observer les baleines les deux pieds sur terre

L'Écosse vient de lancer la Hebridean Whale Trail, un circuit qui rend accessible l'observation des mammifères marins depuis les rives tout en réduisant les incidences de la présence humaine sur les espèces animales.

Le concept de route touristique crée une connectivité entre les communautés côtières et leur offre une certaine visibilité qui peut contribuer à leur revitalisation. Une trentaine de sites le long de la côte ouest écossaise sont répertoriés, et un guide d'observation des espèces à découvrir est disponible en ligne.

Vidéo : YouTube

Sources : Hebridean Whale & Dolphin Trust, The Hebridean Whale Trail, AFAR

Tendances

Les croisières d'expédition en croissance

Un récent sondage auprès d'agents de voyage témoigne d'un intérêt grandissant pour les croisières d'expédition.

Les destinations les plus prisées seraient l'Alaska, l'Antarctique et l'Australie–Nouvelle-Zélande. D'autres destinations comme le Svalbard et le Nunavut mettent sur pied une offre pour profiter de la croissance de ce secteur.

La capacité actuelle se chiffre à près de 280 000 places et à 84 navires, répartis parmi une trentaine d'entreprises.

La clientèle intéressée par ce type de séjour se situe généralement dans la tranche des 40 à 70 ans. Éduquées et désireuses de connaître une destination en profondeur, ces personnes sont généralement préoccupées par les enjeux de développement durable et souhaitent contribuer à la culture locale.

Toutefois, ce portrait type est appelé à se diversifier, alors que les millénariaux, en particulier les jeunes femmes, s'intéressent de plus en plus aux expériences offertes par ces croisières.

Il faut également noter que le marché chinois est en croissance de 40 % par rapport à la saison précédente.

Sources : Skift, CruiseBusiness.com, Travel Market Report, China Key for Expedition Market Buildup, Nunavut: Steadily Increasing Expedition Calls, Svalbard: Focus on Tourism, 2019 Expedition Market Report