Veille touristique sur le Saint-Laurent - Février 2019

Veille Saint-Laurent

Accès et infrastructures

Taxe de passage à Amsterdam

Depuis le 1er janvier 2019, la Ville d'Amsterdam impose une taxe journalière de 8 euros aux passagers de bateau de croisière. Cette « day tripper tax » s'adresse uniquement aux personnes qui font escale dans la ville et exclut celles qui ont cette destination pour point de départ ou d'arrivée. Cette taxe ne s'applique pas non plus aux visiteurs qui arrivent par train, par autobus ou par voiture.

Les autorités de la Ville cherchent également à augmenter la taxe d'hébergement de 6 à 7 % dans les quartiers les plus fréquentés. Le site Web municipal indique que ces nouvelles contributions sont une réponse à la forte affluence touristique qui met une pression sur les espaces et les infrastructures d'Amsterdam. Ce n'est pas la seule destination à mettre en place des mesures visant à atténuer le nombre croissant de visiteurs sur son territoire. Plusieurs autres Villes telles que Venise et Rome se penchent aussi sur la question.

En réponse à cette nouvelle mesure, des compagnies de croisière ont retiré Amsterdam de leur itinéraire, notamment MSC Cruises et Cruise & Maritime Voyage. Pour sa part, la Cruise Lines International Association (CLIA) juge que cette règle est disproportionnée et qu'elle pourrait mener vers un déficit budgétaire pour la Ville d'Amsterdam.

Source : Cruise Radio, Travel Weekly et Los Angeles Times

Tendances

Tendances 2019 de la CLIA

La CLIA a relevé les grandes tendances qui marqueront l'industrie des croisières en 2019. Les voici :

 
Source : CLIA

Résultats et performances

 « BlueConnect », un projet franco-italien

Le projet BlueConnect rassemble six régions de l'espace de coopération franco-italien : les Alpes-Maritimes, la Corse, le Var, la Ligurie, la Sardaigne et la Toscane. De février 2017 à décembre 2018, le projet a consolidé le tissu entrepreneurial des très petites entreprises (TPE) ainsi que des petites et moyennes entreprises (PME) au sein de trois secteurs d'activité portuaire : navigation de plaisance, logistique ainsi que croisières et traversiers. Au total, 19 TPE-PME ont bénéficié d'un chèque-innovation d'une valeur de 5 000 euros.

Durant deux ans, BlueConnect a eu pour objectif de répertorier et de cartographier les activités portuaires des six territoires afin de tracer des axes de développement et de faciliter l'accès des entreprises aux marchés du secteur. Pendant ces deux ans, les équipes ont planché sur trois axes de travail :

  1. Analyser les activités économiques dans les 298 ports de la zone de coopération par l'entremise d'un observatoire de l'économie portuaire franco-italien.
  2. Définir les défis des trois secteurs d'activité portuaire.
  3. Connecter les TPE-PME aux marchés maritimes à fort potentiel.


Source vidéo : YouTube

Pour obtenir plus de détails sur les grandes réalisations de BlueConnect, visitez le site Web du projet.

Source : aivp et Observatoire économique portuaire franco-italien